Logan

Catégorie : Cinéma
logan

Il y a des films que l’on va voir parce que l’on en a entendu du bien, d’autres car un élément nous a donné envie lors du visionnage d’une bande annonce ou de quelques photos. Ici, ce qui m’a amené en salles voir Logan est différent : une barbe.

Car oui il va s’agir ici comme bon nombre l’auront deviné, d’un film centré sur le personnage de Wolverine, ou Logan, dans l’univers X-Men. Se situant bien des années après tout ce que l’on connait (la trilogie initiale, Days of Future Past ou encore Apocalypse), ce nouveau film va se concentrer sur ce qu’est devenu notre porteur d’adamantium préféré, et sur ce qui l’attend ici. Le résultat fût … brutal.

logan wolverine xavier

Si je ne suis pas un aficionados des comics, j’aime le lore X-Men et la plupart de ses personnages. Cela ne m’empêche pas de trouver bien trop d’incohérences à mon goût dans les dernières productions où les timelines se mélangent mais parmi les inébranlables valeurs sures se trouvent un homme : Hugh Jackman.

Un homme, un personnage, une incarnation parfaite pour des films qui le sont parfois un peu moins. Mais ici, le visuel même de Wolverine a changé et pour un amateur de barbe et d’acteur charismatique comme moi, on fait difficilement mieux qu’ici. Plus sérieusement, parlons du scénario qui lui aussi est plus qu’original, et dont je ne vous révélerai rien de plus que la bande annonce.

L’action se situe dans un « futur proche » où Logan et le Professeur Xavier semblent être les derniers X-Men en vie. Pourquoi ? Le film tentera pendant son déroulé de nous apporter les réponses, malheureusement pas assez nombreuses à mon goût, afin de crédibiliser ce point de vue dans la réalisation. Toutefois, une jeune fille qui semble avoir quelques poin(t/g)s communs avec Logan va croiser la route de nos héros : Laura.

logan wolverine

Ces similarités vont d’ailleurs être au centre de l’histoire et on va très vite se rendre compte de l’importance de ce que représente Laura, d’où elle vient, et pourquoi il faut la protéger. Ainsi, le duo est formé malgré ses protagonistes (en rappelant absolument Joël/Ellie dans The Last of Us) et la force qui s’en dégage à tous niveaux est vraiment prenante à suivre.

Le rythme est d’ailleurs à l’image des affrontements dans le film : nerveux. L’action y est non-stop, et le caractère de Logan anime les rares moments creux. Personnellement, j’étais comme un fou à chaque instant et j’ai beaucoup aimé la relation avec les 2 personnages, classique malgré tout. Là où le bas blesse toutefois, et ça n’est pas sans rappeler les dernières productions X-Men : les oublis du scénario.

Car en effet lorsqu’on veut un peu plus en savoir que ce qui nous est donné, force est de constater que de grosses lacunes sont présentes, ou des éléments bien trop suggérées pour être appréciés. En effet, qu’il s’agisse de l’ellipse incroyable du début du film aux disparitions des autres X-Men (et sans parler du mal qui ronge Logan spécifiquement et les mutants en général), tout est au mieux trop rapide, au pire, négligé. Et c’est dommage car on sent le potentiel de ces manquements … pour d’autres films à venir ?

En conclusion, ce film est vraiment à deux visages : celui de la jouissance, du kiff brutal et de la relation père/fille touchante, mais également celui de la frustration, des maladresses et de la facilité d’autre part. Du coup, je ne saurais dire si j’ai pleinement apprécié le film. Après … si mon cœur parle, il faut tout de même dire que j’y retournerai bien juste pour mater Hugh Jackman en clodo beau-gosse, mais ça ne serait pas très pertinent pour vous 😉

 

 

Article précédent Article suivant

9 Commentaires

  • Répondre Tanja (@HaKo_niwA)

    J’ai beaucoup aimé aussi :) C’est dommage qu’on est dû attendre 3 films. Là du coup on se serait bien fait une suite… ^^’

    22 mars 2017 at 15 h 29 min
    • Répondre Alexandre

      Haha c’est exactement ça ! Le film était tellement bon comparé aux autres … reviens « one last last time », Logan 😀

      23 mars 2017 at 11 h 30 min
  • Répondre Sweet Judas

    Moi, j’y retournerai juste pour Dafne Keen et sa badassitude latente alors qu’elle dispose d’un rôle quasiment muet. Elle me rappelle Eleven de Stranger Things mais en version bien vénère (et donc vachement mieux hein). Il y aura un avant et un après Laura / X-23 en ce qui me concerne 😀

    20 mars 2017 at 13 h 28 min
    • Répondre Alexandre

      Oui, d’ailleurs je lui ai trouvé plus de force dans son interprétation quand elle était muette justement ! Tant au niveau de son duo avec Logan que sa propre ligne d’ailleurs.

      Mais bon, la VF catastrophique et caricaturale doit jouer dans mon jugement …

      A suivre, oui :)

      23 mars 2017 at 11 h 06 min
      • Répondre Sweet Judas

        Je suis bien d’accord : si elle était restée muette tout le long du film, elle aurait été légendaire. Mais bon, on n’a pas toujours ce qu’on veut… On a au moins échappé une version 2.0 de la castastrophe industrielle d’Apocalypse en costume dans le camp d’Auschwitz.

        23 mars 2017 at 12 h 00 min
  • Répondre tinalakiller

    Décidément, Logan a la côte chez les cinéphiles ! J’ai bien envie d’aller le voir mais j’ai peur de passer à côté de quelque chose vu que je ne connais rien aux X-Men…

    20 mars 2017 at 9 h 51 min
    • Répondre Alexandre

      Rassure toi : ce qui m’a perdu, c’est justement d’avoir regardé les précédents films :’)

      Si tu aimes « l’univers mutant » et son côté SF malgré tout, je ne saurais que te le conseiller !

      23 mars 2017 at 11 h 05 min
  • Répondre Nico'

    Hey,

    Merci pour l’article, pour la critique et me donner envie de voir ce film, je ne suis pas partie au cinéma​ pour Logan car j’ai été affreusement déçu par Le Combat de l’immortel , tu parles d’incohérences dans ton article, une incohérence incroyablement grosse m’a fait détesté ce film, comment peut on lire/voir partout que l’adamantium est rare est que seule quelques sujets de Striker y ont eu « le droit » (notamment la petite de ce film) et faire une armure complète et énorme à un @#&! de japonais !

    Mais bon bref, c’est Hollywood ^^ et du coup ta critique rassure un peu ;).

    Et j’ai souri avec cette phrase ^^
    « Ici, ce qui m’a amené en salles voir Logan est différent : une barbe. »

    19 mars 2017 at 20 h 52 min
    • Répondre Alexandre

      Héhé, il fallait mettre en valeur son attribut notoire !

      Et oui ce que tu cites est une des aberrations du Combat de l’immortel … quel gâchis dans cet univers pourtant porteur … mais pour le coup, celui-là n’a rien à voir malgré tout 😀

      20 mars 2017 at 8 h 58 min