Outlander

Catégorie : Séries
outlander

En marge de ce mois anniversaire je voulais vous faire part d’une découverte série toute récente, initiée par Madame. Cette découverte, c’est Outlander. A la base c’était l’une de ses séries en solo mais à force de l’entendre en parler, en bien, j’ai été tenté.

Et pourtant ça n’était pas gagné. On en plaisantait ensemble : l’Ecosse ne me semblait pas une destination de rêve (notez bien l’utilisation de l’imparfait) et les acteurs peu charismatiques au regard de leur fiche allociné … mais fort heureusement, j’ai changé d’avis ! :)

212185

Le pitch, amené progressivement dans le premier épisode, est simple et déroutante à la fois. Une infirmière de guerre Claire, suit son mari professeur d’histoire sur les terres d’Ecosse et plus précisément la ville d’Inverness, vestige d’une éternité de guerres mais surtout de mystères, à commencer par le cercle de pierres de Craigh na Dun. En touchant l’une d’elles, la jeune femme va faire un bond de 200 ans dans le passé.

Maitriser le thème du voyage dans le temps est un exercice délicat et il faut dire qu’après cet épisode pilote, je n’étais pas forcément plus emballé que ça. Des milliers de questions se posent alors : où a-t-elle atterrie ? Va-t-elle rester dans le passé ou chercher à revenir à son époque ? Le peut-elle seulement ? Malgré tout, une chose me frappait déjà et n’allait plus me quitter : l’ambiance, unique.

En effet j’ai toujours apprécié quand dans les séries, les acteurs ont un accent anglais bien prononcé (Klaus dans Vampire Diaries, Ygritte dans Game of Thrones, etc). Ca donne un charme et une classe pas possible je trouve, et Outlander nous propose cela … pour chacun de ses personnages. Et que dire des accents écossais, un savant mélange d’anglais et de russe, un délice pour les oreilles. Mais les yeux ne sont pas épargnés pour autant et ce travail d’ambiance passe également par des décors magnifiques, énormes de gigantisme et de plaines à perte de vue. L’époque et les costumes jouent aussi dans cette appréciation et le mélange qui en ressort est imparable : on est happé par l’histoire et curieux de connaître la suite.

CQPLK0cWoAA-Gj_

Je m’inquiétais plus tôt des soucis de cohérence que peuvent amener le thème du voyage dans le temps et sans vous spoiler, comme à mon habitude, je peux vous dire que c’est admirablement géré. En fait le sujet est même évincé jusqu’à une bonne moitié de l’unique saison actuellement disponible, hormis bien sûr la présence de Claire dans le passé, afin de permettre de plutôt poser les bases pour la suite, notamment la relation qu’elle va commencer à entretenir avec un certain Jaime (le monsieur à droite sur la photo du dessus).

Les connaissances médicales de Claire et son habitude à voir les pires horreurs dans son travail font d’elle une personne vitale au clan Mackenzie. Vitale, mais crainte également à une époque où médecine rime surtout avec magie, sorcellerie. Et même si le mystique est parti prenante de l’intrigue, ça n’est pas souvent en bien. Cela donnera d’ailleurs lieu à des scènes poignantes, déchirantes même, car on s’attache vite à tous les personnages, qu’ils soient bons … ou beaucoup moins.

Car oui dans Outlander chaque personnage est vraiment charismatique. Je ne reviendrai pas sur les accents de chacun, mais ils ont vraiment une gueule, quelque chose qui renforce le caractère de leur personnage, qu’il soit comique, sérieux ou encore protecteur. Et le grand méchant, « Black Jack » Randall, offrira à la série une fin de saison qu’il sera difficile d’oublier. Des scènes dont le paroxysme en cruauté est atteint à mesure que les minutes passent et sont douloureuses pour nous aussi, spectateurs. J’ai rarement vu si poignant …

Il va m’être difficile d’en dire plus sans trop entrer en profondeur dans l’intrigue, mais j’espère l’avoir fait assez pour vous donner envie de découvrir cette série. En pleine période de tensions entre Ecosse et Angleterre, Claire va devoir découvrir les mystères de son « voyage » dans le temps tout en faisant son possible pour persister dans un environnement hostile. Avec une quête passionnante parsemée de personnages qui ne le sont pas moins, Outlander représente peut-être l’une des meilleurs découvertes de 2015 en ce qui me concerne :)

Et petite note avant de vous laisser découvrir la bande annonce : je participe à l’édition 2015 des Golden Blog Awards. Vous pouvez voter pour moi une fois par jour en suivant ce lien ou en cliquant sur le petite widget dans la barre latérale. Merci à vous !

4 octobre 2015
Article précédent Article suivant

24 Commentaires

  • Répondre SweetNanakie

    Je viens de terminer la saison 1 (j’enchaine dès demain avec la 2, évidemment) et j’avoue que je ne savais pas si je tiendrai jusqu’au bout de l’épisode final. Déjà l’avant dernier, avec la scène de la main, a faillit me faire abandonner mais là, c’est le paroxysme de l’horreur… Je suis bien plus horrifiée par ces scènes que par la plupart de ce qu’on voit dans GoT, carrément!
    Bon on conclura que Randall – Ramsay , même combat hein (et même philosophie apparemment)!

    Sinon, globalement, j’ai adoré la photographie : j’en ai pris plein les yeux, et presque plein les poumons, avec ces paysages somptueux, cette nature verdoyante, ces montagnes magistrales… J’suis tentée de dire à mon Chéri « Aller viens on va vivre en Ecosse 😀 ».
    Les personnages sont tous tellement attachants, que ce soit les frères, les combattants parfois idiots, les gens du village… J’étais déchirée également après le procès, et la révélation 1968 (même si je soupçonnais fortement qu’elle eue vécue ça elle aussi). MAIS (il en faut bien un) j’ai souvent été agacée par l’égoïsme et la spontanéité stupide de Claire, plus les épisodes passent et moins j’apprécie ses pleurnicheries et son air de donneuse de leçon. Elle est courageuse et sa répartie fait souvent mouche, mais parfois elle m’exaspère prodigieusement.
    enfin, pour le plaisir des yeux, y’a Jamie, et ça <3. Je ramasse ma bave, et je salue le personnage si touchant, de naïveté, de courage et de compréhension.

    Bref, j'ai kiffé-kiffé-kiffé :P.

    *Quand j'entends "Jamie" j'ai toujours envie d'ajouter "Lannister" :/ #oups #wrongworld*

    26 juillet 2016 at 23 h 19 min
    • Répondre SweetNanakie

      Oups, je suis surprise par la taille de mon paragraphe :/ haha!

      26 juillet 2016 at 23 h 20 min
  • Répondre Belle-île

    J’ai donc dévoré cette saison 1 ! La narration a un rythme assez lent mais cela permets de s’ancrer fortement dans cette époque et de devenir familier des personnages, de leur vie etc. J’ai trouvé l’aspect « romance » un peu trop culcul la praline par moment mais bon, c’est un détail comparé au reste : décors, acteurs, H/histoire … et la douceur de l’accent écossais raaaaah ! Vivement la saison 2 ! PS : le dernier épisode est vraiment osé, je ne peux en dire plus pour ne pas spoil mais waouw quoi !

    27 janvier 2016 at 9 h 51 min
    • Répondre Alexandre

      L’accent est peut-être ce qui donne le plus de charme à la série, devant les décors et le charisme des personnages. On est d’accord, vivement la saison 2 :)

      Quant au dernier épisode … oui j’ai été choqué de l’incroyable violence psychologique de la scène, et de « l’après » aussi d’ailleurs … la difficulté à surmonter la « chose » est terrible. J’avais les poils !

      27 janvier 2016 at 10 h 03 min
  • Répondre Belle-île

    Allez grâce à cet article j’ai commencé aussi, merciiiiiiiiiiiiii !!!!

    29 octobre 2015 at 10 h 24 min
    • Répondre Alexandre

      Ah, et bien si j’ai permis à quelqu’un de se lancer, j’en suis ravi ! J’espère que la série te plaira comme elle m’a plu :)

      29 octobre 2015 at 18 h 57 min
  • Répondre Ophiel

    Pas encore regardé car j’ai beaucoup de séries en cours (et en retard !!!) mais ca a l’air vraiment sympa. J’adore l’ambiance et c’est typiquement le genre de série qui me plait, tant dans le style que dans les décors.

    12 octobre 2015 at 11 h 32 min
    • Répondre Alexandre

      Je pense qu’on est tous dans le même panier pour le rattrapage des séries ^^’ Courage, et bon visionnage si tu t’y mets 😉

      12 octobre 2015 at 12 h 03 min
  • Répondre ExtraTerrien

    C’est une série qui m’a intéressé, mais les dires ici et là en faisaient une fiction pour gent féminine… :p Ce que je recherche avant tout (enfin, d’abord quelque chose qui sorte de l’ordinaire, en premier lieu), c’est une ambiance, c’est des personnages charismatiques, ces choses qui font qu’on s’attache. Lorsque le temps se présentera (pour le temps accordé aux séries ^^), je plongerai dedans volontiers !

    11 octobre 2015 at 18 h 04 min
    • Répondre Alexandre

      Et tu fais bien ! D’après tes critères de recherche, je peux te garantir qu’on est transporté et que bon nombre de personnages sont charismatiques, tant par le « visuel » que par leur caractère :)

      11 octobre 2015 at 23 h 24 min
  • Répondre Doc-Addict

    Je n’ai pas encore regardé la série, car je voudrais m’avancer dans les livres d’abord! Je lis le premier tome « Le chardon et le tartan », et j’accroche bien! Claire est vive d’esprit, généreuse et très curieuse! Je me pencherais donc sur la première saison une fois les tomes 1 et 2 terminés ^^ Par contre, je me suis spoilée en lisant ton article! XD

    8 octobre 2015 at 12 h 03 min
  • Répondre tiloabnb

    J’avais déjà cette série en vue sans pour autant l’avoir vu !
    Si tu as été touché par la force qu’un accent peut donner à un personnage alors ça me convainc déjà haha :) Je suis so fan des accents british que je regarde de plus en plus de séries anglaises (d’ailleurs as tu vu Humans ?).

    Je me note cette série de suite !

    6 octobre 2015 at 9 h 29 min
    • Répondre Alexandre

      (non, Humans est toujours dans les bacs ^^)

      Ta dernière phrase est révélatrice : fonce ! Et puis il n’y a qu’une saison sortie, tu ne risques pas grand chose niveau temps 😉

      6 octobre 2015 at 9 h 45 min
  • Répondre sorenette

    « Et que dire des accents écossais, un savant mélange d’anglais et de russe, un délice pour les oreilles »… Pardon, mais l’angliciste que je suis est profondément outrée xD…
    Ça fait longtemps que tu parlais de faire un article sur cette série, j’attendais de voir ton avis! Je te rejoins sur à peu près tout, mais je trouve qu’il y a certains moments qui traînent en longueur et c’est un peu trop gnangnan par moments. Et suis-je la seule à avoir été traumatisée A VIE par Randall x)..??

    4 octobre 2015 at 21 h 33 min
    • Répondre Alexandre

      Je maintiens, quand des écossais parlent, on dirait du russe, na :p

      Par contre je te concède les quelques longueurs parfois c’est vrai. L’histoire d’amour est au cœur du récit, mais pour mieux nous faire prendre conscience de l’ampleur du choix de Claire, à mon sens.

      Et pour Randall, je pense pour te répondre … que non ^^ Un des plus grands méchants de séries, à n’en pas douter !

      5 octobre 2015 at 8 h 54 min
      • Répondre La Fille en Geek

        Je vous laisse imaginer ce que ça a été de le lire… Parce que regarder une série, ça reste assez passif, en tout cas plus que de lire un texte. Du coup, il fallait se forcer à continuer de lire pour savoir ce qui arrivait à Jamie, mais en même temps c’était s’infliger une torture terrible puisqu’en la lisant on faisait continuer l’histoire x_x
        A la fin du chapitre, j’ai fermé les bouquins pour un bon moment et j’ai mis du temps avant de reprendre la suite TT__TT

        5 octobre 2015 at 11 h 06 min
        • Répondre Alexandre

          Punaise tu m’étonnes … je crois que ça aurait été un mélange de malaise mais aussi d’une sorte d’hypnose malsaine qui pousse à la lecture … après laquelle, en effet, on ne doit pas sortir indemne 😮

          5 octobre 2015 at 11 h 31 min
  • Répondre La Fille en Geek

    J’aime regarder cette série car la direction photographique est juste magnifique, l’une des plus belles que j’aie jamais vues jusque là. Pour moi le soin apporté à l’ambiance, les décors, les costumes, l’univers etc. surpasse Game of Thrones, et je le cite parce que je pense que c’est devenu pour une raison ou pour une autre la série référence ces derniers temps.

    Pour ce qui est du pitch, j’étais déjà conquise depuis longtemps par les bouquins et crois moi que rien qu’à la lecture l’Ecosse est rapidement devenu une de mes destinations de rêve :) En suivant l’auteure sur Facebook, j’ai vu le projet de série naître pas à pas, partant d’abord d’une simple idée lancée à la rigolade, puis devenir de plus en plus sérieuse, jusqu’à aboutir à la série que l’on a pu voir cette année.

    Pour être honnête, je préfère de loin les livres à la série, mais elle est très bien réalisée. Pour l’instant, de ce que j’ai pu voir, la série suit de tellement près les romans que cela n’apporterait pas grand chose de plus de se plonger dans leur lecture… quoi que c’est marrant, mais la personnalité des personnages ne ressort pas de la même manière dans les deux médias. [Instant confession] Dans les livres, Jamie fait partie de ce genre de personnage masculin et viril dont on tombe immédiatement amoureuse ^^ Là il est plus en retrait par rapport à Claire, qui même si elle a une personnalité très forte à l’écrit, pour l’instant à l’écran j’ai quand même l’impression que c’est elle qui a les plus grosses cojones xD [Confession terminée]

    Bref, moi aussi j’ai hâte de voir la saison 2, même si dans les grandes lignes je sais déjà ce qui va se passer ! mouahahahaha

    4 octobre 2015 at 21 h 18 min
    • Répondre Alexandre

      Wouaw, merci de ce commentaire, mais du coup je te jalouse à mort ! Suivre la genèse du projet série à dû être incroyable 😮

      Ravi de savoir que l’adaptation est fidèle en tout cas, nous n’aurons pas à craindre une guerre bouquins/série dans le futur … ça ne te rappelle rien ?

      Et pour ce que tu sais de la saison 2 … on va en rester là, hein :p

      5 octobre 2015 at 8 h 48 min
      • Répondre La Fille en Geek

        Oui c’était marrant de voir ça sur sa page FB, au départ elle proposait, juste pour le fun, différents acteurs très connus (genre 4-5) pour une personnage, qui collaient à l’image qu’elle avait en tête, et demandait aux fans de voter pour ceux qu’ils préféraient. A la fin elle s’est retrouvée avec un casting qui aurait été juste monstrueux en vrai (genre Chris Hemsworth en Jamie *Q* ).
        Puis après elle a commencé à annoncé qu’elle avait été approchée par des réalisateurs toussa toussa et c’est devenu réel ^^

        Et oui évidemment ça ressemble énormément à ce qu’il s’est passé pour GoT, d’ailleurs Diana Gabaldon aurait eu quelques entrevues avec J.R.R Martin, donc la ressemblance n’est pas anodine. Si pour l’instant la série suit de près le bouquin, on n’est pas à l’abris que le scénario s’en écarte plus tard. Mais l’avantage d’Outlander c’est que la saga des bouquins est terminée donc la série n’aura pas à attendre en tournant en rond après l’auteure qu’elle termine d’écrire ses romans.

        5 octobre 2015 at 11 h 02 min
        • Répondre Alexandre

          … ce que je trouve immensément plus logique que le merdier actuel pour Game of Thrones. Ca promet encore de bonnes saisons cohérentes, réfléchies, et en accord avec les romans : vivement ! :)

          Et j’avoue, Chris Hemsworth en Jamie … j’en aurais bavé aussi 😮

          5 octobre 2015 at 11 h 20 min
          • La Fille en Geek

            La bonne nouvelle en plus, c’est que l’auteure s’implique vachement dans la réalisation de la série, elle a même écrit le scénario de tout un épisode ! Ça permet de conserver l’âme des romans quand même :)

            5 octobre 2015 at 12 h 14 min
  • Répondre krokos (@krokos_K)

    Voilà exactement le genre de séries que j’affectionne tout particulièrement. Le voyage dans le temps m’a toujours fasciné. Le décor de l’Écosse et de l’Angleterre, et le soupçon de mysticisme qu’il semble y avoir dans Outlander, me donne très envie de visionner cette série.
    Chose qui sera faite dès que je termine la cinquième saison de Downton Abbey. Merci pour cette mise en avant, je ne manquerai pas de faire part de mon ressenti.

    4 octobre 2015 at 19 h 10 min
    • Répondre Alexandre

      C’est marrant, je suis moi-même en train de regarder Downtown Abbey après avoir terminé Outlander, et notamment pour les mêmes raisons liées à l’accent des personnages, je suis totalement absorbé par les personnages et, du coup, par la série ^^

      Bonne découverte très bientôt alors !

      4 octobre 2015 at 23 h 45 min