Person of Interest – Saison 3 : la consécration

Catégorie : Séries

1

S’il est bien une série découverte l’année dernière qui monte en puissance d’épisodes en épisodes, et désormais de saisons en saisons, c’est bien Person of Interest. Je vous avais déjà dit tout le bien que j’en pensais dans cet article alors que la saison 3 était en cours … jusqu’à la semaine dernière.

Intitulé « Deus ex machina » le dernier épisode a ainsi conclu une saison riche en rebondissements, pertes de personnages principaux et alliances improbables pour lutter contre un ennemi commun. La tension est toujours constante, souvent poignante, mais je me rends compte en écrivant ces lignes que je déborde déjà sur le contenu de l’article, on va donc attaquer !

5

C’est une Root enfermée dans un asile qu’on avait laissé dans la saison précédente, elle et son lien presque palpable et malsain avec La Machine. Une course effrénée pour acquérir le statut d’administrateur venait d’avoir lieu à l’issue de laquelle notre Finch au féminin était devenue l’interface de La Machine, lui permettant d’être la seule avec qui elle entre en contact directement pour lui donner des missions à accomplir, et non de simples numéros.

Pendant ce temps notre équipe habituelle avec le beau John nous entraîne dans une lutte sans merci avec HR, cette organisation de flics mafieux dont le nouveau boss semble plus menaçant que jamais. Cette lutte connaîtra son point culminant lors d’un épisode haletant qui mènera à la mort d’un des personnages principaux … Bien sûr je ne vous dirai pas qui, mais sachez que c’est énorme; les épisodes qui suivent sont également terribles de part les conséquences que cela entraîne pour une autre personne … saisissant.

La fin de saison quant à elle ciblera plus un groupe qui dans l’ombre s’intéresse au plus haut point à la machine. Et s’il était possible d’acquérir cette technologie, cette puissance, à des fins bien moins altruistes que celles qu’avaient prévu Finch en la créant ? C’est d’ailleurs sur ce point que se jouera la fin de saison, avec une tension qui monte crescendo jusqu’à mener à un final d’anthologie qui parvient à nous montrer que même dans les productions actuelles, ce ne sont pas toujours les gentils qui gagnent à la fin. E-pique, réellement.

2
Comme dans les saisons précédentes l’intrigue est complexe,  et la multiplication des personnages ne se fait pas sans en oublier de nous dévoiler leur passé et les relations entre chacun. On (re)découvre certaines personnalités, dont parfois le rapprochement est inattendu, ce qui rendra la tension de certains épisodes insoutenables. A ce petit jeu, c’est Finch qui remporte de loin la palme du moment le plus poignant avec une scène terrible, pourtant sans aucune ligne de dialogue (ou presque), sur un pont. Je n’en dirai pas plus, mais clairement à ce moment la série s’envole vers de très hautes sphères !

Du reste comme d’habitude le rythme est nerveux et la testostérone au max, pourtant -mais c’est peut-être pour ça, en fait- ça plait aussi aux dames à en croire ma chère et tendre. Egalement si Finch avait trouvé son clone en la personne de Root, John ne sera pas en reste avec Shaw, personnage avec lequel j’ai eu beaucoup de mal à accrocher car trop caricatural avant de m’apercevoir que c’était ce que j’appréciais chez John. Elle aussi aura droit à ses épisodes dédiés qui me réconcilieront avec elle, et on s’apercevra qu’elle a par le passé croisé le chemin de nos héros à de nombreuses reprises …

En conclusion cette saison 3 de Person of Interest est terrible. Elle reprend tout ce qui a fait le succès des précédentes en le développant et en y intégrant de nouveaux personnages. L’intrigue est ainsi plus dense et on se prend plus que jamais d’affection pour chacun, ce qui rend d’ailleurs certaines scènes magistrales. On peut réellement parler de consécration ici tellement on est laissé orphelin après la fin du dernier épisode, énorme en tout point, alors que les vilains portent un coup fatal à nos héros. On attend plus que jamais la suite et l’attente va être insupportable. Clairement, cette série fait désormais parti de mon panthéon avec entre autres The Walking Dead et Spartacus. Un must-see !

Article précédent Article suivant

1 commentaire

  • Répondre Samia

    J’adoooore cette série !

    14 juin 2014 at 17 h 50 min