Dracula Untold, la nouvelle version du mythe

Catégorie : Cinéma

1

En ces temps de reprise niveau séries, le ciné faisait grise mine et hormis le récent et tortueux Enemy de Denis Villeneuve, rien à se mettre sous la dent … avant ce Dracula Untold. Encore inconnu pour ma part il y a quelques mois, ses premiers trailers laissaient toutefois augurer du bon, avec un Luke Evans saisissant dans le rôle principal.

A noter, mais cela je le rappellerai en conclusion, que j’y suis allé sans vouloir faire ce que beaucoup font avec ce film : la comparaison avec la version de Francis Ford Coppola, dans laquelle Gary Oldman campait le rôle de Dracula. Ce film, en plus de m’avoir endormi lors du visionnage, est l’une des adaptations existantes du conte. Elle est peut-être la plus mythique, mais c’est une parmi d’autres, et sous prétexte qu’elle existe d’autres ne devraient pas voir le jour et présenter leur version du mythe ? Foutaises, et Dracula Untold le prouve.

Dracula Untold

Le décor est très vite mis en place avec des premières minutes réservées à nous raconter la légende de Vlad Tepes, dit l’ « empaleur », fils de Dracul dont il arbore une armure rouge à têtes de dragons. Dans sa jeunesse, Vlad a été confié aux Ottomans comme tribut par son père réclamé par les Turcs. Lui et 999 autres enfants ont ainsi forgé les rangs de l’empire en étant arrachés à leur famille.

Mais de sang royal et doté d’une hargne sans égal, Vlad a grandi et s’est forgé en plus d’une volonté inébranlable de retour en Transylvanie, une réputation de boucher sur le champ de bataille, capable de rivaliser à lui seul avec des bataillons entiers en ne laissant derrière lui que des victimes perchées sur des pics.

Le film nous place donc après cette époque, quand il a repris le trône de Transylvanie alors que les Turcs réclament une nouvelle moisson. Désireux de protéger son peuple et sa famille, Vlad va alors entreprendre une quête le menant au sommet d’un pic d’où l’on dit que se cache une créature aux pouvoirs terrifiants, qui vous l’imaginerez sera à l’origine des pouvoirs.

4

Je passerai volontairement le reste de l’histoire pour ne rien vous dévoiler, mais ce personnage dévoilera au prince ainsi qu’à nous, spectateurs, les secrets de l’immortalité, du vampirisme, et les maux que cela engendre. Le tout est très crédible (enfin, on reste dans le fantastique hein) et hormis une petite chose qui peut être vu comme une incohérence, ça passe. D’autant plus que cette créature est interprétée par Charles Dance, le déjà terrifiant Tywin Lannister dans la série Game of Thrones.

Un déluge de scènes toutes plus jouissives les unes que les autres s’en suit alors, le tout crescendo à mesure que le prince découvre l’étendue de ses nouveaux pouvoirs. Cette progression est d’ailleurs très bien mise en scène et on ressent tant la puissance de ses nouveaux coups que la soif de sang humain qui le dévore de l’intérieur, en opposition avec sa volonté absolue de ne pas toucher les siens, pour lesquels il se bat.

Les effets spéciaux lors des batailles sont très réussis et le tout est très propre, en particulier le dernier affrontement où Vlad, pris d’une fureur folle, se découvre de nouveaux « alliés » improbables jusqu’à un final dans la continuité du film : impressionnant visuellement, plein de sens et jouissif à souhait. Les toutes dernière minutes laissent également augurer une potentielle suite qui, si elle se fait, est pleine de promesses.

En conclusion ce film est tout à fait convaincant, tant les personnages mis en place que les acteurs qui les incarnent, Luke Evans en tête de file avec une interprétation saisissante de réalisme. Bien sûr il y a quelques incohérences (mention spéciale au fils de Vlad et son don de téléportation) et on peut s’interroger sur la vraisemblance de certains affrontements. Malgré tout, de part le fantastique naturellement en place, l’ensemble est cohérent et j’ai vraiment passé un bon moment  Celles et ceux qui se l’interdise par « fidélité » au film de Coppola passeront ainsi à côté d’une oeuvre peut-être plus grand public, mais pas moins brillante ni fidèle au mythe que son aîné :)

5 octobre 2014
Article précédent Article suivant

18 Commentaires

  • Répondre Tiloa

    J’avais adoré le roman de Bram Stoker que j’ai pu étudier lorsque j’étais en fac d’anglais :) Du coup je ne m’attendais pas à cette histoire mais bien à une adaptation fidèle au bouquin.
    J’ai cependant trouvé intéressant d’avoir une version de « l’avant » roman et la fin du film dracula untold ne serait que le début du roman (enfin en gros…) ? Mina est en tout cas un des personnages du livre de stoker. Je suis à la fois mitigée sur une suite et curieuse de voir comment s’en sortirait le réalisateur.

    Pour le film en question dans cet article, les effets spéciaux sont bien, les transformations en chauve souris sont vraiment sympa. Moi j’ai trouvé que de suite après sa transformation il découvre des capacités de fou alors j’avais un peu peur qu’il finisse genre roi de l’enfer mais en fait c’est plutôt bien mené.

    Le choix des acteurs était pertinent et convaincant.

    Une découverte sympathique pour un film beaucoup basé sur l’action (à la sauce SF évidemment).

    14 février 2015 at 22 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      La fin donne en effet énormément envie quant à une éventuelle suite, mais je ne crois pas qu’elle viendra de suite. J’avais lu à l’époque de sa sortie que le réalisateur comptait plutôt faire d’autres films avec des héros du fantastique à la Van Helsing, pour les réunir plus tard dans son propre Avengers … intriguant, hein ? :)

      Tu parles des acteurs et punaise oui, qu’ils ont bien été choisis, surtout pour Dracula et « la créature » originelle. Charles Dance a un charisme de ouf et Luke Evans m’a surpris dans son rôle, le casting est top !

      16 février 2015 at 10 h 40 min
      • Répondre Tiloa

        ah oui effectivement cette histoire de réunir des perso tirés de SF dans un même film pourrait être un concept sympa ! A suivre…

        16 février 2015 at 21 h 01 min
  • Répondre Sand

    Entièrement d’accord !
    Seul truc qui me chiffonne, sans doute ai-je eu une micro-coupure neuronale 😛 mais je n’ai pas vu le pouvoir de téléportation de son fils… Ooooooh je vais être obligée de le revoir ^^

    12 octobre 2014 at 13 h 59 min
    • Répondre Alexandre

      [Attention SPOILER !]

      Quand les Turcs capturent son fils pendant qu’il est sur le champ de bataille : une seconde il est encore dans la tour à se faire choper par les gardes, et celle d’après il est en bas … voilà ^^

      12 octobre 2014 at 16 h 44 min
  • Répondre Docaddict

    J’ai une dent contre les vampires (ah ah, j’ai fait un jeu de mots sans le faire exprès). Je n’aime ni les livres, ni les films, ni les séries. Peut être à cause de ma phobie des piqûres et cie. Mais je trouve que c’est intelligent d’avoir montré un vampire qui à l’origine est humain, et possède des sentiments humains.

    12 octobre 2014 at 13 h 48 min
    • Répondre Alexandre

      Oui, une grosse partie du film est axé là-dessus, et moins justement ce qui est souvent la facilité avec ce thème : des morsures bien dégueux à tout-va. C’était un humain avant, et le crescendo jusqu’à la pleine maîtrise de ses pouvoirs est top !

      12 octobre 2014 at 16 h 41 min
  • Répondre Cleophis

    Ca donne bien envie!

    6 octobre 2014 at 20 h 23 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien si je t’ai assez donné envie pour y aller, n’hésite pas à revenir par ici pour nous donner tes retours :)

      6 octobre 2014 at 22 h 07 min
  • Répondre Alexandra

    J’aimerais bien le voir celui-là, histoire de. Promis, pas de comparaison ! 😉

    6 octobre 2014 at 0 h 03 min
    • Répondre Alexandre

      Et j’attends ton retour si jamais tu te décides :)

      6 octobre 2014 at 22 h 05 min
  • Répondre didine1301

    Je dois avouer que la bande annonce me donne envie de voir de plus prés ce que vaut cette série. Merci à toi de nous faire découvrir de nouvelles choses. ^^

    5 octobre 2014 at 22 h 43 min
    • Répondre Alexandre

      Hum, attention hein, c’est un film !

      Mais une série Dracula tourne actuellement et n’a pas l’air d’avoir de bons retours, que ce soit de la part de la presse ou celle des spectateurs, donc ne confonds pas :)

      5 octobre 2014 at 22 h 57 min
  • Répondre AnahAddict

    Je pense qu’il faut que je le vois pour me faire un avis, je t’avoue >< Moi c'est vrai que j'ai adoré la version de Coppola, j'adore le bouquin de Stoker etc.. mais ce n'est pas pour autant que j'en ferais une comparaison immédiate. Cependant, ça me gonfle un peu les adaptations et réadaptations de mythes pas souvent top top (Hansel et Gretel en mode tueur de sorcières, Frankenstein, la série Dracula m'a endormi, ennui devant Sleepy Hollow etc..) Enfin, à voir quoi !

    Après j'avoue qu'il y a pas mal de films que j'ai envie de voir en ce moment au cinéma : Pride (besoin viscéral de le voir, il a l'air top top top), White Bird in a Blizzard (j'avoue, je l'ai déjà sur mon PC et je le mate ce soir ahah)(oui il n'est pas encore sorti shame on me), Horns (qui a l'air bien barré), Lou (parce que j'avais adoré la BD quand j'étais plus jeune), Mommy, Gone Girl etc..

    Enfin bon, je passerai ma vie au cinéma si je pouvais mais pas les sous, je rêverai de me prendre un pass UGC illimité *_*

    5 octobre 2014 at 18 h 55 min
    • Répondre Alexandre

      Oui c’est vrai que niveau adaptations de mythes ces derniers temps, c’était un peu naze … Tu cites Frankenstein, le film éponyme d’il y a peu de temps est le pire navet jamais vu de mon côté, par contre je serai plus indulgent pour Hansel et Gretel qui avait au moisn le mérite d’être un bon film d’action, à défaut d’autre chose ^^

      Sinon je te rejoins pour le pass, je crois que ça me dérangerait pas de payer je sais pas, jusqu’à 50€ par mois, si c’est pour aller voir autant de film que je le souhaite. Aaah, c’est beau de rêver …

      5 octobre 2014 at 21 h 57 min
      • Répondre AnahAddict

        Bah le Pass UGC illimité et le pass gaumont sont aux alentours de 20€ par mois je crois ! Je suis vraiment à deux doigts de craquer mais étant étudiante, j’ai d’autres priorité (du genre manger ahah) Et c’est surtout qu’il a UGC à Nancy mais pas dans la marne du coup en vacances ou les week end ou je rentre chez mes parents ou chez mon copain je peux pas en profiter, donc c’est embêtant :/

        6 octobre 2014 at 21 h 35 min
  • Répondre Yuan

    Dracula est tiré du roman de Bram Stoker, et je préfère m’en tenir à ça. Pour moi, Dracula est devenu mauvais en reniant Dieu après la mort de sa femme. Et comme je suis un vieux con, je n’irai pas voir ce film ^^’ C’est renier un mythe presque de la même manière que Twilight a dénaturé la figure folklorique du vampire, à mes yeux

    5 octobre 2014 at 18 h 45 min
    • Répondre Alexandre

      Pfff « renier un mythe », non mais tu mérites des claques toi ^^

      C’est tout si tu préfères garder dans le marbre une et une seule version du mythe c’est ton choix, perso j’aime bien avoir plusieurs versions en tête :)

      5 octobre 2014 at 21 h 54 min

    Laisser un commentaire