Split

Catégorie : Cinéma
Split affiche

Après la déception Lalaland il y a peu, nous étions un peu dubitatifs avec Madame quant à nos prochaines sorties au cinéma. Si Logan est une évidence tellement Hugh Jackman pue la classe dans son futur stand-alone X-Men, ce Split est le seul à nous avoir interpellé par sa bande annonce lors d’une séance.

Et puisque nous étions cette fois-ci les seuls juges de l’aperçu, un peu trop généreux toutefois, que nous avions eu, nous nous sommes dit que celui-ci était suffisant pour aller voir un film qui, nous l’espérions tout de même, n’allait pas nous décevoir après coup. Et bien malgré un avis quelque peu divergent, ça a grave été le cas pour ma part, je vous explique !

split

En premier lieu et je le rappelle toujours : je ne spoilerai rien de plus que le synopsis dévoilé de la bande annonce, afin que chacun puisse l’apprécier et savoir si cela vaut le coup ou non de se lancer, si le film correspond à vos attentes. Et sachez qu’il s’agit là d’un film particulier, un thriller psychologique prenant où James Mc Avoy (vous savez, Charles Xavier jeune) campe un personnage pour le moins énigmatique.

Et j’utilise le terme énigmatique car on découvrira au film du temps qui passe qu’il ne s’agit pas d’une personne « normale » et qu’il possède plusieurs personnalités, chacune prenant « la lumière » (comprenez, le contrôle du corps) à différents moments de l’histoire selon les situations données. Et des situations il y en aura puisque tout commence avec le kidnapping d’un groupe de jeunes filles dont on ne saura les raisons qu’à la fin du film.

Les actions et motivations du personnage principal, dont je ne dirai pas le nom ici car cela fait partie de l’intrigue, suivent toutefois un fil directeur bien défini, de plus en plus clair à mesure que les minutes passent. Le tout aidé par sa psychiatre le Dr Fletcher qui, fascinée par le nombre et les possibilités infinies qu’ouvrent ces personnalités, n’aura de cesse de résoudre le mystère qui entoure le jeune homme.

split 2

Pour ce qui est du rythme, il est à l’instar de cette image : oppressant. Le suspense est haletant et les révélations parsemées ici-et-là maintiennent constamment notre attention. A noter que le film est classé entre autres Epouvante-horreur, ce avec quoi je ne suis pas totalement d’accord. Certes il y a quelques « screamers » (ces scènes où on sursaute sans vraiment le vouloir à cause du son/de l’image soudainement très fort), mais je le définirai davantage comme un thriller psychologique.

Le film dispense d’ailleurs sa petite morale à la fin, assez lourde, qui met quelque peu en relief l’ensemble de la production. Celle-ci repose d’ailleurs sur des faits qui, selon votre sensibilité, berceront vers le fantastique ou le plausible. Le fait est que, pour ma part, je me suis laissé aller à la crédibilité des faits et ce fût très plaisant.

Alors certes toutes nos questions n’ont pas de réponses, on aurait aimé voir davantage de personnalités et peut-être les antécédents du personnage principal, mais j’ai tout de même passé un bon moment en salle et après la récente déception que nous venions de subir, il était bon d’avoir un film plus porté sur la réflexion et la tension, mené par un excellente acteur qui n’est pas sans rappeler la performance de Tatiana Moslany dans l’excellent Orphan Black 😉

5 mars 2017
Article précédent Article suivant

18 Commentaires

  • Répondre creakiff

    hey super article , moi même j’ai était partager sur le film (j’en fais un article aussi bientôt mais j’ai besoin d’encore mettre bien a plat mes idées) j’ai étais partager par ce film , j’ai vue des points faible comme des points forts … je suis rester sur ma faim ,et d’ailleurs la fin du film ma laisser dubitatif (j’évite de spoiler ^^)
    bravo ta une super écriture !

    26 mars 2017 at 19 h 21 min
  • Répondre tinalakiller

    J’ai énormément aimé ce film ! Bon, c’est vrai qu’on aurait pu voir plus de personnalités mais le tout reste vraiment captivant et très bien foutu. Le film est très oppressant, pourtant sur le principe, on ne voit pas grand chose mais il y a quelque chose de malin notamment dans sa mise en scène. Et puis McAvoy est absolument monumental dedans.

    12 mars 2017 at 0 h 05 min
    • Répondre Alexandre

      « Oppressant », c’est le mot oui !

      Comme tu le dis, la prestation de McAvoy est magistrale, c’est clairement lui qui porte le film, comme peut le faire l’actrice d’Orphan Black. J’adore quand un même acteur joue différentes personnalités/personnages comme ça :)

      16 mars 2017 at 11 h 31 min
  • Répondre Popcorn and Gibberish

    Bon, je ne te tuerai pas pour La la land mais tu n’es pas loin de la corde cher Alex ! :)
    Split nous intéressait beaucoup avec Monsieur Coffee, mais nous sommes des gros fainéants pour aller au ciné (qui se situe à 5mn à pied de la maison. Si, si j’te jure !).

    7 mars 2017 at 11 h 15 min
    • Répondre Alexandre

      C’est moi qui devrait vous tendre la corde de ne pas y aller avec un ciné si proche 😀

      Si jamais vous sautez le pas, je ne pense pas que vous le regretterez !

      10 mars 2017 at 10 h 21 min
  • Répondre Aurore

    Bonjour ! Le comédien est impressionnant,l’image soignée.
    Je suis d’accord aussi que le genre Epouvante horreur ne colle pas trop, trhiller fanstatique c’est plus ça. En revanche,j’ai été déçue par le casting de nénettes et la fin :)
    Bonne journée !

    7 mars 2017 at 10 h 18 min
    • Répondre Alexandre

      Aaah, le casting, hormis le héros principal il est vrai que j’aurais pu faire une petite note dessus.

      Si j’aime beaucoup « l’héroine », le rôle des 2 autres nanas est tellement naze que je les ai vite oublié …

      9 mars 2017 at 12 h 06 min
  • Répondre Wubri

    je crois que tu n’as pas compris la fin du film mais je ne peux rien dire sans spoiler la fin :(

    6 mars 2017 at 17 h 45 min
    • Répondre Alexandre

      Les MP sur Twitter sont tes amis si jamais ça te démange trop 😀

      6 mars 2017 at 19 h 19 min
      • Répondre Wubri

        je t’envoie ça par MP

        11 mars 2017 at 10 h 31 min
  • Répondre Wubri

    Euh, Mc Avoy c’est Charles Xavier, pas Magneto (joué par Fassbender)

    6 mars 2017 at 17 h 43 min
    • Répondre Alexandre

      Houla en effet, je vais éditer cette énorme bêtise, merci à toi 😀

      6 mars 2017 at 19 h 18 min
  • Répondre Doc-Addict

    J’avais lu le synopsis au cinéma, et j’ai hésité à prendre une place pour aller le voir. Mais vu ton article, je vais essayer de convaincre Chéri d’y aller avec moi, surtout que ça me fait penser un peu à United States of Tara :)

    6 mars 2017 at 14 h 12 min
    • Répondre Alexandre

      Je ne connais pas du tout le film auquel tu fais référence mais … si j’ai su te convaincre c’est que tu en trouves des similitudes malgré tout, alors si tu as aimé le fond : fonce ! 😀

      6 mars 2017 at 19 h 20 min
  • Répondre anahaddict

    J’adore tellement James McAvoy donc j’ai forcément envie de voir ce film (si tu ne l’as pas vu dans Filth, FONCE). Mais j’ai bien l’impression que la séance sera éprouvante et oppressante ! La bande annonce m’avait déjà pas mal bousculé ! Bref, je suis intriguée :)

    6 mars 2017 at 9 h 02 min
    • Répondre Alexandre

      « Oppressant », « glauque » oui ce sont des mots qui reviennent souvent, mais plus ça va et finalement moins l’atmosphère est lourde, c’est difficile à définir … mais si tu es fan de l’acteur n’hésite plus ! 😀

      6 mars 2017 at 19 h 21 min
  • Répondre Elodie

    J’ai adoré ce film et je me suis renseigné sur l’histoire du vrai mec sur laquelle l’histoire est basée et apparemment il y a un bouquin, je pense que je le lirais, ça doit être super intéressant. Le fait qu’une personnalité peut prendre le controle comme si c’était une tout autre personne ça m’a fasciné genre c’est fou comme truc quoi ! (genre dans la vraie histoire le mec a des personnalités étrangères du coup il parle la langue mais pas avec une autre personnalité par exemple, je trouve ça dingue !) Bref xD Ca m’a fait plaisir de revoir certains acteurs croisés dans des séries aussi mais James McAvoy sa performance est a saluer ça doit pas être évident comme rôle (pareil j’ai pensé à Tatiana Maslany du coup ^^), on m’a conseillé de le voir une nouvelle fois mais en vo pour mieux apprécier son jeu d’acteur justement.
    On m’a aussi dit que la scène finale (après le générique je crois) ouvrait la possibilité sur un autre film que je n’ai pas vu alors je n’ai pas fait le lien (l’autre film c’est incassable avec Bruce Willis, avec le perso justement qu’on voit à la fin du film) mais la fin de split était vachement ouverte quand même, comme toi je trouve qu’on a des questions dont on aurait aimé avoir les réponses du coup peut être qu’il y a d’autres éléments dans ce film ou une suite à prévoir ? On verra bien :p

    6 mars 2017 at 4 h 23 min
    • Répondre Amélie Lili

      J’ai commencé à lire le bouquin (Les mille et une vie de Billy Milligan, de Daniel Keyes) avant d’aller voir le film et je dois dire que le film respecte plutôt bien les facettes de cette maladie même si c’est romancé pour certaines personnalités mais c’est normal, faut quand même en faire un film!
      Au final, la réalité dépasse la fiction et le livre est fascinant, je le conseille vraiment!

      Par contre, la fin m’a laissé sur ma faim (ahah pardon) mais je ne comprends pas bien pourquoi tu parle de morale, j’ai ptêt pas tout compris alors ^^

      7 mars 2017 at 10 h 36 min