Penny Dreadful : quand le fantastique rencontre l’horrifique

Catégorie : Séries

penny dreadful

Enthousiasmé l’année dernière par la saison 1 d’American Horror Story, je me suis découvert une âme de téléspectateur pour les séries horrifiques bien ficelées (j’insiste sur le bien ficelées …). A ce petit jeu j’ai entendu ces derniers mois énormément parler de la série Penny Dreadful, avec en star Eva Green, habituée aux rôles froids dans lesquels elle excelle.

C’est toujours une décision difficile d’entamer une série, surtout quand on en a déjà énormément en cours. Mais voilà la série bénéficiait d’un argument supplémentaire : elle ne se compose que de 8 épisodes d’une petite heure chacun, de quoi découvrir un nouvel univers sans pour autant s’engager sur une saison trop longue. Alors est-ce que ça valait le coup, cette série a-t-elle été à la hauteur de mes attentes ?

penny dreadful

Comme le savent certains il me faut avant tout une bonne histoire, un pitch assez accrocheur pour que je passe de l’étape « série à regarder » à celle de « série regardée ». C’était chose faite avec Penny Dreadful qui annonçait un Londres de l’époque victorienne où les créatures et personnages du domaine du fantastique se croisent, le tout suivant un fil directeur.

Et en effet on croisera dans les péripéties de nos personnages principaux des vampires, le Docteur Frankenstein ou encore Dorian Grey. Et ces personnages principaux qui sont-ils ? Entre autres vous suivrez un archéologue de renom à la recherche de sa fille Mina, un pistolero à la précision sans égale et une femme au passé mystérieux incarnée par Eva Green, qui semble avoir un lien particulier avec le monde des morts …

Clairement ce peu de choses que je vous dévoile mettra du temps à se révéler, si révélations il y a. Mais personnellement j’ai besoin de savoir clairement ce qu’est le fil directeur que j’évoquais plus haut afin de voir comment chaque personnage va graviter autour. J’ai même failli abandonner tellement le rythme est lent et le propos confus dans les premiers épisodes. Malgré tout un sentiment bien connu depuis la seconde saison d’American Horror Story ou encore Game of Thrones a maintenu mon attention : la performance des acteurs.

penny dreadful

Je ne sais d’ailleurs pas si c’est le jeu d’acteurs ou l’écriture accordée aux personnalités des personnages qui me plait tant, mais en effet ils sont captivants. Dorian Grey en homme lassé de la vie et de tout ce qu’il est possible de vivre dans une vie, Frankenstein tentant d’expliquer de manière rationnelle et médicale les phénomènes surnaturels comme le vampirisme, vraiment chacun fait admirablement son job et on est au spectacle.

Eva Green incarne également une Vanessa Ives des plus envoûtantes qui donnera à la série ses moments les plus intenses lors de séances de possession et d’exorcisme dont je ne vous dévoilerai rien de plus, si ce n’est l’intensité avec laquelle tout cela est mise en scène. Ajouté à cela des musiques d’ambiance qui tout du long vous berceront dans cet univers glauque et horrifique.

Enfin, horrifique, c’est comme cela que le programme est souvent décrit : que les plus craintifs d’entre vous se rassurent il n’y a rien d’effrayant là-dedans, tout au plus du glauque et du gore mais pas de quoi être en panique par certains effets de « peur » comme dans la 1ère saison d’AHS au niveau des cadrages choisies, de la musique bien angoissante comme il faut. Egalement, certains effets spéciaux ou représentation de créatures fantastiques laissent un peu à désirer et on se croirait dans la saison 1 de Buffy contre les Vampires.

En définitive vous ne serez non pas absorbés par une histoire complexe sur laquelle il faut réfléchir un moment avant d’en comprendre les rouages mais bien par des personnages charismatiques, fascinants, que les acteurs incarnent à la perfection. Ce n’est donc pas un scénario que l’on découvre, mais une ambiance, ambiance qui en 8 épisodes a su capter mon attention, et surtout ma curiosité. Maintenant que les pièces du plateau se sont mises en place, non sans mal vous l’aurez compris, l’histoire ne demande qu’à décoller sur une saison 2 pleine de promesses. A voir pour la suite :)

4 septembre 2014
Article précédent Article suivant

27 Commentaires

  • Répondre Belle-île

    Moi j’ai finalement abandonné d’ennui au bout de 4 épisodes … pam pim poum …

    20 novembre 2014 at 13 h 19 min
    • Répondre Alexandre

      Ca m’étonne pas tant que ça, le rythme est assez lent et j’avoue l’avoir regardé en période de disette niveau séries. J’espère vraiment que ce petit défaut sera corrigé dans la saison 2 :)

      20 novembre 2014 at 14 h 25 min
  • Répondre ChichiLove

    Salut! ça faisait un moment que je n’étais pas venu faire un tour sur ton blog & j’avais tort car je suis tombée sur plusieurs articles assez sympas! Notamment celui-ci. Je suis une fois de plus tout à fait d’accord avec toi, cette saison introduit seulement l’ambiance & les personnages, j’ai hâte de voir ce que la saison 2 va nous offrir maintenant que le décor est planté! =)

    26 septembre 2014 at 19 h 41 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien alors, c’est une mauvaise habitude que tu vas corriger maintenant hein, haha ^^

      Sinon entièrement d’accord, d’ailleurs après réflexion je trouve ça super l’idée d’une mini 1ère saison, une sorte de test afin de voir les réactions du public, si la sauce prend ou pas. Et globalement pari réussi, pas étonnant qu’on ait le droit à une seconde saison : vivement ! :)

      26 septembre 2014 at 20 h 14 min
  • Répondre Sand

    ça a l’air carrément génial ! Trop de séries en cours, je me la réserve pour cet hiver !
    Je suis une fan absolue d’Eva Green que je trouve : HALLUCINANTE. Hormis sa sublime beauté je trouve qu’elle a le jeu d’un De Niro/Pacino au féminin, rares sont les actrices d’un tel niveau, encore quelques années et elle égalera (dépassera ?) Meryl Streep !

    14 septembre 2014 at 16 h 59 min
    • Répondre Alexandre

      Encore une adoratrice d’Eva Green, je peux donc te garantir que tu aimeras son rôle une nouvelle fois ici, un épisode lui est même consacré :)

      Reviens vite donner ton avis en hiver alors !

      14 septembre 2014 at 22 h 23 min
      • Répondre Sand

        Ouiii promis. Je dois revenir pour Noé et I’ll be back for eva !

        20 septembre 2014 at 15 h 13 min
        • Répondre Alexandre

          J’attendrai 😉

          20 septembre 2014 at 20 h 56 min
  • Répondre Yuan

    Pas trop de suspense donc ? C’est surtout ça qui me fait peur, personnellement. Mais l’époque victorienne est une époque que j’aime beaucoup, donc ça me tente.
    D’un autre coté, regrouper plusieurs personnages de plusieurs autres oeuvres de fiction dans un même projet, ça n’a pas toujours été très réussi – y’a qu’à voir la bouse immonde qu’a été le film La Ligue des Gentlemen Extraordinaires. Et dénaturer des personnages ou des mythes est une chose que j’exècre. Clairement, si Dorian Gray se met à être respectable, altruiste et peu sûr de soi, par exemple, ça va vite m’exaspérer. Donc tu penses que ça me plairait ?

    8 septembre 2014 at 20 h 46 min
    • Répondre Alexandre

      Ouh non, respectable on ne peut pas dire qu’il le soit :) Et son assurance se ressent du fait de son incroyable expérience de vie, vraiment. Je connais pas le « mythe » à fond mais d’après ce que tu dis, il semble respecter le bonhomme.

      Tu devrais aimer, mais comme je l’ai dit également tu auras des déceptions.

      8 septembre 2014 at 23 h 07 min
      • Répondre Yuan

        Bah j’ai lu le livre d’Oscar Wilde, j’ai vu le film (que j’ai trouvé très bon, c’est loin d’être le cas de tous, mais il a le mérite, paradoxalement, d’aller plus loin que le livre que je trouvais trop retenu).
        Le film ajoute beaucoup de choses qui ne sont pas dans le livre, mais à juste titre selon moi. Ca développe la personnalité de Dorian tout en restant fidèle à ce qu’il est.

        Dorian est la beauté et la grâce incarnée, il semble très poli, très bien éduqué, mais pas spécialement très instruit ni très intelligent Quoi qu’il en soit, il fascine. Et en rencontrant lord Henry, il va prendre conscience de sa beauté et de son pouvoir d’attraction, et s’en servir. Il devient petit à petit très séducteur, pas forcément attentionné, il se sert de ce qu’il est pour s’attirer des faveurs, devient assez misogyne mais continue d’obtenir les bonnes grâces de ces dames – et de ces messieurs aussi parfois.

        En tout cas, je vais sans doute essayer Penny Dreadful.

        Si tu aimes la lecture, je te conseille le Portrait de Dorian Gray, qui est en plus assez philosophique et satyrique de la société victorienne britannique.
        Si c’est pas trop ton truc, jette au moins un oeil au film, ne serait-ce que pour le personnage :)

        8 septembre 2014 at 23 h 51 min
  • Répondre marie

    j’aime beaucoup Eva Green ! Elle incarne très bien ses rôles ! Je la verrai bien dans du Tim Burton !

    8 septembre 2014 at 15 h 52 min
    • Répondre Yuan

      Elle a effectivement joué dans Dark Shadows en 2012. Pas son meilleur, loin de là, ceci dit.

      8 septembre 2014 at 23 h 51 min
  • Répondre Jokira

    Je me laisserai peut être tenté par cette série quand j’aurai le temps, en plus c’est produit par Showtime donc dans tous les cas ça ne peut pas être un bousin non plus et puis ton article donne envie de la regarder quand même, je sais pas si c’est fait exprès 😀 Quoiqu’il en soit, j’espère qu’elle sera mieux que la série Dracula (arrêtée aussi sec pour manque d’audience) qui était affreusement longue, barbante et inintéressante!

    6 septembre 2014 at 22 h 00 min
    • Répondre Alexandre

      Je … n’en ai même pas entendu parler de la série Dracula, c’est dire qu’elle a été arrêtée rapidement ^^

      Et oui messieurs les producteurs, il ne suffit pas de surfer sur la vague (qui commence à retomber) des vampires gratuitement sans rien derrière pour avoir du succès !

      7 septembre 2014 at 12 h 23 min
  • Répondre Samia

    Ton article me donne envie de regarder même si j’ai du mal avec les rythmes lents. Mais ça a l’air de valoir le coup… Il faut dire aussi qu’Eva Green est la principale raison de mon envie de regarder cette série !

    5 septembre 2014 at 19 h 23 min
    • Répondre Alexandre

      Oh mais si tu l’aimais avant ça tu ne pourras qu’adorer !

      Il faudra juste que tu tiennes bon quand les longueurs viendront, car il y en aura, mais tu aimeras au final fais moi confiance. Alleeeezzz :)

      5 septembre 2014 at 21 h 05 min
  • Répondre Charlie Dupin

    Les séries « horreur » ce n’est pas tellement mon truc. Peut-être un jour si je m’ennuie.

    5 septembre 2014 at 7 h 33 min
    • Répondre Alexandre

      Je la classerai finalement plus dans le « fantastique », comme une sorte d’Once Upon a Time version mature tant dans le traitement des légendes que dans l’ambiance mise en place :)

      5 septembre 2014 at 9 h 24 min
      • Répondre Charlie Dupin

        Là par contre ça m’intéresse plus ! lol

        5 septembre 2014 at 11 h 32 min
        • Répondre Alexandre

          Haha j’en étais sûr ^^ Et bien écoute si tu tentes l’expérience, reviens me donner ton avis !

          5 septembre 2014 at 11 h 46 min
  • Répondre AnahAddict

    Alors en fait j’ai regardé seulement les trois premiers épisodes pour l’instant ! Je n’ai pas encore continué car j’avais d’autres séries à regarder donc je l’ai laissé de côté ! Peut-être aussi que j’avais placé la barre trop haut pour cette série ! Comme tu dis, le rythme est lent et le propos un peu confus parfois, c’est peut-être ça qui m’a fait la passer au second plan ! J’ai trouvé Dorian Gray très fade personnellement, pas ce que j’attend du personnage (enfin là où j’en suis je ne l’ai vu qu’une fois). J’aime beaucoup Eva Green qui tient très bien son personnage :) J’avoue que si j’ai commencé la série c’était aussi pour voir Billie Piper, que j’adore (et dans cette série elle parle de façon tellement incompréhensible que je l’aime encore plus). Enfin ton article me donne quand même envie de reprendre là ou je me suis arrêté :)

    PS : générique de merde avec des araignées, d’où y avait-il besoin de coller des putains de monstres dans le générique ? #teamarachnophobe

    4 septembre 2014 at 18 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      Voilà, je vois qu’on a eu le même ressenti au début, c’set dommage pour la série et la dessert. Heureusement je n’avais rien d’autres en cours et ça m’a permis de continuer, et je ne regrette pas !

      Dorian Gray n’avait pas non plus mes faveurs mais il évolue pas mal en … en fait non il n’évolue pas, mais on en découvre plus sur lui et les différentes « relations » qu’il a en fait, particulièrement avec un certain personnage, et c’est pas mal.

      Pour le PS, personnellement je le zappais un peu comme celui de GoT, je suis atteint d’une maladie qui m’empêche de mater des génériques de plus de 10sec ^^

      Si tu t’y remets, reviens donner ton avis :)

      4 septembre 2014 at 20 h 42 min
      • Répondre AnahAddict

        Oui je le zappe aussi du coup le générique, mais la première fois j’ai bien crié \o/ Sinon je zappe souvent les génériques longs également, mais en ce moment on regarde GoT avec ma mère (hier on était au Red Wedding, je l’ai filmé, c’était trop drôle ahah) et on laisse le générique du coup je chante et danse pour passer le temps (voilà cool ma vie)

        En tout cas quand je reprendrais la série, je viendrais te dire mon avis final 😉

        4 septembre 2014 at 20 h 50 min
        • Répondre Alexandre

          Et bien super, et merci pour ce 3615 malife en effet très intéressant ^^

          4 septembre 2014 at 20 h 55 min
          • AnahAddict

            J’ai terminé la saison \o/ Bon au début j’avais accroché quand même, même si le rythme lent m’avait fait mettre la série de côté pour regarder d’autres choses.

            Mon épisode favoris reste Second Sisters, le flash back sur la vie de Vanessa. Eva Green est tellement impressionnante dans ce rôle, d’un justesse terrifiante ! Elle vole quand même bien la vedette au reste de la troupe ^^ Pas mal de choses prévisibles tout de même cette saison (Brona qui va devenir la nouvelle créature de Franckie, Ethan le loup-garou..). L’histoire a quand même bien avancé, on en a appris plus sur les personnages, leur motivation. Bien que Dorian ne corresponde pas visuellement a ce que j’attends du personnage, j’ai bien aimé les scènes avec Ives et l’esthétique des scènes dans sa demeure (avec Ives qui découvre les tableaux, éclairé à la bougie, superbe). Un peu déçue par le season finale quand même, on expédie Mina assez rapidement (comme on a expédié Van Helsing en deux secondes), on voit qu’on veut plus amener à la saison 2 que conclure la saison 1 en fait..

            Sinon : pas assez de personnages féminins (comme souvent) et j’ai toujours un peu de mal avec le fait qu’il arrive du mal à Ives dès qu’elle a des rapports sexuels (ça fait vraiment punitif, comme si elle devrait en avoir honte). Et puis on ne lésine pas à montrer les scènes de sexe mais attention si c’est une scène gay bye bye les gars, on te montre un petit bisou et on coupe tout et on en parle plus, attention à vos petits yeux prudes.

            6 septembre 2014 at 18 h 00 min
          • Alexandre

            « on voit qu’on veut plus amener à la saison 2 que conclure la saison 1 en fait » tu as tout dit !

            J’ai fortement eu cette impression sur la fin de l’intrigue Mina. On met toute la saison à la retrouver pour finalement (et même si le « choix » du père est fort émotionnellement parlant) conclure ça brièvement. Pour Van Helsing pareil, mais peut-être qu’on en attendait trop du fait de l’exposition de CE personnage dans d’autres films/bouquins/comédies musicales/etc … Penny Dreadful, futur GoT en matière de décès prématurés de personnages ?

            Content que tu aies globalement apprécié également alors, moi aussi l’épisode flashback est mon préféré, également parce qu’il explique enfin le pourquoi de cette « connexion » qu’elle a avec le monde mystique. Ca et les 2 scènes que j’évoque dans l’article (la possession au début et l’exorcisme vers la fin), pwah, Eva Green est vraiment au top, hein :)

            7 septembre 2014 at 12 h 21 min

    Laisser un commentaire