Pourquoi Once Upon a Time aurait dû s’arrêter à la seconde saison

Catégorie : Séries

2

Once Upon a Time, une série dont beaucoup de monde a certainement entendu parler. Pas forcément regardé non, mais depuis la diffusion en France par M6, beaucoup s’interrogent sur cette série. Vaut-elle le coup ? Et bien la réponse n’est pas si évidente …

Il y a encore quelques mois je vous l’aurais conseillé, mais à l’heure actuelle cela fait des semaines que je ne suis plus à jour au niveau des épisodes. Quelque chose s’est produit, et rien à voir avec la magie. Cette chose, c’est la lassitude. Explications.

4

En guise d’introduction je vais rappeler brièvement le pitch. Dans notre monde moderne cohabitent dans une petite ville, Storybrook, des habitants qui d’apparence sont tout à fait normaux, mais qui ont en réalité un passé « fantastique ».

En effet à l’aide flash-back à la Lost, on apprend au fur et à mesure que ces personnes ont appartenu à un monde féerique où les contes de fées ne sont pas qu’une légende, et où Blanche Neige peut côtoyer Robin des Bois, avant d’aller prendre un verre avec le petit chaperon rouge.

Ainsi on découvre une application moderne des histoires que l’on connait tous, et au début le procédé surprend, et en bien, car dans notre univers moderne ils semblent être des personnes comme vous et moi, mais dans « leur » monde, tant la façon de parler que les choses qu’il se passe sont clairement dans la section fantastique.

Le procédé est sympa, et les révélations nombreuses. Des personnages que l’on croyait « normaux » se révèlent être des héros et héroines d’autrefois, et même si beaucoup d’indices, à commencer par le nom, donnent souvent de grosses pistes pour découvrir les identités de chacun avant la révélation, on est souvent surpris. Oui mais voilà quand la saison 1 était une totale surprise niveau mise en place de l’histoire et mécanique de narration, la saison 2 suit le même procédé, et la saison 3 aussi.

6

C’est un peu comme dans Pretty Little Liars où on sait que chaque nouveau personnage introduit va à coup sûr être le prochain suspect en date, ici qui dit nouvelle tête dit nouveau héros de conte. Bon vous allez me dire que je fais ma mauvaise langue, mais il n’y a pas que ça qui se répète au fil des saisons, et qui à la longue alourdit la série.

Les effets spéciaux. Si au début on pardonne le sérieux manque de moyen car justement le plaisir de découvrir cet univers passe au dessus, dès la saison 2 ça devient lourd. Le côté « cheap » prend le pas sur tout et on rigole souvent devant les nombreux effets spéciaux déployés dans celle-ci (scénario oblige, mais je ne vais rien révéler ici) au lieu d’être impressionnés. Oui mais voilà, cela favorise un désintéressement total de l’intrigue, qui en prend sérieusement un coup.

La réalisation n’étant pas à la hauteur, ce n’est donc pas ça qui va aider à soutenir le scénario. Car en effet j’ai la très désagréable impression que les épisodes sont écrits au fur et à mesure des saisons et qu’il n’y a pas vraiment d’intrigue globale. Sur une saison on a 40 méchants différents qui viennent à tour de rôle (qui a dit Vampire Diaries saison 4 ?) et on plonge souvent dans le gnian gnian pour les vaincre à coups de « vrais baisers » (qui a dit cinématique de fin de Lightning Returns ?).

Des mécaniques qui ne prennent plus donc, suppléées par des effets spéciaux de série B, afin de servir un scénario qui se perd au fil des épisodes, à tel point qu’aujourd’hui j’ai vraiment du mal à raccrocher le wagon pour reprendre la série, tellement les premiers épisodes de la saison 3 suivent le même chemin. Et ce n’est pas ce que j’ai lu sur le spin-off, Once Upon a Time in Wonderland, qui me le fera regarder également. Ah et si, pour malgré tout rester sur une note positive, je trouve l’interprétation de Robert Carlyle alias M. Gold/Rumplestilskin excellente. Ce mec est doté d’un charisme de fou et son personnage est très bien construit. Certainement le gros point fort de la série avec la magnifique Régina, « the Evil Queen ». Je vous invite ainsi à la découvrir par vous-même, mais attention à l’indigestion :)

Article précédent Article suivant

8 Commentaires

  • Répondre gaiaforevers

    Pour ma part, je n’ai pas adhéré du tout au départ. Mais mon malheur a été un jour d’allumer ma tv et de tomber sur un épisode où on voit Régina bataillant pour que les autres habitants la voient autrement. Et là je me suis dit : oh un personnage intéressant et bien plus complexe que ceux représentant le bien. Du coup j’ai rattrapé mon retard et je me suis complètement laissé plonger dans l’imaginaire de cette série. J’ai été enfant mais je n’ai vu aucun conte, lu aucun conte jeune … je me rattrape et découvre ses univers extraordinaires. :)

    22 novembre 2014 at 20 h 19 min
    • Répondre Alexandre

      Merci de nous avoir fait part de ce retour :)

      Cette série a l’air d’avoir un vrai charme sur lui. Je l’ai arrêté mais Madame qui a repris en solo il y a peu ne m’en dit que du bien … qui sait !

      22 novembre 2014 at 21 h 56 min
  • Répondre Malicia

    Je me suis aussi lassée à la fin de la saison 2… et là depuis quelques épisodes, mon intérêt revient ! Je pense qu’il y a eu un passage ou ils ont voulu approfondir avec les personnages existants alors qu’il y avait besoin de sang neuf, et ici on en a enfin ! :)

    28 mars 2014 at 11 h 56 min
    • Répondre Alexandre

      Il en faudra beaucoup pour que je suive ton exemple (que je salue ^^) vu mes séries actuelles, toutes captivantes et rythmées, tant sur les personnage que l’histoire globale. Mais qui sait !

      28 mars 2014 at 12 h 24 min
  • Répondre myself

    Si je peux me permettre :
    […] dans une petite ville, Storybrook, des habitants qui d’apparence sont tout à fait normAUX :)
    Perso j’ai eu du mal des de le debut de la saison 2 pourtant j’ ai adoré la première :/

    22 mars 2014 at 4 h 18 min
    • Répondre Alexandre

      Ouch, merci de la correction ^^

      Et oui c’est vrai que ça commençait déjà à s’essouffler mais ce-qu’il-se-passe à la fin de la saison 1 tient bien en haleine et donne envie de connaître la suite dans la monde moderne. Mais plus ça continue, et plus c’est le drame …

      22 mars 2014 at 13 h 00 min
  • Répondre De.Lye

    Dommage ! Moi qui adorait cette série.

    21 mars 2014 at 12 h 45 min
    • Répondre Alexandre

      En fait comme j’ai dit en entête le début était bien, le plaisir de découverte aidait pas mal je pense. Mais après c’est l’énorme sentiment de lassitude qui se fait ressentir … peut-être à tort, mais ça a été suffisant pour me faire arrêter la série 😡

      21 mars 2014 at 16 h 23 min

    Laisser un commentaire