Destiny, le pétard mouillé ?

Catégorie : Jeux Vidéo

Destiny_20140908171722

Il y a des articles comme ça sur lesquels je préfère prendre mon temps avant d’en parler, d’en rédiger un article. Parfois ce sont des séries que je préfère finir et d’autres fois des films dont j’attends le debriefing complet avec Madame pour être sûr de ce que je vais raconter, surtout pour des productions comme Enemy.

Ici il va s’agir du jeu polémique du moment, celui dont vous avez tous vu le spot TV il y a peu : Destiny. J’en vois déjà au fond qui s’énervent, d’autres qui jouent tranquillement. Pour ma part j’ai attendu d’avoir fini le jeu entièrement ainsi que de voir ce qu’il proposait une fois l’aventure principale terminée; voici donc venue l’heure du bilan.

Destiny_20140914213906

Comme souvent dans un JV j’aime parler de ce qui frappe en premier, et à ce niveau Destiny est très violent avec des graphismes de toute beauté. A l’heure actuelle c’est tout simplement le jeu le plus beau graphiquement auquel j’ai jamais joué. Les décors sont magnifiques et chaque planète que l’on visite possède son propre univers visuel à couper le souffle ainsi que son propre bestiaire, mais je reviendrai là-dessus plus tard.

Ah d’ailleurs puisque je vous parle de planète je me rend compte ne pas avoir présenter le jeu dans son ensemble. Mais puisque je vous avais déjà rédigé des billets sur l’Alpha et la Bêta du jeu, je vais me permettre ce léger résumé : on incarne un personnage autrefois déchu revenu à la vie grâce au pouvoir d’une petite bestiole qui va nous suivre tout au long de l’aventure : notre Spectre.

S’en suivent quelques cinématiques nous expliquant le pourquoi du comment de notre présence, comme quoi nous sommes désormais un Gardien dont la tâche est de protéger le « Voyageur » ayant apporté prospérité à l’humanité face aux « Ténèbres » menaçant. Un pitch pour le moins simpliste et dont vous le verrez plus loin l’histoire qui en découle ne va finalement jamais plus loin.

Malgré tout, cela donne l’occasion d’incarner un personnage personnalisé. Le joueur a le choix entre 3 races, qui vont surtout influer sur l’apparence physique, mais également et surtout entre 3 classes (Chasseur, Titan, Arcaniste) qui vont déterminer le gameplay de vos futurs affrontements. Une première partie du jeu qui introduit donc les bases de manière très séduisante. Par la suite surviennent toutefois les premières déconvenues.

Destiny_20140915221002

Mais ne broyons pas du noir si vite et prenons le contrôle de notre personnage. Comme observé sur la Bêta, le gameplay est d’enfer : nerveux et agressif, il permet vraiment de s’éclater manette en mains. Le pouvoir spécial de chaque classe est très jouissif et  on attend impatiemment que la jauge se remplisse à mesure des coups que l’on donne (et reçoit) pour envoyer la sauce en cas de difficulté.

La notion de RPG est toujours présente avec des équipements qui évolueront au fil de vos niveaux. Si les statistiques évoluent, le visuel de vos équipements aussi (visuellement j’entends). Mais que les fashionistas se rassurent des teintures existent pour donner à votre personnage une apparence plus harmonieuse, en fonction de vos goûts.

Un arbre de talents est également en place, et ce pour chaque classe. A mesure que vous gagnez en niveau, vous pouvez donc personnaliser votre avatar également par ce biais, jusqu’à même avoir 2 arbres de talents différents sur chaque classe : vous pouvez par exemple avoir un Titan bourrin dont la technique spéciale va charger au sol devant lui en tuant tout ce qui se trouve autour de lui ou alors choisir la finesse en optant pour une bulle de protection qui empêchera les attaques ennemies de vous atteindre, vous et toute personne à l’intérieur de la sphère.

Ces talents vous les utiliserez donc au cours de vos missions sur Terre, Mars ou encore Vénus. Les missions ont quelque chose qui m’a ravi : leur faible durée, en terme de temps. Ca permet de lancer le jeu, se dire « allez, je fais une ou deux missions et hop, je déco » sans contraindre de devoir jouer longtemps. Et je parlais des graphismes à s’en décoller la rétine plus haut : l’ambiance sonore est elle aussi au top et la mise en scène des combats, notamment ceux des boss, est généralement grandiose, du grand spectacle.

Destiny_20140913162619

Ce grand spectacle j’aurais aimé le trouver également dans le scénario. Quand après une grosse dizaine d’heures de jeu je suis arrivé à la fin du scénario, et bien je l’avoue : j’ai été déçu. Là encore mes impressions sur la Bêta se sont révélées justes, malheureusement pour ce point. J’espérais que l’équipe nous ait volontairement masqués les aspects intéressants du scénario, qui auraient pu approfondir la personnalités des quelques PNJ récurrents ou de ces entités immatérielles comme le Voyageur dont on ne sait finalement pas grand chose. Un gros sentiment d’inachevé et de « oui, et la suite ? » quand la fin arrive. Peut-être en attendais-je trop.

Mais alors quoi faire après ? Et bien tout d’abord ce que certains auront peut-être déjà fait tout au long de l’aventure : les missions du solo en mode coopération. Car oui la dimension MMO du titre prend son sens ici par des interactions possibles avec d’autres joueurs. Si en ville elles sont minimes, lors des descentes sur la terre ferme vous pouvez vous mettre en groupe avec d’autres joueurs afin de faciliter certaines missions. C’est même d’ailleurs indispensables pour les Assauts, ces raids dont la difficulté nécessite obligatoirement d’avoir un groupe solide et surtout solidaire. Personnellement, hormis avec les amis que je connaissais déjà, mes rares expériences de coop ont été un fiasco, chacun ne pensait qu’à sa poire et le mot « coopération » n’avait aucun sens : chacun pensait à tuer le plus possible sans ressusciter les camarades tombés pendant un affrontement, une catastrophe.

Heureusement pour me défouler il y a le multijoueur compétitif. Et tuer des gens, j’adore ça. Les modes de jeu sont en eux-mêmes très simples mais permettent de joueur comme on l’entend : seul, en petit commando de trois ou par équipe de 6. Dans tous les cas ça va vite et les maps sont nombreuses, variées, et je trouve vraiment le tout assez équilibré et extrêmement plaisant. Une petite chose toute simple que je conseille à tous : accroupissez-vous en vous déplaçant, vous n’apparaissez ainsi pas sur le radar et c’est l’idéal pour tendre des pièges à vos ennemis. Peu de personnes procèdent comme ça car fonçant dans le tas, mais en utilisant sa tête on fait de très bons scores assez facilement.

Conclure cet article en vous disant que Destiny est très bon ou très mauvais est impossible. Malgré tout je suis assez déçu dans l’ensemble, mais je sais très bien pourquoi : en manque de Mass Effect, je voulais voir en Destiny un concurrent de choix notamment sur le plan scénaristique. Malgré les avertissements de la Bêta je n’ai pas pu m’y résoudre, mais c’est bel et bien une réalité : l’histoire est très pauvre. Pour moi, la longévité du titre tiendra de la volonté des gens à participer à la course au meilleur stuff à laquelle on peut assister sur les MMO à haut niveau. Mais « farmer », ce procédé qui consiste à faire et refaire les mêmes choses afin d’avoir une chance de chopper des pièces d’équipement supérieures, c’est pas trop mon délire. Du coup, et je suis peut-être dur en disant cela, mais pour ma part Destiny est comme un CoD, un jeu sur lequel on revient pour se défouler en multi, rien de plus.

Je vous laisse malgré tout avec une des bandes annonces du jeu qui envoie le pâté, et une autre qui vous montre les premiers instants d’une de mes parties en multijoueur dont je suis assez fier : pendant que tous les membres de mon équipe sont allés capturer le point le plus proche, l’équipe adverse a fait de même … et j’ai décidé de leur rendre une petite visite. Voyez par vous-mêmes le résultat 😀

30 septembre 2014
Article précédent Article suivant

16 Commentaires

  • Répondre Mondingus

    oups je me suis trompé d’article j’ai posté sur celui de l »Ombre du Mordor , ayez pitié je suis trop jeune pour mourir :/

    donc…. ^^

    J’attendais aussi énormément ce jeu ( bungie oblige) et finalement j’ai tenu que quelques jours . C’est plutôt répétitif et l’univers n’est vraiment pas très travaillé et même pas originale . Dommage l’histoire du voyageur donnait pourtant furieusement envie , je reviendrai au fil des MAJ quand même pour voir , ca reste fun et divertissant et contrairement a ce qu’il semble être a la mode il ne faut pas lui cracher dessus non plus mais faut pas chercher trop loin quand même . Première petite déception de cette fin d’année ( en espérant que ce soit la dernière )

    23 octobre 2014 at 11 h 30 min
    • Répondre Alexandre

      (Haha pas de soucis, c’est modifié ^^)

      La même pour moi, c’est la seule réelle déception. Et j’espère que Unity que j’aurai ne suivra pas le même chemin, même si j’ai toute confiance en Ubisoft.

      23 octobre 2014 at 11 h 50 min
      • Répondre Mondingus

        Grosses attentes aussi pour Dragon Age Inquisition . Javais adoré le premier qui était riche , pour le 2 eme je n’ai même pas dépassé la démo gratuite lol alors pour celui ci je croise les doigts :)

        23 octobre 2014 at 17 h 57 min
  • Répondre Sifhel

    J’ai l’impression que ce jeu mise beaucoup sur ses futurs mises à jours ! Sa sortie était peut être prématurée. Après je n’ai pu que le tester chez des amis puisqu’il n’est pas sur PC.

    14 octobre 2014 at 20 h 48 min
    • Répondre Alexandre

      C’est un peu ça oui. Après avoir fini le jeu comme je l’indique il y a un énorme sentiment d’inachevé, de « oh putain, mais la suite ? », c’est horrible … niveau scénario du moins 😐

      14 octobre 2014 at 21 h 50 min
  • Répondre Alexandra

    500 000 millions et même pas fichu d’être parfait ? 😉 Bon ça ne vaut pas le coup de l’acheter neuf en tout cas, on verra si Amoureux le met sur sa liste de noël ! ++

    5 octobre 2014 at 23 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      En effet pas en neuf, ça serait gâcher de l’argent :)

      C’est un bon défouloir, surtout une fois l’histoire finie, mais rien plus.

      6 octobre 2014 at 21 h 09 min
  • Répondre Docaddict

    Comme je le disais, je ne suis pas très FPS. Ton avis ne fait que confirmer mes pensées sur ce jeu : sympa mais rien de nouveau. Merci pour ton avis :)

    3 octobre 2014 at 11 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      Moi non plus je ne suis pas très FPS, peut-être finalement parce que les représentants du genre ne nous offrent qu’une piètre façade ^^

      Ce qui m’a le plus gêné c’est finalement ce manque de scénario solide, et de contenu non-rébarbatif une fois celui-ci fini.

      3 octobre 2014 at 12 h 11 min
  • Répondre Yuan

    J’ai lu.
    J’ai pas touché à Destiny et le jeu m’intéresse pas, mais je pense que ça te ferait plaisir de savoir que j’ai lu l’article xD

    30 septembre 2014 at 22 h 55 min
  • Répondre Tiloa

    De mon côté, je n’avance pas très vite sur Destiny. Je suis aussi globalement déçue.

    Au delà des raisons familiales qui font que je ne peux pas jouer très régulièrement, j’ai un sentiment de répétitivité dans la forme des missions et je ne rentre pas chez moi avec l’envie systématique d’allumer la console pour y jouer.
    J’ai l’impression que je n’arrive pas à me mettre dans l’ambiance pour réellement l’apprécier. C’est probablement du en grande partie à ce manque de scénar’ :/ Et aussi je n’aime pas trop quand je ne peux pas m’identifier/m’attacher au perso que j’incarne ! Trop peu de personnalisation au démarrage du jeu et de toute façon à quoi ça sert de personnaliser sa tête puisqu’on la voit quasi jamais :( !
    Les PNJ n’ont pas beaucoup de charisme ou de prestance mais en même temps ils font pas grand chose d’intéressants dans l’histoire pour l’instant…

    Tu parles des graphismes au top ben tu vois je trouve qu’ils sont « normaux » pour la PS4. Ca ne m’a pas spécialement marqué. C’est beau mais c’est ce que j’attends d’un jeu PS4. J’ai été largement plus ébahie avec In Famous et notamment sur la modélisation et l’animation des visages.

    Comme tu disais, quand j’ai envie de jouer, c’est pour aller me défouler également. Mais je ne joue pas plus d’1h souvent ce qui n’est pas bon signe chez moi lol ^^
    Je prends du plaisir à déglinguer les aliens mais c’est sur que le scénario ne te pousse pas à continuer à jouer parce que tu veux savoir la suite comme dans du Mass Effect puisque tu le mentionne.

    A suivre…

    30 septembre 2014 at 20 h 49 min
    • Répondre Alexandre

      Oui c’est vrai je n’ai pas évoqué ce volet de la dépersonnalisation du personnage principal … ça m’a même choqué quand on a commencé à l’entendre parler à vrai dire, et pour le visage on le voit un peu plus dans les dernières missions. Mais globalement on a pas l’impression d’être « quelqu’un » en particulier, mais bien un Gardien parmi d’autres. Et tu verras, même la scène de fin (qui arrive un peu par hasard) n’a finalement pas grand chose de magistral.

      Maiiiiis content de voir que tu es pro-Mass Effect aussi 😀

      1 octobre 2014 at 11 h 03 min
      • Répondre Tiloa

        Haha oui Mass Effect ne déçois pas c’est une valeur sûre ^^

        Mais oui comme tu as dis c’est bien l’idée notre perso n’est pas quelqu’un en particulier. Autant dans WoW c’est la même idée puisque MMO et donc tu sais bien que tout le monde est le héros et fait plus ou moins le même scenar’ que toi mais je sais pas je me sens quand même un peu plus « proche » de mon perses WoW que de celui de Destiny. Bon faut dire que c’est plus fouillé aussi et un univers beaucoup plus riche certes. Mais ça me fait penser que finalement Destiny avait des potentialités importantes puisque le scenar se situe dans l’espace et sur différentes planètes mais finalement ces potentialités n’ont pas été pleinement exploitées ?

        1 octobre 2014 at 14 h 37 min
        • Répondre Alexandre

          C’est tout à fait ça !

          Et j’ai peur personnellement que le scénario ne se révèle intéressant que dans les futurs DLC, mais peut-être suis-je mauvaise langue … à la hauteur de la déception sans doute :)

          1 octobre 2014 at 17 h 58 min
          • Doucerelle

            Voilà tu as tout dit, futur DLC a 20 euros du dlc et probablement plus de maps pour multi que du contenu j’ai décrochée beau marketing encore et rien de plus, c’est ce qu’on appelle se faire avoir …

            22 octobre 2014 at 20 h 06 min
          • Alexandre

            Voilà on en est au même point : c’est sympa quand on y joue, mais rien d’exceptionnel et pas assez prenant pour qu’on y revienne après l’avoir fini :)

            22 octobre 2014 at 23 h 26 min