TFGA – S03E05 : Ceux-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom

Catégorie : TFGA
tfga

Que d’annonces et de sorties de JV depuis le dernier TFGA en date ! Mon souhait n°1 d’avoir une date de lancement pour le prochain God of War a même été réalisé, et depuis nous avons également les différentes éditions disponibles au lancement ainsi qu’une PS4 Pro spécialement éditée pour l’occasion. Inutile de dire que j’aime lorsque des choses dépassent ainsi mes espérances … et la capacité de mon porte-feuilles.

Mais si vous me lisez ici, ça n’est certainement pas pour entendre les délires d’un fanboy d’une licence culte parler, mais pour se creuser les méninges tous ensemble. Et pour les deux mois à venir, je vous invite à prendre une nouvelle fois la plume afin de rédiger vous aussi un classement, dont le thème est cette fois-ci : « Ceux-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ». Par honte, par culpabilité, il s’agira de plancher sur ces titres que l’on a acheté sous le coup d’une pulsion, mais qu’on a finalement laissé pour compte. Surplus d’actualités, déception, vous serez les juges de vos consciences ! C’est parti pour cette 5ème édition 😉

N°5 : FFX-2

ffx-2

Contrairement à beaucoup de personnes, je ne voue pas une haine profonde à la suite du mythique FFX. Cet épisode a en effet été beaucoup décrié de part son surplus de personnages, féminins pour beaucoup, et avec un scénario trop faible par rapport à celui d’origine. Pour autant et même s’il n’égalera jamais le niveau de son grand frère, FFX-2 a réussi selon moi le tour de force de faire une vrai suite, c’est-à-dire capter l’essence du jeu (la mythologie/religion, le bestiaire, certains personnages, l’intrigue) pour la prolonger. Alors quand la compilation des 2 jeux a une nouvelle fois été porté sur la génération de console du moment, je me suis bien sûr rué dessus. Et si j’ai rapidement terminé FFX, je me rends compte que je n’ai finalement jamais lancé sa suite, pourtant faite uniquement 1 fois à l’époque de sa sortie. Pourquoi ? Je ne saurais dire, mais quelque chose me dit que le rythme effréné de sorties JV depuis quelques temps y est pour quelque chose …

N°4 : Dragon Ball FighterZ

dbfz

Si je devais citer la déception n°1 de 2018 pour le moment, il s’agirait de Dragon Ball FighterZ. Le titre a d’une part confirmé des craintes que j’avais aux premières images du jeu : le jeu en ligne peut être très dangereux pour un jeu de Versus si l’on n’est pas adepte du genre. Et si le fan de l’univers que je suis est ravi de la nervosité et du respect induit par le titre, je ne peux cacher ma déception sur le mode online jusqu’à présent : déconnections intempestives, matchmaking aux fraises et mentalités des joueurs ne me plaisant pas (pour gagner, défendez, n’attaquez pas, contentez-vous d’attendre pour enchainer un combo imparable à 100000 coups). Du coup, je n’ai jamais lancé le mode solo, pourtant disponible. Si mon intérêt pour le titre se trouvait essentiellement dans les matchs en ligne, le peu que j’ai essayé du mode histoire et de ce que j’en ai lu ne m’a pas motivé pour le faire. Un comble pour une histoire originale comme celle proposée, mais le soufflé est descendu tellement brutalement que j’en ai été dégoûté. Mais qui sait, peut-être un jour !

N°3 : Secret of Mana

secret of mana

Voilà certainement celui dans le classement que je lancerai le plus rapidement : Secret of Mana, ou plutôt son remake sorti il y a peu. Je n’ai jamais fait le jeu d’origine sur Super Nes dont j’ai entendu beaucoup de bien : scénario, gameplay rugueux mais original et surtout des musiques, auxquelles je suis très sensible, terribles. Du coup j’ai sauté sur l’occasion et ai même démarré l’aventure en stream-découverte. J’y ai par la suite joué quelques heures avant de me mettre en pause inopinée car une récente pulsion de jeu en ligne m’a appelé du côté d’Overwatch avec le lancement d’une nouvelle saison compétitive … et du coup, j’ai mis Secret of Mana en pause forcée le temps que j’atteigne certains objectifs (ou que je me prenne trop de roustes ceci dit), mais j’ai d’ores et déjà hâte de m’y replonger.

N°2 : Kingdom Hearts 1.5 + 2.5

kingdom hearts

Aie, le sujet qui fâche de 2017 … Ravi de voir que la compilation réunissant l’essentiel de cette grande saga allait être adaptée sur PS4, je me faisais une joie d’enfin enrichir ma culture de joueur en me lançant dans cette grande aventure. Et si j’ai joué au 1er épisode avec grand plaisir, malgré une fin quelque peu brumeuse sur certaines révélations ou éléments du scénario, ma motivation en a grandement pris un coup lorsque j’ai lancé le second épisode de la compilation, réunissant les cinématiques de 358/2 Days. Là, le côté enfantin des dialogues et des propos amenés par l’intrigue m’a sauté aux yeux et c’était assez pénible à suivre, malgré quelques bonnes surprises du côté des grands méchants, dont les motivations s’éclaircissaient légèrement. Mais alors quand j’ai lancé Chain of Memories, la légèreté des échanges m’a achevé et a totalement pris le pas sur ma volonté d’en découvrir davantage. Pour j’étais motivé en achetant la compilation mais, depuis, elle dort sagement en attendant une nouvelle tentative …

N°1 : FF8

ff8

Peut-être le premier jeu de l’histoire que j’ai vraiment abandonné voilà près de 3 ans. Seul épisode de la saga Final Fantasy que je n’avais jamais fait, j’ai voulu rectifier mon erreur en le lançant via l’émulation. Et j’ai aimé ça ! Malgré les années, je me rends compte que je suis envoûté par les musiques, dont je connaissais déjà certains airs, et le scénario me surprend positivement en étant plus riche que ce dont je m’étais fait une idée. De dizaines d’heures en dizaines d’heures, j’explore le monde de révélations en révélations jusqu’à … et bien jusqu’à l’attaque du grand méchant dans notre base volante et … plus rien. J’ai beau y réfléchir, je ne m’explique pas pourquoi j’ai arrêté d’y jouer, alors que j’avais déjà bien entamé l’histoire. Encore une fois, peut-être était-ce dû à une période où de nombreux jeux sont sortis ? Dans tous les cas, il faudrait que je m’y replonge, mais il est certain que l’émulation n’est pas le plus confortable en terme de sensations, et le feignant qui sommeille en moi souhaiterait davantage le voir sortir en démat. Alors Square Enix, c’est pour quand ? 😉

—————————————

Voilà, ce TFGA se termine ici, et j’espère une nouvelle fois que le souhait émis sur mon n°1 se réalise ! Qui sait … en tout cas, j’ai hâte de lire vos publications sur ce thème car il permet de se déculpabiliser un peu en se disant que finalement, on est peut-être pas les seuls à avoir commis l’irréparable, ne pas finir un jeu. Alors à vous de jouer, et comme à l’accoutumée n’hésitez pas à me prévenir ici ou sur le réseaux sociaux quand vous vous lancerez !

Participants (cliquez sur le pseudo pour accéder à leur TFGA) :

Julius Oncle Sam
20 mars 2018
Article précédent

2 Commentaires

  • Répondre Gaararyuha

    Un joli thème ! Il m’a tellement inspiré que le mien est déjà disponible. Je l’ai écrit directement tellement j’avais du choix. xD

    (http://bandofgeeks.fr/tfga-s03e05-dont-on-ne-prononcer-nom/)

    J’aime beaucoup tes choix et je suis ravi de ne pas voir NieR dans le lot. :p

    22 mars 2018 at 15 h 13 min
  • Répondre Gabs (@Gabssama)

    Quand est ce que tu renommes ton blog Alex EFFXect ?
    Sympa le thème ! Pour l instant j’en ai qu’un en tete mais ça devrait le faire

    21 mars 2018 at 1 h 35 min
  • Laisser un commentaire