The Mentalist – Saison 6 : la (petite) déception

Catégorie : Séries

tumblr_mxnhjnDUkV1r0d0ezo1_500
Nouvelle orientation suite à une discussion très sérieuse avec Madame, mes articles concernant les saisons de séries hors première spoileront désormais, partant du principe que de toute façon des personnes découvrant la série ne commenceront pas, ici en prenant l’exemple du Mentalist, par la saison 6. Attention donc les prochaines lignes ne cachent rien que ça soit en texte ou en images.

Patrick Jane traque donc plus que jamais John le Rouge dans un début de saison intense où notre héros était parvenu à réduire sa liste de suspects à sept, tous étant des visages croisés lors des saisons précédentes. Oui mais voilà « Red John » est au courant de son existence et au terme d’un jeu d’esprits haletant, on voit Jane assister au récit de ces sept noms de la part de son ennemi juré, preuve de sa constante longueur d’avance.

tumblr_n16zsm856r1rxfauvo1_r1_500

Je vais donc rédiger ici mon article de manière chronologique pour développer ce qu’il s’est passé durant la saison, clairement divisée en 3 parties. La première étant la suite directe des événements précédents, à savoir les suites de cette fameuse liste réduite de noms de potentiels John le Rouge. Les 7/8 premiers épisodes sont clairement les meilleurs, non pas de la saison, mais de la série. Là où d’habitude on entend parler de cette trame principale de manière très sporadique on enchaîne avec des intrigues y faisant référence à chaque fois.

Ce rythme effréné où on enquête et soupçonne nous-mêmes certains individus, faisant appel à notre mémoire et aux indices disséminés sur toute la série, je l’ai franchement apprécié, à tel point que j’attendais les prochains épisodes plus que n’importe quelle autre série, c’est dire ! Mais forcément toutes les bonnes choses ont une fin, et quelle fin : on découvre qui est John le Rouge et Jane obtient enfin sa vengeance. Oui mais voilà là où l’événement aurait pu devenir culte, ça a réellement été bâclé, et sur plusieurs points … une terrible déception quand on suit la série depuis ses débuts, vraiment.

D’une part la découverte de l’identité du grand méchant, sa traque par Jane et son assassinat de sang froid par ce dernier se font DANS LE MEME EPISODE ! Nan mais sérieux pourquoi ne pas étaler sur plusieurs ce qui est juste la traque du siècle quoi, merde. Rhaa ce que je rage encore rien que d’y penser … Après, l’identité en elle-même de John le Rouge m’a elle-aussi déçu, je m’attendais à autre chose que finalement l’un des suspects de la liste dont le charisme n’est pas vraiment à la hauteur de mes espérances.

Viennent ensuite la traque et le meurtre, clairement le point fort de cette portion de la saison. On ressent toute la rage et la haine contenue depuis des années par notre héros, des années d’échecs et de déconvenues convergeant vers ce moment, intense émotionnellement. Il n’y a pourtant pas grand chose niveau décor/effets spéciaux/action, non il n’y a que Jane et son ennemi juré sur lequel il tire puis étrangle jusqu’à la mort. Vraiment énorme, mais sachant qu’il reste toute une saison à finir, que la quête principale est désormais achevée, qu’est-ce que nos héros vont alors devenir ? … Et bien en fait, ils vont se chercher pendant un moment, et là débute une petite traversée du désert.

tumblr_n5sw1ywIhG1rg14jho1_500
Cette traversée du désert, elle ne va pas se faire sans peine. En effet après une véritable traque qui ne nous a laissé que peu de répit, un retour des épisodes ‘classiques’, j’entends par là des mini-enquêtes qui sont mises en places et résolues dans le même épisode, plombent un peu, beaucoup même. A noter tout de même une chose majeure : le démantèlement du CBI.

Et oui après toutes les lois qu’ils ont dues enfreindre pour attraper John le Rouge, et après tous les manquements à la discipline de la part de l’équipe, le CBI en tant qu’entité est dissoute; s’en suit alors une ellipse de deux durant laquelle Jane quitte les Etats-Unis et profite d’une vie paisible, et le reste de l’équipe est éparpillée. Un pitch qui aurait finalement pu être une fin de saison tant chacun y trouve son compte, surtout pour Van Pelt et Rigsby qui ont fondé une société de sécurité ensemble, et Cho qui travaille désormais au FBI, sous les ordres d’Abbott (C-Note dans Prison Break !), chef d’orchestre de la chute du CBI.

Petit à petit tout l’équipe intégrera finalement le FBI grâce à de nombreuses pirouettes de Jane, et l’histoire se passe, se passe … sans grosse intrigue et ce, jusqu’au bout de la saison. Un rythme mou qui contre-balance avec un début de saison d’enfer durant lequel parfois il faut le dire, on se fait un peu chier. Enfin non je suis mauvaise langue, autrefois nous avions du John le Rogue parsemé durant quelques épisodes et là sur la fin c’est un rapprochement très attendu par les fans dont on voit les prémices, celui de Lisbon et Jane, clairement ce qui rehausse le tout.

Parce que oui on l’attendait sans vraiment y penser cette relation, tellement elle était téléphoné depuis le début. Et puis voilà à force de regards, d’attentions particulières qui font mouche à chaque fois, le charme opère jusqu’à un final qui met le poil, avec une émotion que l’on avait pas vu sur notre héros depuis l’évocation de sa femme et de sa fille. Un final parfaitement conclu par un baiser qui fera date, lui-même achevant une saison qui aura vu la chute de John le Rouge.

Et après ? Et bien clairement pour moi tout aurait dû s’arrêter là. La saison est bien terminée, la série aurait pu s’arrêter là car plus d’intrigue globale à creuser. Franchement, hormis nous sortir la résurrection d’un John le Rouge, qui serait un autre membre de la Blake Association, je vois mal ce qu’il pourrait leur trouver à faire pour l’ultime saison 7; et même ça j’aurais du mal à l’avaler. A voir donc comment va définitivement se conclure l’aventure The Mentalist dans une prochaine saison pour le moins énigmatique :)

tumblr_mzeq2yK9Vs1rfq6izo3_500

Article précédent Article suivant

2 Commentaires

  • Répondre Letersk

    Hum faut vraiment que je mate la série sérieusement ! A chaque fois je mate les épisodes en désordre sur M6 pour fantasmer un peu sur Lisbon, mais sinon j’ai commencé en VOSTFR la série, faut que je m’y plonge sérieusement !
    Ensuite ce que tu racontes, ça me fait penser au manga City Hunter. On a la grosse intrigue qui apparait au début de la série, on a le finish de cette intrigue à 2/3 de la série, et après on se tape des épisodes « fades » où on attend que les deux se casent.
    En fait, ces épisodes ne sont pas fades du tout, mais ce qu’on ressent en fait c’est plutôt une sorte de tristesse de stresser, réfléchir, vouloir comprendre le pourquoi du comment, et on peut être lassé d’épisodes qui sont en roue libre. Je verrai donc la saison 6 (m’en fous d’être spoilé, je déteste attendre ^^) pour me faire un jugement sur les épisodes finaux, voir si c’est vraiment si fade que ça ^^

    Par contre, l’annonce de la saison 7, je la trouve tâche. Un peu comme « l’ultime » saison de Scrubs qui est à chier. Prions Seigneurs les scénaristes de nous pondre quelque chose de crédible qui fera un renouveau et un final tonitruant !

    5 juin 2014 at 20 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      Arf, moi le spoil je déteste alors je préfère prévenir, je vois que tout le monde n’est pas aussi craintif que moi ^^

      Tu me diras ce que tu en penses après coup alors ! Et … moi aussi je partage ces craintes, comme je l’ai dit ça aurait clairement dû s’arrêter là, je suis bien curieux de voir ce que ça va donner … wait & see :)

      5 juin 2014 at 21 h 10 min