Final Fantasy – Le jeu de cartes

Catégorie : Divers, Jeux Vidéo
jeu-de-cartes-final-fantasy

Il y a des choses qui reviennent de manière cyclique dans la vie. La collectionnite de cartes à jouer en fait partie pour ma part avec Magic et Pokemon pendant mon enfance, puis Yu-Gi-Oh et enfin Warcraft plus récemment.

J’y ai à chaque fois passé des années à créer le deck de mes rêves en fonction de ma façon de jouer, et de compléter de manière secondaire la collection globale de cartes. Alors quand j’ai su que la licence Final Fantasy de Square Enix allait être adaptée dans ce format, j’en ai été plus qu’heureux : il fallait que je pose les mains dessus. Retour donc sur mes premières parties :)

jeu cartes final fantasy ff alex effect

Tout d’abord, je vous parle du grand scandale : les paquets de cartes (ou boosters) disponibles actuellement disposent d’une ouverture facile sur le côté. Oubliez donc le plaisir de déballer « en triangle » par le haut du paquet pour faire glisser vos cartes et les sentir … oui, parce que je ne sais pas si je suis le seul, mais c’est toujours un kiff l’odeur bien spécifique des cartes. A ce sujet gros scandale aussi, cette odeur n’est pas la même ici. MAIS PASSONS.

En plus des boosters, 3 decks de démarrage sont disponibles, chacun étant à l’image d’un épisode de la saga Final Fantasy parmi : le 7, le 10 et enfin le 13. Chacun possède ses propres caractéristiques, étant associé à 2 éléments distincts : respectivement Terre et Feu, Eau et Vent puis Glace et Foudre. De votre choix découlera donc votre style de jeu !

Pour ma part je pense m’orienter à terme sur Vent/Glace, un jeu rapide à base de destruction directe/faibles coûts comme j’avais l’habitude de pratiquer sur les autres jeux de cartes testé auparavant. Car oui même si nous sommes encore au début du phénomène, une dimension stratégique est déjà bien présente. Alors comme tout nouveau jeu (de société, de plateau) il faudra un temps d’adaptation mais j’aime ce que j’ai testé jusqu’à maintenant.

jeu cartes final fantasy ff plateau alex effect

Toute carte à poser nécessite un coût à payer, dont on s’affranchit à l’aide de Soutiens ou de cartes dont on se défausse. Ainsi, on peut très vite mettre en jeu des Avants qui vont permettre de réaliser des phases d’attaque, soit face aux Avants adverses, soit en infligeant des dommages à l’adversaire. Et lorsque l’un des joueurs subit son 7ème dommage ou doit piocher une carte dans un deck vide, c’est fini, son adversaire a gagné ! Facile, non ?

Bon, j’ai essayé de faire simple pour donner une idée globale mais il existe évidemment des subtilités comme les Invocations, le 3ème type de cartes disponible, ou encore les attaques en équipe que peuvent effectuer 2 Avants d’un même type. Et c’est un plaisir d’ainsi voir des affrontements où Tidus va défendre contre les assauts d’un Vincent Valentine inarêttable, mais aussi Barret utilisant sa capacité spéciale Bombe Grenade pour faire des ravages dans les rangs adverses. C’est un plaisir à manipuler et la nostalgie s’allie parfaitement au plaisir de découverte de nouvelles cartes à mesure des parties, et de l’ouverture de boosters.

Toutes ces choses vous les découvrirez au fur et à mesure et je vous en garde la surprise, mais cela m’amène à l’un des petits points négatifs : je n’ai pas trouvé le livret de règles assez exhaustif dans les ficelles du jeu. A force de parties, des questions surgissent forcément, et toutes n’y trouvent pas de réponses. La logique et la raison suffise généralement à compenser, mais je n’aime pas ce côté « non-officiel », peur de m’habituer à une style de jeu qui n’est peut-être pas le bon.

Enfin, de manière globale je suis très heureux de m’être lancé, d’autant plus que le prix des cartes est très abordable : 15€ pour un deck, 4€ pour un booster, comptez +1 voir 2€ si vous passez par Micromachin, ce à quoi vous ne pourrez pas échapper si vous voulez la VF du deck FF10 dont ils disposent de l’exclusivité temporaire. Voilà, vous savez tout ou presque de ce qu’il faut savoir avant de vous lancer, en tout cas personnellement en tant que fan de la saga et amateur de jeux de cartes à collectionner : j’adhère totalement 😀

17 novembre 2016
Article précédent Article suivant

3 Commentaires

  • Répondre Solene

    J’ai moi aussi joué aux cartes lorsque j’étais plus jeune, surtout à celles de Pokémon. Par contre, je ne connaissais pas les jeux de cartes de Final Fantasy. Ils existent depuis longtemps ? Je vais essayer de me les procurer.

    22 novembre 2016 at 6 h 36 min
  • Répondre CoffeeQuest

    Il a l’air vraiment pas mal ce petit trading card game ! J’aurai bien tenté l’expérience, mais je ne connais personne contre qui je pourrais jouer. x)

    Il y a combien de cartes par booster ? par curiosité.

    19 novembre 2016 at 20 h 17 min
    • Répondre Alexandre

      Ah oui c’est sur que sans adversaire pour jouer de temps en temps c’est moins cool, ou juste pour la collection quoi …

      De mémoire, il y a 12 cartes par booster :)

      20 novembre 2016 at 13 h 20 min