TFGA – S03E01 : Hype et des raisons

Catégorie : TFGA
tfga

Et bien, en voici du chemin parcouru depuis l’arrêt des TFGA en octobre dernier. Beaucoup de changements, professionnels notamment mais aussi personnels, ont fait que ce qu’on peut désormais appeler une pause était salutaire. Pourtant, très vite le concept m’a manqué. Pas le temps que cela me prenait en terme de gestion non, mais sa rédaction, ses découvertes en termes de blogueurs. Car oui en faisant le constat des personnes avec lesquelles j’interagis sur les réseaux sociaux et celles que je découvre IRL, tout est parti des TFGA. Et cette alchimie, ces découvertes, je veux en réaliser de nouvelles.

C’est pourquoi il y a deux mois, j’ai tâté le terrain afin de savoir si cela pouvait également vous intéresser. Résultat : je m’attendais à une dizaine de participations des indécrottables et … ce sont 22 participations qui sont enregistrées à l’heure actuelle, avec déjà de nouveaux visages. C’est pourquoi je peux le dire officiellement : les TFGA, c’est reparti avec un nouveau logo made by Charlaine ! Pas sur le même rythme, la formule bi-mestrielle me plaisant bien et vous laissant plus de temps pour la rédaction; mais du reste, ce sera la même chose : la réalisation d’un top 5 sur un thème que je donnerai le 20 … tous les 2 mois 😉

Comme toujours je vous invite à me taguer sur les réseaux sociaux lors de la publication de votre classement afin que je puisse pour recenser en fin d’article. Et pour cette reprise, après un E3 une nouvelle fois plein de promesses, le thème sera : « Hype et des raisons ». Le but étant d’écrire sur ces jeux qui soit nous ont fait vibrer de « déraison » avant leur sortie pour qu’au final le soufflé tombe vite, ou au contraire lorsqu’un titre a pleinement répondu à une attente interminable et difficile. Alors, prêts ? C’est parti 😉

N°5 : FFXV

Arlésienne du jeu vidéo, renouveau de Square Enix, ce qui était à l’origine FF Versus XIII s’est petit à petit mué en FFXV. D’année en année le studio faisait monter la sauce à l’aide d’une orgie peu décente de trailers nous montrant énormément de choses sur le jeu. Et si je n’ai volontairement pas tout regarder pour garder le mystère, j’ai été ravi du résultat final pour un titre qui a fait couler beaucoup d’encre.

Car oui beaucoup de choses ont changé, ou évolué, avec cet épisode. Mais moi, j’ai été ravi de mes sessions : le jeu est beau, magnifique, avec un retour à des invocations pleinement intégrées au scénario. Et cette histoire justement, si elle aurait mérité d’être un peu plus développée sur certains aspects, m’a ravi. Le jeu en 2 parties avec un début « de type open-world » et le second déroulant des péripéties à un rythme effréné offrent une synergie appréciable. En conclusion, si sur moi la magie a fonctionné, je l’ai toujours dit pour ce titre : trop de communication peut tuer la communication !

N°4 : Assassin’s Creed Unity

assassin creed unity

Sans avoir de campagne de communication surdosée, et même si les spots TV étaient nombreux à l’époque, l’épisode Unity de la saga Assassin’s Creed était annonciateur à bien des niveaux du déclin du bébé d’Ubisoft. En effet, je m’étais moi-même enthousiasmé plus que de raison pour cet épisode après un Black Flag parfait en terme d’évasion et de gameplay. Et si Paris laissait de base moins rêveur que les Caraïbes, j’espérais, je faisais confiance. Grave erreur. Au final, une histoire fade avec un héros dont le charisme est égal à la puberté d’un Foine mal rasé. Une méta-histoire quasi inexistante et une fin … naze. Grosse déception me concernant, et j’espère que le futur Origins en Egypte saura me réconcilier avec Assassin’s Creed :)

N°3 : Overwatch

overwatch

Voilà un jeu dont je n’ai pas parlé depuis longtemps sur le blog et sur lequel je trouve ici, avec ce TFGA, l’occasion parfaite de retracer l’historique. Ce jeu, comme chaque titre Blizzard et comme cela avait été le cas avec Hearthstone et Heroes of the Storm, a vite généré un engouement fou de la part des fans du studio, et de moi-même. Malheureusement, pas de chasse à la clé bêta et seuls les joueurs PC avaient eu un accès anticipé, me semble-t-il. Je l’ai donc pris sur PS4 assez rapidement et, dans un premier temps, j’ai été déçu du manque de contenu. Peu de maps, finalement peu de persos, je l’avais déjà mis en pause avec quelques semaines.

Et puis, au fil du temps, de l’introduction de quelques cartes supplémentaires, de personnages, mais aussi et surtout d’un mode classé, l’engouement pour la compétition est vite revenu et je me rends compte avec le temps qu’Overwatch, et bien c’est notre gars sûr. On y revient entre 2 AAA pour souffler, rager en ligne, jouer avec des personnes de nationalités douteuses, bref; Overwatch c’est ce petit plaisir coupable dont je ne me lasse pas.

N°2 : Life is Strange

life is strange max

Aaah, enfin ce jeu légendaire finit sous ma plume. Life is Strange, la géniale création du studio français DONTNOD à l’origine du tristement méconnu Remember Me. Jeu mi-contemplatif, mi-gameplay novateur à base de remontées dans le temps, qui plus est propulsé à grandes pompes par Square Enix : j’étais en attente absolue sur ce titre.

Et pourtant, la déception fût proportionnelle à cette attente : absolue. Si les 2 premiers épisodes étaient sympathiques, avec une fin qui envoyait le pâté, je me suis vite rendu compte des limites du titre, insupportables à mesure que les heures passaient sur le jeu. Rythme lent à mourir, personnages caricaturaux dont une héroine dépressive au possible, événements téléphonés et/ou annulés en début d’épisode suivante; bref, Life is Strange a été une énorme désillusion que j’aurais pu éviter si j’avais sagement attendu les premiers retours.

N°1 : God of War

god of war ps4

Il y a de ces licences dont on est certain de la qualité. God of War en fait clairement partie, ou du moins en faisait jusqu’à l’erreur de parcours Ascension. Ennemis douteux, cadre de la mythologie grecque épuisée jusqu’à la moelle, multijoueur fumeux mis en place « pour faire comme les autres », la saga a ensuite été en pause. Jusqu’à cet E3 2016 … où mes poils ont fait le tour d’eux-mêmes quelques centaines de fois : la résurrection de Kratos est en marche, et la mythologie nordique va en faire les frais.

Et j’avoue que je commets peut-être une nouvelle fois cette erreur de trop m’enthousiasmer, mais j’ai vraiment envie d’y croire. Barbe, graphismes à couper le souffle, un Kratos humanisé, une barbe, un cadre nouveau offrant un potentiel scénaristique fou, une barbe, tous les éléments sont en place pour faire vibrer le joueur qui est en moi, également amateur de mythologies. Alors, soyons fous, et parions que ce God of War prévu pour début 2018 sera la réussite monumentale qu’il promet d’être :)

—————————————

Voilà, c’est une nouvelle page qui se tourne avec cet article, d’un livre que je souhaite encore énorme, riche d’échanges et d’expériences de jeu. Comme j’ai l’habitude de le rappeler dès que faire se peut : ce concept ne serait pas là sans vous et vous seuls en êtes les auteurs, les bâtisseurs. Alors merci encore pour vos différentes contributions et à vos plumes pour la rédaction, vous avez 2 mois ! 😉

Participants (cliquez sur le pseudo pour accéder à leur TFGA) :

Hibou Tiloa Taka Wubri
20 juin 2017
Article précédent

16 Commentaires

  • Répondre Foine (@Foine)

    Étant cité explicitement, je me vois dans l’obligation d’écrire ici une bafouille.

    Alors, tout d’abord, ma pilosité (inexistante) ne regarde que moi et…. Nan jdéconne on s’en branle.

    Tu le sais déjà, on a des avis à peu près totalement opposé sur FF XV. Encore que le gameplay, même si ce n’est pas ce genre qui me plait, ne m’a pas rebuté ^^ Donc là dessus on peut se retrouver. Et dieu sait que j’aime te retrouver mon coquinou <3

    J'aime bien ton paragraphe sur Overwatch. C'est vrai que je ressens de plus en plus le besoin de faire des pauses entre les gros jeux. En effet Overwatch est un très bon choix pour ça (même si ce n'est pas sur lui que mon dévolu s'est jeté récemment).

    En tout cas, bien content de voir le retour des TFGA. Peut-être que je participerai à l'occasion… Qui sait… 😉

    21 juin 2017 at 12 h 13 min
    • Répondre Hibou

      J’oublie tout le temps que tu as Overwatch, tous ces mois perdus où on aurait pu mourir comme des grosses merdes ensemble.

      21 juin 2017 at 15 h 05 min
    • Répondre Alexandre

      Quel plaisir ça serait de te retrouver dans cette aventure mon Foine, tu le sais ! :)

      Et oui face à cette orgie de JV à laquelle nous avons eu le droit depuis le milieu/fin de l’année dernière, Overwatch était là à pic pour combler nos besoins de souffler entre 2.

      Par contre, je t’ai déjà parler de Duely-

      23 juin 2017 at 11 h 25 min
  • Répondre Gabssama

    J’aime beaucoup ce nouveau format bimestriel (et pas bi-mensuel qui signifie 2 fois par mois) qui me permettra de ne rater aucune édition.
    Quant à ce thème original et d’actualité, il m’inspire vivement! Alors compte sur moi pour répondre présent une fois de plus!
    Est-ce qu’on parle de Life is Strange 2 ou pas ?

    21 juin 2017 at 10 h 46 min
    • Répondre Alexandre

      (oups, je me sens con, merci mon Gab pour la correction !)

      Me voilà évidemment ravi de te savoir de la partie, tu le sais :)

      Et pour ce qui est de Life is Strange 2 … je te ferai juste une réponse politique : ça n’est pas un second épisode, mais un préquel, je ne peux donc répondre à la question ainsi posée.

      23 juin 2017 at 11 h 23 min
  • Répondre Nanakie

    En lisant ton explication du thème, je me suis dis que Life is Strange allait encore en prendre dans sa face 😀
    Mon Chéri est en train de le faire en ce moment (puisque gratuit sur le PSN il me semble). Pour l’instant il aime. Mais il n’en est qu’à l’épisode 2… affaire à suivre , donc 😉
    Je pense qu’il te suivrait complètement pour ce qui est de AC Unity, tellement il a été dégouté du jeu à ne pas l’en finir d’ailleurs.

    20 juin 2017 at 23 h 25 min
    • Répondre Alexandre

      Avec le temps et surtout un format qui maintenant est continu (avant, il fallait attendre 2/3 mois entre chaque épisode), peut-être que le jeu a gagné un supplément d’âme, mais me concernant ça ne changerait pas mon point de vue, sur le fond.

      Hâte d’avoir son avis complet sur la question quand ton homme aura finit tiens 😀

      23 juin 2017 at 11 h 21 min
  • Répondre Melifog

    Une barbe, Foine, une barbe, nationalité douteuse, une barbe.

    Quel plaisir de retrouver les TFGA !!

    20 juin 2017 at 13 h 00 min
    • Répondre Foine (@Foine)

      Je me sens mal d’être ainsi encadré par des barbes…

      21 juin 2017 at 12 h 01 min
      • Répondre Alexandre

        C’est pour te donner du courage dans cette épreuve <3

        Merci Mél !

        23 juin 2017 at 11 h 19 min
  • Répondre Hibou

    Je me retrouve beaucoup dans ton paragraphe sur Overwatch, c’est vraiment typique de ces jeux dont on n’abuse pas trop mais qui nous appelle régulièrement. Ben, comme Heroes of the Storm, d’ailleurs, en ce qui me concerne.

    J’ai une question relative à ton point sur GoW, tu es aussi fin connaisseur de la mythologie nordique que de la grecque? Parce que j’aimerais bien découvrir justement, si tu as des sites de référence, je suis preneur!

    (A moins que tu en aies un toi-même, dans les méandres d’Internet, avec un FORUM)

    20 juin 2017 at 12 h 54 min
    • Répondre Alexandre

      Malheureusement non, mon cher Hibou, je ne m’étais jamais plongé avec autant de passion dans la mythologie nordique, en comparaison avec la grecque.

      Mes références sont Encarta 2000, les internets, les Age of Mythology, le jeu Loki, les films Thor et des bouquins divers :)

      PURE IDEE POUR LE FO-

      23 juin 2017 at 11 h 19 min
  • Répondre Ravenstar

    Oh yes, le retour ! On se disait justement avec la Team que ça nous manquait, je sens qu’on va être de la partie aussi 😀

    20 juin 2017 at 12 h 13 min
    • Répondre Alexandre

      Ooooh voilà un sacré plaisir que de savoir le retour du « 5 (6 ?)TFGA en 1 », j’adore 😀

      Hâte de vous lire de nouveau !

      20 juin 2017 at 15 h 06 min
  • Répondre Wubri

    putain ce tacle à Foine. C’est violent :’D

    20 juin 2017 at 12 h 02 min
    • Répondre Alexandre

      Qui aime bien châtie bien, et puis il faut personnaliser ses articles avec des faits de la vie réelle <3

      20 juin 2017 at 15 h 03 min

    Laisser un commentaire