Left Behind, prélude et hommage à The Last of Us

Catégorie : Jeux Vidéo

1

Ecrire cet article me fait penser que je n’ai pas encore parler de ce qui aura certainement été LE jeu de 2013, The Last of Us. Mais ça j’y reviendrai dans une première partie, ici le sujet va tenir à l’actualité puisque qu’hier, jour de St Valentin, sortait le 1er DLC solo du jeu nommé Left Behind.

L’excellent studio Naughty Dog, également auteurs de la très bonne saga Uncharted, aura donc pris son temps, et on ne va pas s’en plaindre de part la qualité de ce qui est proposé ici. Mais oups … j’en ai déjà trop dit :)

6

La première chose qui frappe c’est que Left Behind reprend la formule déjà encensée par son prédécesseur, et on peut dire tant mieux. Ainsi dès les premières secondes on est de nouveau plongé dans cette ambiance lourde, sans bande sonore en fond ou presque, dans un monde post apocalyptique.

Des séquences essentiellement basées sur l’exploration au début donc, qui vont immerger le joueur dans la relation entre les deux personnages principaux ici : Ellie, une jeune fille pro-armée dans la lutte contre les Infectés et sa meilleure amie Riley, pro-Lucioles.

Une première heure de jeu calme, parfois trop, et c’est l’un des rares défauts de ce DLC. En effet c’était peut être nécessaire de part l’absence -justifiée- de Riley dans The Last of Us afin de bien l’intégrer, et cela fonctionne, mais tout de même pas mal de blabla pas forcément justifié.

Après l’humour compense et on sent que les 2 jeunes filles sont très complices et surtout adolescentes dans ce monde en ruine. Ce décalage fera sourire, parfois rire tellement les situations sont à l’ouest de ce qui les attend à l’extérieur des murs de la zone de quarantaine.

2

A l’extérieur mais pas seulement, c’est lorsqu’on commence un peu à se demander s’il va y avoir de l’action qu’elle démarre, et les premiers Infectés. On retrouve donc Ellie et son super couteau, puis très vite l’arc et les flèches que l’on a découvert lors de l’incroyable partie hivernale lui étant réservée dans le jeu originale … et que nous sommes amenés à jouer également !

Car oui, le jeu mise sur un parallèle entre deux époques. D’une part celle où Ellie doit sauver et soigner Joël d’une lourde blessure, mais qui avait subie une ellipse pour se focaliser davantage sur un autre axe du scénario. De l’autre, retour à l’époque décrite à la fin du jeu par la jeune fille où elle racontait être avec son amie Riley quand tout a commencé, et finit par la même occasion …

2 époques, 2 émotions poussées à leur paroxysme. On croit s’échapper de la course aux médicaments et aux premiers soins pour sauver notre nouvelle figure paternelle qu’on aime tant d’un côté pour arriver dans l’autre où une complicité évidente cache de lourds ressentis, et un avenir qui s’annonce sombre pour chacun des protagonistes.

Au final, ce DLC est très bon. Le rythme ne cesse de croître au fil des minutes et l’intensité atteint son paroxysme lors de la dernière minute de cinématique lorsque survient un événement que l’on savait inévitable, mais dont on aurait aimé en voir quelques secondes de plus. Le choix a été fait de nous laisser notre imagination faire le reste, mais j’avoue avoir été un peu frustré. Ceci étant dit, à l’heure où des Metal Gear Ground Zeroes prévoient des campagnes solo de 2h de jeu, on a ici pour 15€ du contenu additionnel de qualité, qui permet de faire vibrer un peu plus longtemps la fibre nostalgique qui ne demandait que ça depuis la fin de The Last of Us.

Article précédent Article suivant

4 Commentaires

  • Répondre Styleandcomics

    Le jeu de base = un bonheur a approcher, on le dévore du début à la fin. Par contre, ce DLC est-il vraiment indispensable ?

    2 mars 2014 at 21 h 15 min
    • Répondre Alexandre

      Avec du recul, oui et non. C’est surtout la fibre nostalgique qui en prend un coup, et on ‘apprend’ rien de plus que ce qu’Ellie nous raconte à la fin du jeu finalement. Mais bon, je n’ai pas eu l’impression d’être lésé après avoir acheté et joué à ce DLC !

      2 mars 2014 at 23 h 33 min
  • Répondre Doc-addict

    C’est à cause de ce jeu que je voudrais le Pack The Last of Us/Beyond to soul PS3. Je voulais attendre d’acheter la PS4 pour pouvoir jouer aux jeux de PS3 disponibles sur le PSstore, mais dès que je vois ce Pack à la Fnac j’ai le portefeuille qui me démange ^^ »

    20 février 2014 at 21 h 10 min
    • Répondre Alexandre

      Hmmm et bien tu serais bien courageuse d’attendre alors, bravo ^^

      The Last of Us est clairement LE jeu de 2013, après Beyond a énormément de qualités, mais comme je l’ai dit dans mon article, la narration hachurée m’a tué tout plaisir. Mais le pack vaut le coup c’est sûr !

      20 février 2014 at 22 h 08 min