Hearthstone, le nouveau jeu de Blizzard

Catégorie : Jeux Vidéo

1

Le commun des mortels n’en a pas entendu parler, mais dans l’ombre depuis des semaines émerge un nouveau jeu selon les uns, une nouvelle drogue pour d’autres; Hearthstone, c’est le nom du nouveau bébé du studio Activision-Blizzard, notamment auteur de Starcraft, Diablo, et bien sur World of Warcraft.

Le titre est actuellement en béta fermée, c’est-à-dire qu’on ne peut y accéder que sur invitation via une clé. Et obtenir cette clé croyez moi, est une vraie misère car distribuées au compte-gouttes. Toutefois j’ai pu en obtenir une, enfin deux, car en effet après des semaines de concours/pages Facebook à surveiller/questions sur Twitter il se trouve que l’espace de 30min, j’en ai gagné une à un concours sur l’excellent Hearthstone Gaming puis sur le Twitter d’Hearthstone France en étant le plus rapide à répondre à une question.

Mais trêve de blabla, voici mon aperçu après quasi une semaine de jeu.

3

Normalement l’image ci-dessus vous en dira beaucoup, même si les textes sont en anglais. Vous l’aurez donc deviné il s’agit d’un jeu de cartes, et oui c’est une 1ère pour Blizzard, et qui plus est un free-to-play (on pourra télécharger le jeu et y jouer gratuitement), ce qui est encore plus rare quand on connait le passé de la firme.

Le plateau est divisé en 2 camps symétriquement identiques où l’on y retrouve : son personnage, ses créatures juste en face (appelées ‘serviteurs’), sa main juste en dessous et enfin la jauge de mana, qui vous permettra de jouer vos cartes en fonction de leur coût. Simple non ? Et bien oui, c’est ça Hearthstone, un jeu de carte simplifié, mais dont les mécanismes de jeu peuvent amener à certaines stratégies dont le seul et unique est bien sur, de terrasser votre adversaire.

Au départ donc le 1er joueur a 4 cartes en main (le second 5) et 1 point de mana. A chaque tour il va piocher 1 carte et générer 1 point de mana. A chaque tour le mana, en plus de s’incrémenter, redevient utilisable et vous pouvez ainsi jouer vos cartes, pouvoirs comme créatures. Sur l’image par exemple, 2 points de mana ont déjà été utilisés et il en reste 1 disponible sur ce tour. Au suivant, il y en aura un total de 4 points de mana qui pourront être utilisés durant le tour, au suivant 5, etc.

2

Chaque camp va alors tenter d’infliger des dommages à l’adversaire jusqu’à les faire tomber à 0, de quoi résulte la victoire. Les héros, que vous pouvez sélectionner parmi 9 classes (Paladin, Mage, Démoniste, Guerrier, Chaman, Prêtre, Chasseur, Druide, Voleur), possèdent chacun un pouvoir spécial qu’il faudra utiliser à bon escient.

Niveau modes de jeu vous avez les affrontements classiques face à un adversaire, IA ou joueur, que vous pouvez affronter (pour les joueurs bien sur) en match normal ou classé. Les matchs classés vous permettront de vous créer un rang parmi les autres joueurs (rang allant de novice à Maître) afin de combattre des adversaires de votre niveau.

Egalement, comme en tournoi dans la ‘vie réelle’, existe le mode Arène. C’est un mode particulier réservé à ceux qui savent comment construire et surtout équilibrer un deck. En effet tout se joue ou presque sur l’aléatoire. Tout d’abord pour votre héros vous aurez le choix entre 3 (parmi les 9 si vous avez bien suivi) et pour le reste du deck, comme vous pouvez le voir sur le screen ci-dessous c’est la même chose, vous aurez pour chaque carte composant votre deck de 30 le choix entre 3, et vous aurez ainsi le loisir de sélectionner chacune avec en temps réel le nombre de cartes de chaque coût rappelé dans un encadré.

4

Mais le mode Arène me permet d’évoquer l’aspect économique du jeu, car en effet, free-to-play ne veut pas dire gratuit, enfin si, mais non, pas forcément. Il existe une monnaie virtuelle, les pièces d’or. Ces pièces d’or permettent d’acheter des boosters afin d’obtenir de nouvelles cartes (100 po le pack de 5 cartes) mais servent aussi de ticket d’entrée en Arène (150 po).

Comment en obtenir donc ? Et bien en remportant des matchs contre des joueurs au taux ridiculement bas de … 1 po par victoire, en gagnant le plus d’affrontements possibles en Arène (l’arène s’achève quand vous perdez 3 fois, et fait gagner de 10 à 100+ po selon le nombre de victoires), mais aussi et surtout en remplissant les quêtes qui vous sont données chaque jour (1 par jour, un maximum de 3 en cours. Chaque quête rapporte en moyenne 40 po).

Alors voilà hormis les quêtes, dur d’accumuler de l’or pour pouvoir s’acheter un booster et donc de nouvelles cartes, c’est là que les options payantes interviennent (ben oui, faut bien que Blizzard rentre dans ses frais, hein). On peut en effet acheter des boosters via de l’argent réel, à l’instar d’un vrai jeu de cartes, afin de compléter sa collection (2,69€ pour 2 paquets / 8,99€ pour 7 / 17,99€ pour 15 / 44,99€ pour 40).

5

Alors certains vous diront que cela créé un fossé entre ceux qui paient et le reste du monde, moi je dirai non. D’une part, ça ne veut pas dire que vous allez forcément tomber sur les cartes cheatées que vous désirez , et d’autres part il est tout à fait possible de battre un deck avec des cartes épiques/légendaires si votre deck est bien équilibré. Et puis rassurez vous en partie classé, vous jouez contre des joueurs de votre niveau.

Enfin, les boosters ne sont pas le seul moyen d’obtenir de nouvelles cartes. En effet vous pouvez utiliser le craft pour créer celles qui vous font envie. Et oui chaque carte qui existe peut être réduit à l’état de poudre, à l’instar du désenchantement dans WoW, qui vous servira de monnaie; monnaie que vous utiliserez pour crafter les cartes de votre choix. Cela permet, sur le long terme certes de façonner le deck parfait pour vous.

Alors après avoir appréhender toutes les facettes du jeu, que dire de la durée de vie, du titre en général ? Et bien c’est une réussite. Même en ne dépensant aucun centime pour le jeu on s’éclate, on fait des duels face à des adversaires ‘comme en vrai’ et l’interface comme le gameplay est très fluide avec de jolies animations. De très bonnes trouvailles comme le craft, les quêtes journalières ou encore le mode Arène permettent de varier les objectifs et la façon de jouer, et nous n’en sommes qu’à la béta !

Attention toutefois, sous risque de lassitude je vous conseille de ‘pauser’ de temps en temps pour que le plaisir reste intact. Avec tout bon deck qu’il soit, le tirage de la main reste aléatoire et parfois on peut être dans une mauvaise série, ne vous entêtez pas et soufflez un peu :) Je laisse maintenant les plus courageux à avoir lu jusqu’ici avec une magnifique cinématique comme sait très bien les réaliser Blizzard. Enjoy !

25 septembre 2013
Article précédent Article suivant

9 Commentaires

  • Répondre Ellie

    Ahhhh j’ai trop envie d’y jouer >< enfin bon après des dizaines de jeux concours on perd espoir ^^'
    En tout cas je suis contente pour les joueurs qui ont le jeu :)

    20 octobre 2013 at 17 h 10 min
  • Répondre Dorian.S

    Cela fait longtemps que j’attendais un jeu de ce type car étant fan de Yu-Gi-Oh lors de mon enfance et de plus ce jeu étant développé par Blizzard que demandé de plus, j’ai hâte de le tester en espérant qu’il puisse se faire une petite place dans l’Esport. En tant que fan de World of Warcraft ce jeu reprend donc pour moi tous les facteurs d’un jeu parfait et un jeu solo me changera un peu ! :p

    20 octobre 2013 at 15 h 01 min
    • Répondre Alexandre

      En effet, l’aspect compétitif solo me plait énormément aussi, marre de dépendre de random mates :)

      20 octobre 2013 at 16 h 29 min
  • Répondre Yenso

    Il me tarde d’avoir une clé béta pour le jeu !
    Merci pour cette new qui donne encore plus envie de pouvoir joué :)

    19 octobre 2013 at 16 h 00 min
  • Répondre victor

    Très bonne review, ce jeu me donne de plus en plus envie :).

    17 octobre 2013 at 18 h 33 min
  • Répondre Lacoste Emilien

    Ce jeux tant attendu 😀

    j’en reve toutes les nuits et j’en pleure tout les jours apres avoir regardé mes mails 😛
    Je sens que je vais en passer des heures sur cette merveille étant joueur de cartes WoW …

    La force du Chassou est en moi 😀

    17 octobre 2013 at 18 h 23 min
  • Répondre SilentLihn

    Pour ma part je compte y passer autant de temps que possible (entre travail et enfants, je vous laisse deviner le temps libre que j’ai xD)

    Ayant joué rogue dans wow (j’ai monté 5 ou 6 rogues je crois :p ), je pense m’attarder sur cette classe, malgré les nerfs à venir.

    27 septembre 2013 at 1 h 59 min
    • Répondre Alexandre

      Haha oui vu la puissance du voleur c’est clairement la classe à nerf actuellement, avec le mage :)

      Mais tu devrais te faire plaisir le gameplay est très rapide et le système de combo très bien retranscrit, tu peux faire bien mal (ou juste énormément ennuyer l’adversaire) pour un faible coût !

      27 septembre 2013 at 11 h 09 min
  • Répondre D4rksquall

    Ahhh Hearthstone ! Un très bon jeux ! comme tu le dit si bien , il faut faire cependant attention à la lassitude , personnelement je ne fait que 5 / 6 parties par jours.

    Merci pour le lien vers Hearthstone Gaming 😉

    Bonne journée à toi et bien vu l’article est très complet !

    25 septembre 2013 at 11 h 50 min