The Order : 1886

Catégorie : Jeux Vidéo

1

« Wow » Voilà quel a été mon ressenti post-générique de fin pour le jeu dont je vais vous parler maintenant. En effet The Order : 1886 est un jeu qui vous marquera, quoi qu’il arrive et quelle que soit votre manière d’appréhender un jeu.

Il divisera également comme nous le verrons, de part de nombreux partis pris notamment dans la narration, mais il marquera c’est certain. Pour ma part, cela a été en positif et c’est avec un grand plaisir que je me vois déjà plonger dans une éventuelle suite …

The Order: 1886_20150228163322

Mais avant d’évoquer une suite, je vais me contenter de vous raconter mon expérience avec le jeu, et je parle bien d’expérience car dès les premiers instants nous sommes immergés dans une ambiance singulière, tant sur l’esthétique que dans le gameplay.

Des QTE (ou « Quick Time Event » , ces séquences durant lesquelles vous devez appuyer sur certaines touches de la manette rapidement au risque d’un Game Over) comme on a l’habitude d’en voir beaucoup maintenant viendront vous diriger lors de vos premiers pas dans un Londres de l’époque victorienne, un côté steampunk en plus.

Ce dirigisme peut-être perçu comme une linéarité lassante sur le long terme, d’autant plus qu’il perdure tout au long de l’aventure. Malgré tout, ça ne m’a pas dérangé. Quand Galahad, héros et Chevalier d’un Ordre séculaire au cœur de l’intrigue du jeu, est appuyé dans ses actions par des QTE, je trouve au contraire que cela renforce l’immersion du joueur. A ce petit jeu d’ailleurs, la fin du titre est culte.

Au niveau de cette histoire donc, dont je ne vous dévoilerai rien de plus que ce qui est contenu dans la bande annonce, Galahad devra avec certains grands noms de l’Histoire comme Perceval, Lafayette ou encore Tesla, déjouer un complot qui se trame au cœur même de Londres, sur lequel l’Ordre aura pour mission d’enquêter. L’ampleur de la menace grandira sans jamais se dévoiler, laissant le joueur enquêter au même niveau que le héros. Les révélations sont disséminées au compte-gouttes et surtout extrêmement bien amenées, j’ai beaucoup apprécié le fond.

The Order: 1886_20150226203618

Ce qui aide l’immersion, et cela m’étonne moi-même de ne pas vous en avoir parlé auparavant, ce sont les graphismes. Mais quel éclatement de la rétine de chaque instant ce jeu. Jamais je n’avais eu autant de mal à discerner scènes cinématiques de séquences de jeu … pour la bonne raison qu’il n’y a aucune différence ! Le moteur est le même et à de nombreuses reprises j’ai confondu l’un et l’autre, un régal pour les yeux, vraiment.

L’aventure en elle-même m’aura pris une dizaine d’heures pour en voir le bout. Ca peut paraître honteux à certains, suffisant à d’autres. Pour ma part, je pencherais dans la seconde catégorie car l’immersion de l’histoire parvient à rendre négligeable la durée de vie, certes pas exceptionnelle. Alors oui il y a des longues minutes de cinématiques, mais personnellement j’y suis sensible; j’aime être transporté dans la narration, quitte à lâcher la manette de temps en temps.

Et cette aventure, putain qu’elle était bonne. Galahad est un personnage très charismatique et tous les personnages que l’on côtoie, également. Trahisons et retournements de situation seront nombreux et les alliances improbables, au service d’une noble cause, passionnante, qui nécessitera parfois des sacrifices, tant sur le plan physique qu’émotionnel. Et pour le côté physique, on raconte qu’une certaine « Eau Noire » soignerait toutes les blessures et prolongerait la vie …

En conclusion je remercie énormément Arthur, CM pour Playstation France, de m’avoir permis de mettre la main sur ce qui est pour moi l’une des prochaines grosses licences du jeu vidéo. Il y a certes certains défauts au bébé de chez Ready at Dawn, mais devant les qualités de celui-ci, cela laisse présager de belles promesses pour l’avenir. L’aventure était grande, épique avec des moments d’anthologies et je ne souhaite déjà plus qu’une chose : reprendre les armes et défendre le royaume d’Angleterre ! :)

13 mars 2015
Article précédent Article suivant

8 Commentaires

  • Répondre Peb

    Content de voir qu’on a vraiment eu le même ressenti sur le jeu, et qu’il nous a globalement séduit tout les deux. J’espère vraiment que Sony laissera une chance à Ready at Dawn pour développer cette nouvelle licence, j’aimerai vraiment voir une suite, qui j’en suis sur, gommerait pratiquement la majorité des défauts de ce premier jeu. Mais avec, apparemment, 500 000 copies écoulées, je doute que ça soit suffisant :/

    27 mars 2015 at 15 h 29 min
    • Répondre Alexandre

      500 000, c’est … tout ?! Merde alors … le matraquage globalement négatif de la presse spécialisée aura donc eu son effet ? J’espère que le jeu se rattrapera sur le long terme, quelle déception terrible ce serait de ne pas avoir de suite :(

      27 mars 2015 at 21 h 07 min
  • Répondre PixelPlayr

    Quel bel article particulièrement bien écrit.
    Je te rejoins sur de nombreux points. Le parti pris par Ready At Dawn allait diviser les joueurs, c’était clair bien avant la sortie du jeu mais personnellement c’est peut-être le genre de jeu que je préfère. Celui qui mélange JV et cinéma et qui arrive à tenir en haleine (même si on a vu mieux sur ce point).

    Malgré sa faible durée de vie, j’ai pris du plaisir et c’est bien là le principal.

    24 mars 2015 at 9 h 37 min
    • Répondre Alexandre

      Rho, merci pour tes mots et ravi de voir qu’une nouvelle fois nous avons des avis similaires :)

      24 mars 2015 at 10 h 40 min
  • Répondre LyoCoX

    Ha le voilà enfin 😉

    Je vois que nous sommes d’accord sur presque tous les points et donc merci à toi pour cet avis.

    Voyons voir ce qu’ils vont faire de la suite si suite il y a.

    13 mars 2015 at 19 h 42 min
    • Répondre Alexandre

      J’ai lu sur pas mal d’articles que la suite était évidente, mais après avoir vu la fin, je me dit que ça pourrait se suffire à lui-même … mais je ne cracherai pas non plus dessus si ça venait à se mettre en place :-)

      14 mars 2015 at 15 h 12 min
      • Répondre MisterT

        Non il y aura bien une suite.

        14 mars 2015 at 23 h 20 min
        • Répondre Alexandre

          « Non » ? Mais je n’ai rien affirmer, z’êtes nerveux à l’agence tous risques 😉

          15 mars 2015 at 1 h 47 min

    Répondre à Peb Annuler la réponse.