Il y a des mythes qu’il ne vaut mieux pas déterrer

Catégorie : Cinéma

1

Je ne sais pas si cet article sera de la même taille que les autres, tellement le désespoir m’habite en l’écrivant, tellement le scénario et ce qu’il y a à dire sur le film que je vais traiter ici est d’une pauvreté à déterrer les morts …

Et de créatures mortes, sans âme, impies, je vais en parler dans cet article, puisque c’est le thème. Oui, ce week end était particulier et à marquer d’une croix rouge, pour que l’humanité ne suive pas mon exemple, pour qu’elle n’aille pas voir I, Frankenstein.

2

Que dire que dire … Ah oui, le film commence par un résumé de quelques minutes sur l’histoire originale du Dr Frankenstein et de sa créature. C’est à n’en pas douter, à la sortie salvatrice de la séance de cinéma, la meilleure partie du film. Sobriété, respect de l’oeuvre, vraiment très bien raconté.

Mais c’était là le calme avant la tempête. Tenez vous bien, c’est triste. Vous avez tous déjà vu au moins une fois ces publicités pour des films où des araignées géantes prennent le pouvoir sur Terre ou encore l’attaque de castors mutants semant la terreur. On en rigole tous, soupire même, et bien c’était un peu ça Frankenstein.

Trêve de teasing, l’histoire du film reprendre donc après la fin du mythe que nous connaissons tous. Très vite on est dans le bain avec une scène d’action et là, c’est déjà le drame. On assiste à une débauche d’effets spéciaux dignes de Charmed saison 1 (que j’adore <3) avec des créatures dont le visage … mais mon dieu, on dirait des vieux masques trouvés dans une boutique de déguisements en 1950, et encore en moins bien.

Ces créatures justement, quelles sont-elles ? Oui je sais vous brûlez d’impatience de connaître la réponse, et bien là voici : des gargouilles et des démons. Oui, notre créature de Frankenstein, ici baptisée Adam (original hein ?), se retrouve dans un conflit opposant le grand Ordre de la Gargouille à l’Ordre des Démons. NAN MAIS SERIEUX PUTAIN !

5

Bon, veuillez excuser ce petit débordement mais vraiment pour une production 2014, c’est du gros foutage de gueule. Plusieurs fois d’ailleurs pendant la séance on était à 2 doigts de quitter la séance (d’ailleurs un couple l’a fait, ça ne nous a pas beaucoup étonné), sérieusement on peut mettre en place des créatures fantastiques si c’est bien amené, même des ‘démons’, mais rien que le terme rend bien lourdingue le tout, et le décrédibilise totalement.

L’ordre des Gargouilles … décidément j’ai du mal à m’en remettre … mais bref pour faire court malgré le choc, parce que je m’aperçoit que j’en parle plus qu’il n’est nécessaire. Il ne faut pas s’attendre donc, comme ça avait pu être le cas pour la Belle et la Bête, à une adaptation moderne d’une histoire que l’on connait déjà, mais un sorte de foutoir pas possible dans lequel finalement Frankenstein n’est qu’un prétexte qui sert de base.

Il y a bien un petit truc à la fin qui fait que seulement 99% du film est ennuyeux (bon, 98 avec l’intro), mais toutes les incohérences scénaristiques en plus des éléments que je vous ai décrit plus haut font de se film un véritable navet, à ne même pas regarder lors d’une soirée entre potes tellement on se fait chier sévère, et ce qui est à l’écran date sérieusement.

A noter toutefois la présence dans ce film, d’une actrice dont j’ai reconnu les traits dans le film, et pour cause : il s’agit d’Yvonne Strahovski, alias Miranda, un des personnages secondaires féminins de la cultissime saga Mass Effect, à l’origine du nom de ce blog, et dont je ferai l’éloge d’ici quelques temps.

Article précédent Article suivant

7 Commentaires

  • Répondre Styleandcomics

    Problème scénaristique? Dans ce cas ce n’est pas le film qu’il faut blâmer mais bel et bien le livre du même nom qui en est la source

    2 mars 2014 at 21 h 21 min
    • Répondre Alexandre

      Mon dieu il y a un roman à la base de cette …. ‘chose’ ? Wow, et bien, je n’irai même pas me renseigner à son sujet, ça lui ferait gagner des points de référencement qu’il ne mérite pas 😐

      2 mars 2014 at 23 h 34 min
  • Répondre myself

    Ha mais c’ est carrément Charmed ! ( que j’ adore aussi)

    19 février 2014 at 1 h 38 min
  • Répondre BrainOut (qui passera à Letersk)

    Haha, déjà la question c’est : comment peut-on aller voir un film de ce genre ? ^^
    C’est le genre typique de film qui me fait regretter d’avoir payé le cinéma, à l’instar de Hansel&Gretel chasseurs de vampires !
    Au cinéma ces temps-ci y’avait Dallas Buyers Club à voir ! Et bientôt Lego et The Grand Budapest Hotel, c’est pas à manquer ça par contre :)

    18 février 2014 at 18 h 40 min
    • Répondre Alexandre

      Je plaide coupable, j’y allais ‘en confiance’, sans avoir vu images ni bande annonce … grossière erreur je l’admet :)

      Par contre tu vois, j’ai trouvé bien mieux Hansel & Gretel dans le genre de films ‘cerveau OFF’, les effets spéciaux étaient très bons. Après, question de goûts !

      18 février 2014 at 20 h 12 min
  • Répondre Tequi

    Moi qui voulais aller le voir au ciné j’attendrai de le télécharger ! lol

    18 février 2014 at 17 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      YES ! J’ai réussi ma « mission sacrée » (comme il est répété 1000 fois durant le film) en dissuadant quelqu’un d’aller le voir !

      Mais si tu ne sais pas quoi faire de ton argent et que tu veux te forger ton avis de suite, vas y je ne te retiens pas :p

      18 février 2014 at 18 h 05 min

    Laisser un commentaire