TFGA n°18 – Vos plus grands accomplissements

Catégorie : TFGA
Logo TFGA

Vous avez été près d’une quarantaine à participer à l’édition précédente du TFGA, la 17ème. A chaque fois c’est une surprise, un honneur et bien évidemment une immense joie de constater que la passion du JV est présente chez autant de monde, chez autant de camarades blogueurs. Car je le rappelle, le classement de chacun est représentatif d’une expérience de jeu propre, personnelle, qu’il est ainsi intéressant de lire.

C’est pourquoi plus que jamais et dans cet esprit de découverte et de partage, je vous encourage à checker régulièrement la liste des contributions en bas d’article afin de voir les nouvelles contributions, et parfois les nouvelles plumes. Mais ce qui nous réunit en premier lieu cette fois est le lancement du 18ème thème : « Vos plus grands accomplissements ». Un sujet très ouvert sur lequel, vous le découvrirez avec mon classement mais je le pense avec celui de beaucoup d’autres, il est possible d’être très singulier. Alors n’attendons plus, c’est parti ! :)

N°5 : Avoir pris goût aux platines

God-of-War-Ascension-trophée-Platine-Band-of-Geeks (1)

Il y a encore quelques années, je considérais ceux qui obtenaient les platines d’un jeu comme des personnes bien peu respectables, qui s’abrutissent sur un jeu qu’ils aiment peut-être, mais jusqu’à l’écœurement. Et puis un jour j’ai commencé à me prendre au jeu. Pas pour tous bien sûr et à l’heure actuelle je n’en fais pas un objectif, mais quand le jeu me tient à coeur comme le dernier Mass Effect ou encore God of War 3, j’essaie d’avoir ce symbole d’une quête passionnante et parfois éprouvante, un véritable « trophée » dont je peux être fier d’avoir obtenu, comme un dernier tour de force. Alors à noter que si je trouve ne serait-ce qu’un trophée relou et/ou trop répétitif à effectuer pour l’obtenir, ça me brise toute envie, mais tout de même, j’y prends goût !

N°4 : Toujours avoir la flamme

MRNsd

Si on écoute les médias, et ce malgré les efforts déployés par les éditeurs, le jeu vidéo reste tout de même un loisir marginal. Et ne serait-ce que par contrainte de temps, en évoluant dans nos vies, le temps consacré à nos jeux diminue fatalement : boulot, vie de couple puis de famille, beaucoup de facteurs font qu’il est parfois difficile d’assouvir sa passion. Car oui pour moi le JV reste une passion à laquelle j’adore m’adonner, que ce soit le soir ou en week-end, avec ou sans Madame, elle aussi gameuse. Et merci à des personnes comme le sage Manidos ou Tiloa d’exister pour me faire réaliser qu’il est aussi possible de concilier passion et être un parent qui déchire :)

N°3 : Avoir commencé et fini Bloodborne

Dark Souls, voilà un nom de jeu que j’utilisais bien peu il y a encore quelques années. Synonyme de souffrances et de sessions de jeux pénibles, j’avais eu l’occasion de tester la première heure de jeu chez le beau-frère … j’ai dû crever 10 fois sans comprendre pourquoi, avec un personnages jouable extrêmement lent. Le jeu me donnait plus envie de claquer la manette par agacement de ne pas pouvoir faire ce que je voulais que par cette fameuse difficulté dont tout le monde parle. Et puis un jour survint Bloodborne, l’héritier des Dark Souls sur next-gen. L’univers m’attirait, et la promesse d’un gameplay plus nerveux aussi. Pas de boucliers, juste des mouvements/contres plus rapides pour esquiver les attaques adverses. Et du coup, mourir une fois toutes les 5 minutes ne m’a pas dérangé, car j’ai pu me concentrer sur une seule chose : l’incroyable difficulté. Et j’ai adoré. La rigueur de jeu est extrême avec aucune indication sur le chemin à suivre et des boss démesurément puissants mais quel plaisir quand enfin on arrive au bout des objectifs que l’on se fixe, et de la fin du jeu ! Jamais je n’avais ressenti une sensation pareille, comme une lutte contre moi-même, et j’espère retrouver ça dans le Dark Souls 3 à venir :)

N°2 : N’avoir jamais connu le décès d’une console 

giphy

Là c’est un accomplissement un peu hasardeux, mais un de ceux dont je suis le plus fier. Quoique je fais partie de ceux qui pensent qu’on se forge sa propre chance, et je me dis que peut-être, le soin que j’apporte à toutes mes consoles font qu’à l’heure actuelle, aucune ne m’a jamais lâché. La première DS que j’avais, la PS2/3/4, mon ancienne 360, la Wii, la Wii U ainsi que ma 3DS n’ont jamais montré de signe de faiblesse. Car chaque joueur sait l’angoisse et la tristesse que peuvent générer ce genre de situation lorsqu’elle se produit. A noter que j’ai tout de même bien serré les fesses lors de mon changement de disque dur sur la PS4 afin d’augmenter sa capacité. Mais là aussi, sous les bons conseils de ce feignant de Mat SilverX, tout s’est bien déroulé ! Pourvu que ça dure …

N°1 : Avoir survécu à l’aventure The Evil Within

Ce thème du TFGA correspond à nos plus grands « accomplissements » dans le domaine des JV. Et par accomplissement j’entends principalement « difficulté ». Et lorsque j’ai fait The Evil Within l’année dernière, c’est en plus une épreuve physique que j’ai dû affronter. Si vous ne connaissez pas le titre, il s’agit d’un jeu d’horreur vraiment sympa, dont la technique parfois faiblarde fait oublier une ambiance à tomber et un scénar plus complexe qu’il n’y parait, j’ai vraiment adoré. Mais alors qu’est-ce que j’en ai chié, pardonnez-moi l’expression, pour en venir à bout. J’y jouais par sessions de 20/30 minutes tellement j’étais sur les nerfs. Si Madame avait le malheur de me parler ou de me toucher, je sursautais comme un fou (vous l’aurez deviné, elle ne s’en est pas privée). Bref j’ai choisi de mettre le fait d’avoir joué et fini ce jeu en première place car cela a été un accomplissement sur tous les plans, et c’est un fait dont je suis très fier !

—————————————

C’est le torse bombé que je finis l’écriture de mon classement, et j’espère que vous aurez le même sentiment. Le thème de cette dix-huitième édition est là pour ça : se remémorer nos meilleurs moments, à NOUS, ce qui je l’espère donnera lieu à des classements très variés. Alors plus que jamais, n’hésitez pas à sortir vos plumes et à nous rejoindre dans cette grande aventure communautaire qu’est le TFGA en proposant votre classement, et en allant lire celui des collègues ! A très bientôt et bon courage à tous pour la rédaction :)

Participants (cliquez sur le pseudo pour accéder à leur TFGA) :

Hibou Wubrii BrutalDownfall Wolv
Band of Geeks Cinemax Foine Julius
Ficktiff Zelgius Cécile Vieux Geek
Coffee Quest Tiloa Freeman El-Koala
Sinbad Saga Maxcho Seilin
La Geek en Rose Point and Geek Taka Estelle
Ozsmoz Gabssama Pikabsynthe Rhonin
Nyaron Take This Game Majora’s Mark Mat SilverX
Doc Addict Arnodf Billa (rattrapage)
20 mars 2016
Article précédent Article suivant

36 Commentaires

  • Répondre Brogabs (@Gabssama)

    Le décès d’une console… :'( Ma PS2 après 7 années de service qui ne lisait plus les jeux, ma DreamCast qui du jour au lendemain ne lisait plus aucun disque, mon cambrilage qui m’a coûté une Xbox 360 et une PS3, les 3 LED rouges sur ma première Xbox 360… Et j’en prenais soin!

    11 avril 2016 at 9 h 22 min
    • Répondre Alexandre

      Je … j’ai chopé 10 ulcères rien qu’à te lire. Mon pauvre, paix à l’âme de ces consoles parties trop tôt :'(

      11 avril 2016 at 9 h 55 min
  • Répondre Pointandgeek

    Hello !
    Je rejoins l’aventure TFGA avec mon tout premier top 5 ^^
    C’était pas un thème facile !

    8 avril 2016 at 9 h 37 min
    • Répondre Alexandre

      Eeet non, alors que je pensais qu’un thème ouvert comme celui-ci serait un cadeau pour les participants, je me rend compte que finalement, la difficulté est plus grande ^^ Comme quoi …

      Bienvenue dans la grande famille des TFGA en tout cas !

      8 avril 2016 at 10 h 12 min
    1 2