Star Wars VII – Le réveil de la Force

Catégorie : Cinéma
Star Wars VII

Star Wars. C’est un peu le Game of Thrones du cinéma, des hordes de fans exultent à la simple prononciation de ces 2 mots. Et si tout le monde voyait d’un mauvais oeil le rachat de la licence par Disney il y a quelques temps, tout le monde semble avoir oublié aujourd’hui, à la vue de l’engouement général pour l’annonce de ce 7ème film.

Mais c’est notamment ce qui m’a freiné pour aller le voir plus tôt, cet engouement démesuré. Des grandes surfaces à la télévision en passant par les réseaux sociaux : Star Wars était et est toujours PARTOUT. Ca me rappelle Avatar à l’époque que cette surmédiatisation m’avait dégoûté d’aller voir. Résultat, je n’avais pas spécialement apprécié le film quelques années après sa sortie. Et pour ce Réveil de la Force me direz-vous ? Et bien force est de constater … que j’ai passé un très bon moment :)

2

Ca n’était pas gagné, donc. Je ne suis pas un fan absolu de la licence, ni même quelqu’un qui l’adore. Mon enfance a plutôt été bercée par al seconde trilogie et je n’ai vu la première qu’une fois (en VHS, et ouais !). Une de mes peurs était donc clairement de ne rien comprendre aux transitions qui allaient être mises en place.

Mais ouf, on s’aperçoit dès le début du film avec le fameux générique en lettres capitales jaunes qu’une ellipse a été effectué entre la fin du film 6 et celui-ci. Ainsi, le pitch est donc le suivant : Une nouvelle menace, le Premier Ordre, plane sur la galaxie et Luke Skywalker, dernier Jedi à être en vie, est porté disparu.

Le côté obscur est donc de retour plus menaçant que jamais, et finalement, je pense pouvoir affirmer qu’on peut voir ce film indépendamment des autres, dans une certaine mesure, pour celles et ceux qui découvriraient l’univers Star Wars. Comme je vous le disais, ne connaissant pas la chronologie des événements sur le bout des doigts ni même tous les personnages dont il a déjà été question, je n’ai jamais été largué.

Et en parlant de personnages, il y en a ainsi une panoplie de nouveaux. Les principaux protagonistes sont donc Finn, un stormtrooper renégat, Rey, une jeune fille dont le potentiel va graduellement se dévoiler et le grand méchant au sabre rouge, Kylo Ren. D’autres viendront graviter autour mais je ne vous en dirai pas plus, la bande annonce en fin d’article se chargera des « spoilers » sur le retour de certains anciens ! Globalement je suis satisfait car on arrive à s’attacher à chacun (Rey en tête pour ma part), mais je ne peux m’empêcher d’être agacer par le « grand grand méchant » que l’on verra certainement dans les épisodes à venir, que je trouve trop caricatural, avec une tête qu’on voit trop souvent au cinéma en ce moment. Et puis merde, il sort d’où encore celui-là ?

3
4
5

Sur les personnages, je n’en dévoilerai pas davantage de peur de vous dévoiler quelque chose involontairement. De l’histoire, je ne vous en dirais pas plus également, mais malgré tout je vais vous dire ce que j’en ai pensé. Et là, c’est peut-être le petit point noir : c’est du vu et du revu, même pour un novice comme moi.

Si certaines scènes font clairement écho à d’autres des précédents films (et je salue ce genre de clins d’oeil), c’est un peu plus dérangeant lorsque le schéma complet du film sent le réchauffé. En effet, en plus du sempiternel conflit entre le côté obscur et « la lumière », c’est la feuille de route de chaque nouveau personnage qui est décevante. On voit ce qui est arrive à Raie/Fine (pardon) bien à l’avance et aussi charismatique que soit la jeune femme son schéma est classique : elle part de rien, survit comme elle peut puis un grand destin s’ouvre à elle. Bon, heureusement la technique compense largement.

Et de la technique il y en a : on ne s’ennuie pas une seule seconde pendant le film, si bien que Madame était étonné quand le générique de fin a débuté. L’alternance entre phase de combats sur terre ou dans les airs avec des moments plus calmes et/ou d’infiltration est très bien orchestrée. Il y a fatalement moins de batailles au sabre que dans la plus présente trilogie mais étrangement cela ne manque pas et je me suis surpris à apprécier de simples échanges de gun (avec des stormtroopers à la ramasse niveau précision, bien évidemment).

En conclusion, ce Star Wars – Le réveil de la Force pose les bases d’une nouvelle trilogie tout en oubliant pas son lourd passif. Les jointures sont nombreuses et c’est un plaisir de retrouver un univers et des personnages connus tout en en introduisant de nouveaux, qui trouvent légitimement leur place. A défaut d’avoir un vilain charismatique à mes yeux, je me suis surpris à voir en Rey une héroine capable de tout, avec un potentiel incroyable. La toute fin promet des choses intéressantes pour l’avenir, même si j’ai encore des réserves sur le méga grand vilain qui sévit dans l’ombre. Et vous, qu’en avez-vous pensé de ce Star Wars next gen ? :)

Article précédent Article suivant

29 Commentaires

  • Répondre Kallyane

    Moi j’ai été bercée toute mon enfance par la première trilogie. J’ai au moins du les voir une quinzaine de fois, mais je devais aussi avoir moins de 13 ans, donc quand je les ai revu avec mon amoureux qui ne les avait jamais vu, j’étais toute gaga de les redécouvrir.
    Par contre comme toi, la deuxième trilogie, je la connais mieux.
    C’était un peu le flippe cette nouvelle trilogie, après que ça soit repris par Disney, moi ça ne me faisait pas grand chose. Certes ce n’est plus du Lucas, mais bon.
    Je suis sûrement chiante, mais j’ai eu l’impression de moins ressentir les passages de phases comme dans la première trilogie. (Oui tu sais les trucs faits avec windows movie maker). Je sais qu’il y en avait mais c’est tellement moins flagrant que ça m’a presque gêné. Mais on s’en fout !
    Parce que comme tu le dis, on ne s’ennuie pas une seule minute! C’est passé super vite ! Y a pleins d’actions, bref j’ai beaucoup aimé même si Hugo a bien aimé sans pour autant le trouver exceptionnel.

    A voir pour les autres !

    xx

    15 janvier 2016 at 19 h 01 min
    • Répondre Alexandre

      Ah oui pas con les « passages de phases » comme tu dis ! En fait perso ça m’a choqué tellement ça vieillit mal, ça rend les transitions un peu brutales parfois 😮

      Tant mieux si la fan qui sommeille en toi a pris son pied en tout cas, ça fait plaisir à lire :)

      18 janvier 2016 at 11 h 28 min
  • Répondre Franck

    J’ai vraiment bien aimé ce Star Wars. Pourtant sceptique car c’est clairement ma saga cinématographique préférée. Comme toi Kylo Ren est pour moi insipide (ça va encore avec le masque, mais sans, quelle purge ce personnage) et Rey est absolument géniale. Avec son visage innocent et en même temps une Force (ohoh je de mots Ramucho) incroyable qui se dégage.
    Le scénario est oui un peu copié collé c’est sur mais en même temps, réussir à poser des bases concrètes, installer des nouveaux personnages en réussissant à se mettre les fans dans la poche dès le début, était très compliqué et donc, pas trop le choix je pense.
    J’attends vraiment la suite!

    15 janvier 2016 at 10 h 38 min
    • Répondre Alexandre

      De même :)

      Je crois que c’est l’impatience de voir tous les rouages s’actionner et le récit vraiment se développer qui fait ressortir le manque de « risques » pris dans cet épisode.

      Fynn-alement (je n’allais pas te laisser seul :p ) ça n’est pas la Force le maitre mot, mais la Patience !

      15 janvier 2016 at 11 h 39 min
  • Répondre Peb

    J’ai adoré le film, mais je ne suis pas du tout objectif, je suis un fan absolu de la saga 😉
    J’ai trouvé le film hyper bien rythmé, vraiment dans l’esprit JJ que j’adore, avec des touches d’humour vraiment bienvenue et cette impression de retrouver l’aventure avec un grand A. Je n’ai pas trouvé que ça sentait le réchauffé par contre, ça ressemble plus à des clins d’oeils et on reste sur un opus qui relance une nouvelle trilogie, à ce titre et comme pour tout récit d’aventure et quête initatique il y a des étapes à respecter pour faire avancer le récit. D’où les similitudes entre l’épisode IV et le VII, qui sont renforcées par le fait qu’on parle de deux films se déroulant dans le meme univers avec des personnages récurrents.
    Mais un vrai, un énorme et beau coup de coeur en ce qui me concerne

    14 janvier 2016 at 23 h 08 min
    • Répondre Alexandre

      C’est beau de lire le retour d’un fan, et je ne saurais nier tes arguments 😀

      Oui en effet c’est presque « logique » ces similitudes, elles servent à introduire la suite qui, je l’espère, va tout péter !

      15 janvier 2016 at 11 h 16 min
  • Répondre SweetNanakie

    Je fais partie des gens qui aiment bien le personnage de Kylo Ren, bien que fanatique absolue de Dark Vador! Ce n’est pas le même style de méchant, mais j’aime ses doutes, le fait que la « balance bien/mal » soit encore présente dans son esprit… Bref, à voir.

    En revanche, comme beaucoup, c’est vraiment le perso de Rey qui m’a enthousiasmée! Moi & Chéri sommes d’accord là dessus, ce personnage est formidable 😀

    Tu dis très bien : cet opus sans le réchauffé, un copié/collé de l’ep 4, mais c’est une mise en bouche d’une trilogie donc… pas un film d’anthologie, mais on a envie de voir la suite!

    14 janvier 2016 at 20 h 02 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien si vous pensez cela de Rey, une nouvelle fois nous avons des goûts communs 😀 Quand je la voyais sur les affiches de promo je ne lui donnais pas 1 semaine pour se faire lyncher mais … excellente surprise au final !

      On se revoit pour le prochain film pour voir si nos craintes/espoirs sont fondés alors 😉

      15 janvier 2016 at 11 h 05 min
  • Répondre aishitsuzukeyo

    Je me dois d’arriver à la rescousse pour un point, parce qu’il te manque manifestement une clé pour apprécier cela : « elle part de rien, survit comme elle peut puis un grand destin s’ouvre à elle. Bon, heureusement la technique compense largement »

    C’est exactement ce qu’il fallait faire pour marquer un retour à l’essence de Star Wars. Star Wars, le premier film, a été conçu ouvertement comme ça : recréer une épopée standard en suivant à la lettre le schéma du « Héros aux Mille Visages » de Joseph Campbell. Star Wars, à la base, n’a jamais été censé suivre une trame d’histoire innovante, ce n’est pas le sujet.

    13 janvier 2016 at 20 h 40 min
    • Répondre Alexandre

      Ca n’est peut-être pas le sujet, mais c’est ce qu’avec le recul, j’aime voir également au cinéma, Star Wars ou non ! Après comme je m’en suis fait convaincre dans les autres commentaires c’est vrai que ça n’est peut-être pas là le cœur des préoccupations, il fallait aussi une base pour les films suivants. Nous verrons bien :)

      14 janvier 2016 at 10 h 47 min
  • Répondre Doc-addict

    J’ai trouvé le film bien, divertissant, mais il ne m’a pas emballé tant que ça. Comme tu dis, ça sent le réchauffé du 4, et du coup j’avais l’impression de connaître déjà l’histoire. Entre Le méchant pas crédible du tout, et les histoires de famille, on s’en doutait de suite…
    Mais ça reste un bon film, agréable et on ne s’ennuie pas.

    13 janvier 2016 at 17 h 27 min
    • Répondre Alexandre

      Oui voilà c’est ce que j’ai tenté de faire ressortir : fan ou pas de la licence, il réussit à capter l’attention et on ne décroche pas. Après, savoir si le film est vraiment innovant ou non … :)

      14 janvier 2016 at 10 h 19 min
  • Répondre Le Gamer Barbu

    Le problème c’est clairement la fin. La dernière scène renvoi clairement le film dans la catégorie des grosses « préquelles » et c’est bien dommage. Le côte on doit « LE » glisser dans le film quoi qu’il arrive même si ça doit passer au forceps, j’ai trouver ça très moyen…Je suis assez d’accord avec George Lucas sur un point. On a transformé un film  » de combat galactique » en love story familiale. Je parlerai même pas du duel au sabre laser qui est juste pathétique..Perso, je suis ressorti de la séance plutôt déçu….Malgré cela, il y a quand même des points positifs. L’actrice qui joue Rey est juste parfaite, le retour de Han solo ramène un peu d’humour oldschool juste comme il faut et surtout on arrive a s’imaginer que le tout va monter en puissance dans le prochain episode. Il ne reste plus qu’a attendre…^^

    13 janvier 2016 at 0 h 05 min
    • Répondre Alexandre

      Pour le côté prequel et après coup, je me dit que par exemple, j’ai été bien gentil avec le Hobbit, qu’avec le recul je juge de la même façon : il ne servait qu’à introduire les autres films et au final est un peu sans saveur.

      Pour ce Star Wars VII, c’est un peu pareil sauf qu’il faut que je l’avoue, au final je me suis bien plus éclaté devant :) Les nouveaux personnages jouant pour beaucoup à l’attention/curiosité !

      14 janvier 2016 at 10 h 15 min
  • Répondre Lihan

    Je te rejoins totalement sur ta critique : je ne suis pas une fan inconditionnelle de la licence, et tout l’engouement autour me laissait plutôt froide au point de me dire que j’attendrais janvier avant de visionner le film. Finalement, je me suis laissée tenter juste après Noël et c’était fort chouette.
    J’apprécie énormément le personnage de Rey (tu t’en doutais à peine :3) même si on voit toute son histoire avant même qu’elle se passe comme tu le précises. Je tiens à rajouter également que Kylo Ren ressemble à un enfant pourri gâté qui ne peut avoir tous les jouets qu’il veut, ahah XD C’pas un vrai méchant, juste un ado paumé qui sème beaucoup le chaos.
    Le scénario sent un peu trop le réchauffé également mais reste appréciable tout de même, et tout comme vous, j’ai passé un bon moment, j’ai aimé et j’en suis ressortie contente :) J’espère que la suite sera tout aussi prometteuse!
    Bref, je te rejoins grandement sur ta critique :)

    12 janvier 2016 at 21 h 31 min
    • Répondre Alexandre

      En effet, ton amour pour Rey ne m’étonne pas ! … mais il me dérange un peu : elle est à moi ! 😀

      Et ce que tu dis pour Kylo Ren est à mourir de rire. C’est vrai que je n’en ai pas parlé dans l’article mais il a 2 ou 3 scènes, je sais plus, ou il pète juste un câble avec son sabre laser c’est limite drôle du coup 😮

      12 janvier 2016 at 22 h 17 min
  • Répondre Tiloa

    J’ai aussi attendu que le plus gros des troupes soient passées au cinéma pour y aller ^^

    J’ai été agréablement surprise par cet épisode. La touche Disney se sent aussi dans la jeunesse des protagonistes je trouve.
    Mais bon c’est la mode des films teenagers 😉

    Je suis d’accord avec le fait que c’est le même schéma que le 4 ils se sont pas trop foulé à ce niveau là 0_0
    Moi aussi j’ai été dérangé par la rapidité avec laquelle Rey maîtrise et sabre laser et la force, même si ce n’est qu’un peu comparé à Kylo Ren. Mais lui s’entraîne depuis longtemps on imagine et elle arrive et genre pouf elle gère carrément bien ! Un indice quant à ses origines :) ?

    Hormis ça, on passe un bon moment sur grand écran, de superbes effets c’est sur et nos attentes de fan sont quand même bien remplies je trouve !

    12 janvier 2016 at 18 h 33 min
    • Répondre Alexandre

      Halala, l’ascendance de Rey, j’ai pu voir après avoir visionné le film à quel point ça fait parler … mais j’ai préféré ne volontairement pas trop en lire pour ne pas me spoiler d’éventuels éléments sur les prochains films :)

      Et oui je n’avais pas associé la jeunesse des héros avec Disney … mais punaise, tu as tout à fait raison ! 0.0

      12 janvier 2016 at 22 h 14 min
  • Répondre Anaïs Lecoq

    C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes ! Oui, le schéma est classique et ça ne me dérange pas. Car The Force Awakens est le premier opus d’une nouvelle trilogie, donc il faudra la juger dans son ensemble. Star Wars est de retour est l’attente est énorme. Du coup, on propose quelque chose de nouveau sans vraiment dire au revoir a ce qui a été fait avant. Mi-nouveauté, mi-hommage. Mais je pense que c’est justement pour faire table rase du passé et proposer vraiment du nouveau à 100% par la suite. Du moins c’est ce que j’attends sinon la nouvelle trilogie n’aura pas grand intérêt…

    12 janvier 2016 at 18 h 16 min
    • Répondre Alexandre

      En fait je crois que c’est un « problème » sans fin : il fallait toutes ces nouveautés pour le démarquer du reste et proposer quelque chose de neuf, mais à la fois il fallait faire la transition avec le passé et en conserver certaines traces …

      Certainement pour mieux préparer la suite comme tu le dis, et je ne demande qu’à te croire ! :)

      12 janvier 2016 at 22 h 10 min
  • Répondre manidos2

    J’ai bien aimer le film même si comme tu dis il est très prévisible. Certains panoramas sont a tomber par terre!!! Pour Kylo, il est jeune et n’a pas encore basculer complètement d’où son apparence encore très « humaine ». Par contre ce n’est pas un sith comme dit dans le com du dessus mais un chevalier de Ren. Bref j’ai pas vu passer les 2h30 du film et les deux fois ou je suis aller le voir xD

    12 janvier 2016 at 18 h 03 min
    • Répondre Alexandre

      Arf oui mais ça me manque un méchant bien méchant et assumé. A part le rouquin (mais je peux pas le pifrer) et ce Snoke qui m’inspire la crainte de la déception, Kylo Ren est trop dans la demi-mesure … mais ça évoluera peut-être avec un nouveau statut dans les prochains films, quand son « apprentissage prendra fin » :)

      12 janvier 2016 at 22 h 09 min
  • Répondre ficktiff

    « Si certaines scènes font clairement écho à d’autres des précédents films (et je salue ce genre de clins d’oeil), c’est un peu plus dérangeant lorsque le schéma complet du film sent le réchauffé. »

    C’est pas que du réchauffé, c’est un copié/collé du 4, en plus grand, et avec la patte disney (cc le combat Kylo vs 2 gros noobs) ^^ »

    L’un des plus gros problème de ce film repose sur la puissance de Rey à mon sens, elle n’a pas encore subit d’entraînement qu’elle est déjà capable de terrasser un seigneur Sith, ce qui est totalement illogique dans l’univers.

    12 janvier 2016 at 17 h 58 min
    • Répondre manidos2

      Il se prend quand même un tir d’arbalête de chewbacca qui fait voler n’importe quel stromtroopers de 5m, lui ça le fait même pas reculer mais par contre il est bien déranger pendant le combat puisque qu’il tape sur sa blessure. Ça peut expliquer un peu sa défaite. Par contre il n’est ni seigneur car encore apprenti et ni sith car il est justement un chevalier de Ren 😉

      12 janvier 2016 at 18 h 14 min
      • Répondre ficktiff

        ça blessure n’explique pas pourquoi il galère contre un ancien stormtrooper ^^
        Il n’est pas encore un seigneur sith c’est vrai, mais il inspire tout de même la crainte, et étant donnée que la force est grande en lui, pas autant qu’en Rey, mais lui a subi un entraînement, cela ne devrait pas le rendre aussi impuissant, surtout contre quelqu’un sans entraînement, et qui peut donc terrasser 99 % du Premier Ordre (Snoke pouvant vaincre la mort :P) ^^

        12 janvier 2016 at 18 h 30 min
        • Répondre manidos2

          Oui d’accord avec toi sur le faites que le combat bien quand même bien cheaté, juste que c’est ce que je trouves de plus plausible en fait 😉

          12 janvier 2016 at 18 h 47 min
          • Alexandre

            En fait j’ai pensé comme vous 2 face à ces scènes, mais quelque part la « logique » (grandes guillemets) est respecté car cet ancien Stormtrooper perd finalement, alors que Kylo Ren s’en prend petit à petit plein la face … et puis Rey c’est la meilleure, stoo <3

            12 janvier 2016 at 22 h 07 min
  • Répondre Yuan

    Kylo Ren est a mon sens bien plus humain que Vador.
    Là où on ne prettait des sentiments à Vador qu’à la fin du 2e film (et encore), Kylo est tout de suite purement humain. Il est colérique, il a des doutes, des regrets et des ambitions. On peut bien mieux s’identifier à lui.

    JE SPOILE COMME UN BATARD

    Il n’a PAS fini sa formation et n’est pas un Sith, donc imaginer que Rey le domine ne me dérange pas, sachant qu’elle est une sorte d’élue.
    Par contre, il maitrise la force comme personne.

    Personnellement (et je vais me faire frapper), je le trouve bien plus charismatique que Vador, qui était assez « agrougrou méchant bouuuh »

    12 janvier 2016 at 17 h 56 min
    • Répondre Alexandre

      Et ben c’est con, mais moi j’ai besoin d’un méchant bien badass pour justifier les affrontements qui défilent sous les yeux :p

      Bon après, le rouquin de l’empire là en prend fatalement pour sa poire donc ça passe mais … arf, non c’est peut-être toi qui a raison avec cette humanisation de Kylo … bref, je suis moi-même encore partagé sur la question, comme tu peux le voir !

      12 janvier 2016 at 22 h 01 min

    Laisser un commentaire