TFGA n°6 : Ces moments où la manette a (failli) voler

Catégorie : TFGA

1

Décidément de mois en mois les surprises ne cessent de se présenter, et lorsque je croyais que le précédent TFGA, vous demandant quelles étaient vos manettes favorites, allait avoir un peu moins de succès au niveau des contributions, nous avons une nouvelle fois battu le record, avec le nombre de 23 confrères et consœurs ayant joué le jeu, c’est incroyable :)

Avant de présenter et commencer le nouveau TFGA, je me permets un petit rappel, pour toutes les personnes désireuses de nous rejoindre : il s’agit de la réalisation d’un top 5 sur un thème que je lance chaque 20 du mois, dans le domaine du JV. Vous pouvez y contribuer via les commentaires, ou en faisant vous-même un article sur votre blog, si vous en tenez un.

Après quoi, je vous invite à me contacter via Twitter/Facebook/Mail pour m’indiquer votre contribution, et je l’ajouterai à la liste en fin d’article afin de rejoindre notre désormais grande communauté ! Et pour cette sixième édition du TFGA, le thème est le suivant : « Ces moments où la manette a (failli) voler ». Je pense que les participations vont être particulièrement sympathiques à lire, du moins j’espère que ça sera le cas de la mienne :)

N°5 : La Plaine Foudroyée – FFX

2

J’ai tellement passé d’heures sur FFX -et les plus anciens d’entre vous commencent à le savoir maintenant, qu’il devait forcément y avoir un moment de crise de nerfs. Bon, à dire vrai il y en a eu beaucoup, du combat en solo de Kimahri en passant par ma première rencontre avec Yunalesca ou encore la chasse aux papillons de la Forêt de Macalania, mais il y a une épreuve devant toutes qui m’a fait ragé pendant longtemps : l’épreuve des éclairs de la Plaine Foudroyée, où il fallait esquiver 200 éclairs A LA SUITE ET SANS INTERRUPTION alors qu’il apparaissait dans des intervalles assez soutenus … horrible, vraiment. Un œil cligné au mauvais moment, un coup de téléphone inopportun, une quelconque distraction et c’était foutu. J’en cauchemarde encore …

N°4 : Lazarevic – Uncharted 2

3

Uncharted 2 a été un épisode particulier pour moi, car c’est avec lui que je me suis décidé à faire tous mes jeux dans le mode de difficulté le plus élevé disponible dès le lancement. Challenge, volonté de prolonger le jeu par une répétition de passages difficiles sur lesquels je viendrais buter, ça me disait bien et jusqu’à ce jour j’en suis très satisfait. Toutefois, la première expérience a été douloureuse puisqu’arrivé à la fin du jeu lors de l’affrontement avec le grand méchant de l’épisode, Lazarevic, qui a été plus que douloureux, je ne compte pas le nombre de mes tentatives. La dernière sauvegarde disponible n’était pas loin du combat final et impossible de « farmer » des munitions et autres grenades qui m’auraient rendus la vie facile. Et pour ne pas faciliter le combat, il disposait de plusieurs phases pendant lesquelles il se montrait de plus en plus agressif. Un enfer …

N°3 : Les gens – League of Legends

4

Je prends ici quelques libertés en indiquant League of Legends comme source de haine et de colère absolue, mais surtout répétée. En effet ce n’est pas la manette mais ici la souris qui a failli voler plus d’une fois dans ce jeu qui est excellent en demeurant, mais qui jouit d’une bien piètre communauté. Ainsi dans un jeu basé sur la coopération en ligne, les 4 autres joueurs en votre compagnie se doivent, s’ils veulent a priori remporter autant que vous la partie. Mais voilà entre ceux qui s’absentent de la partie dès le départ, ceux qui vont feed en mourant gratuitement et ainsi permettre aux adversaires de prendre l’avantage ou encore ceux qui vont plus regarder ce que vous achetez à la boutique que la partie qui se déroule, rha punaise, il y en a des raisons pour déserter ce jeu … et pourtant j’en adore le principe 😐

N°2 : Les campeurs

5

J’ai naturellement et longtemps pensé que ce dont je vais parler ici allait être en première position, et je pense que beaucoup me donneront raison quant à la présence dans ce classement. Vous savez les campeurs, ces gens étranges qui trouvent leur plaisir en restant immobiles dans un coin généralement difficilement accessible de la map afin de tuer le plus grand nombre d’adversaires, jusqu’à ce qu’on vienne les déloger. Alors bien sûr les plus malins diront qu’il suffit de les contourner, qu’une fois qu’ils nous ont tués, on peut ensuite les traquer, mais voilà les campeurs sont vicieux et connaissent plusieurs spots pour vous faire ch*** le plus possible. Ainsi on ne joue plus en espérant tuer normalement mais en tentant d’éviter les campeurs, puis d’éventuellement tuer au passage … quelle plaie …

N°1 : La carapace bleue – Mario Kart

6

Si on devait traduire l’envie de meurtre en la matérialisant en un objet, cela serait sans aucun doute la Carapace Bleue (ou Blue Shell en anglais) de la saga Mario Kart. Qui n’a pas déjà ragé à cause d’elle ? Qui n’a pas maudit son pote en fond de classement ayant lancé la bête à vos trousses ? Peu de monde … Cet objet est l’incarnation du mal et du désespoir que peut être Mario Kart : à la fois fun quand on l’envoi, mais terriblement rageant quand on en est la victime, passant très vite d’une première place au fin fond du classement …

—————————————

Voilà, un TFGA qui sera plus que jamais personnel et pour lequel j’ai hâte de lire vos contributions, toujours plus nombreuses ! Le prochain thème sera une nouvelle fois totalement différent des précédents puisqu’il s’agira de « Ces sons que nous n’oublierons jamais ». Là encore la porte sera ouvert à libre interprétation ou non seulement les OST seront mises à l’oeuvre, mais d’éventuels « bruits » ou « sons » marquant dans votre expérience vidéo-ludique.

J’en ai maintenant terminé, à vous de jouer ! :)

Participants (cliquez sur le pseudo pour accéder à leur TFGA) :

20 mars 2015
Article précédent Article suivant

40 Commentaires

  • Répondre Watermill création

    J’en suis à 3 manettes éclatées suite à la carapace bleue …
    Records à battre

    28 octobre 2015 at 17 h 57 min
    • Répondre Alexandre

      Pas mal en effet ^^

      29 octobre 2015 at 19 h 32 min
  • Répondre SweetNanakie

    Lol j’ai été rebaptisé Salomé! Ça va, j’aime bien :)

    12 octobre 2015 at 21 h 46 min
    • Répondre Alexandre

      Je … oh punaise, j’ai confondu avec une autre blogueuse, mes excuses ._.

      12 octobre 2015 at 21 h 52 min
  • Répondre Mary

    Le jeu ou ça m’a vraiment démangé de balancer la manette? Le plus récent est Watch Dogs. La mise a jour des jeux à boire n’était pas encore sortie et je voulais absolument le platiner (oui malgré tous ces défauts et l’avis de la majorité des joueurs, j’ai beaucoup aimé ce jeu). Le seul trophée qu’il me manquait était celui des jeux à boire. Au début je m’en sortais pas trop mal mais arrivée vers le niveau 6 de chaque PNJ, impossible d’aller plus loin. La manette a vraiment failli finir encastrée dans la télé >.< mais bon j'avoues ma faiblesse, j'ai demandé à mon copain de me filer un coup de main pour les derniers niveaux (et oui, j'ai eu beau demander de l'aide, il était impensable pour moi d'attendre la mise a jour) et à 4 mimines on s'en est sorti, au bout de 3 jours ^^

    19 avril 2015 at 14 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      Ah, les jeux d’alcool, ils ont en effet beaucoup fait parler d’eux ^^

      Beau récit d’abnégation en tout cas, merci du retour !

      19 avril 2015 at 16 h 38 min
    1 2