Séries : ces perles qu’on nous arrache

Catégorie : Séries

Et dire que je pensais encore il y a une semaine que mon prochain article serait sur l’expérience solo d’Assassin’s Creed, c’était bien sous estimer le jeu. Mais quelle durée de vie … C’est pourquoi aujourd’hui je voudrais faire le point sur une chose qui m’énerve chaque année : l’arrêt de séries américaines, faute d’audience aux US.

Chacun d’entre vous aura sa propre expérience et ses propres déceptions, je vais donc ici vous faire partager les miennes, ces mauvaises surprises qui arrivent quand on ne s’y attend pas, quand on finit une saison et que l’on découvre que finalement il n’y en aura pas de suivante(s) … 1er exemple avec Ringer.

1

Vous l’aurez deviné, c’est bien Sarah Michelle Gellar qui est l’héroine de cette série. Et oui après Buffy et quelques rôles anecdotiques au cinéma elle endosse cette fois-ci un double rôle dans une série faisant office de gigantesque thriller où elle incarne à la fois Siobhan, une femme très riche supposée morte, et en parallèle sa soeur jumelle Bridget qui suite à de gros soucis va chercher de l’aide auprès de Siobhan …

Petit à petit, elle va non endosser le rôle de sa soeur disparue, jusqu’à vivre sa vie. Imaginez un peu les situations … elle réussit à duper tout le monde, ou presque, et va en même temps mener l’enquête sur la mort de sa soeur, maintenant en sécurité sur son piédestal. Mais bien sur, Siobhan n’est peut être pas morte et pas si proche de sa soeur que Bridget souhaiterait l’être, et peut être qu’en fait, tout ça était planifié pour pouvoir mener dans l’ombre sa propre vendetta …

Suspens, manipulations, trahisons, Sarah Michelle Gellar, cette série a tout pour plaire. Au fil des épisodes une tension de fou s’installe et à de nombreuses occasions Siobhan manque d’être révélée auprès de ses anciennes connaissances, part les risques qu’elle prend pour se venger, de son ancien mari notamment, avec qui Bridget est désormais. Oui mais voilà, alors que le crescendo fonctionne parfaitement, l’épisode final nous laisse un peu orphelin lorsqu’enfin, sans spoiler l’histoire, ce qu’on attendait depuis le début arrive enfin. Et là … bim, fin de saison ! Du coup direction Wikipédia pour connaître la date de la saison 2 et là … bim, fin de série à défaut de bon scores d’audience. Dépression …

2

Je vous en parlais dans un précédent article, Touch est une série plutôt récente, que venait d’acquérir M6. Avec ma femme nous avons dévoré la saison 1 malgré le rythme soutenu de la part de la chaîne (parfois 4 épisodes la même soirée …), et le bilan est clairement dans la continuité de ce que je vous avais confié : j’adore !

Sans répéter ce que j’ai déjà écrit, la mécanique de la série pouvait sembler répétitive au début mais petit à petit, le scénario se place, laisse entrevoir les pistes sur lesquelles les scénaristes veulent brillamment nous emmener, et font mouche ! Toujours sans vous gâcher le plaisir, il se passe notamment ‘quelque chose’ à la fin qui, pour cet enfant autiste, est assez incroyable, et très bien mis en scène.

La seconde saison a été diffusée très rapidement après par M6, mais là encore regarder Wikipédia peut parfois s’avérer fatal pour le moral … en effet la seconde saison sera la dernière, et ce malgré un très bon Kiefer Sutherland qui avait bien réussi sa reconversion post-24h Chrono dans un rôle de père protecteur à la disposition de son fils pour régler les désordres qui se produisent autour d’eux. Une très bonne série malgré tout là encore.

3

La plus ‘ancienne’ des trois, lancée en 2009, Flashforward met en scène une équipe d’agents du FBI, menée par le sexy Mark Benford, qui va comme le reste du monde être victime le 6 Octobre d’un black out planétaire de 2 minutes et 17 secondes pendant lequel chacun va y voir son avenir; un futur qu’ils vont essayer de changer pour certains, mais surtout de comprendre. Et pour cela, ils vont mettre en place un outil appelé : la mosaique.

La mosaique va servir à recenser les visions des personnes participant à l’opération, et cela est valable pour le monde entier. Ils vont ainsi découvrir ce que l’histoire « sera » mais également les origines du phénomène, qu’en effet il n’était pas naturel mais « provoqué ». Par qui ? Pourquoi ? Nous le découvrons petit à petit au fil des épisodes …

Malheureusement, et ce malgré un final absolument incroyable, parfaite conclusion de la saison, enfin ce futur que tous ont vu se produit, et bien … il n’y aura jamais de suite, là encore il n’y aura qu’une saison, à défaut d’audiences. Je vous invite vraiment à la regarder malgré tout car elle le mérite :)

Il y en a donc marre de ces arrêts sauvages de séries comme celles évoquées (parmi tant d’autres …), la faute aux ricains. Alors bien sur mon cri n’est qu’un pavé dans une gigantesque marre à la vue des dizaines et dizaines de séries qu’ils ont chaque jour là bas, mais bon sang pourquoi les chaines françaises par exemple achètent ces séries sachant pertinemment que les spectateurs ne connaîtront jamais la fin du scénario ? Au moins, ils ont le mérite de nous les faire découvrir …

Ne sachant pas par quelle vidéo conclure, je vais vous laisser avec ce qui vous restera dans la tête en entamant Flashforward, son intro :

7 novembre 2013
Article précédent Article suivant

2 Commentaires

  • Répondre marie

    J’avais bien aimé Ringer, même si une fois le scénariste changé, la série a un peu perdu en qualité… Moi même jumelles je trouvais ça intéressant le conflit qu’elles avaient toutes les deux!

    8 septembre 2014 at 16 h 00 min
    • Répondre Alexandre

      Vous avez dû apprécier toutes les deux alors j’imagine :)

      Les derniers épisodes partaient bien en sucette de mémoire en effet, mais ce que je regrette surtout, c’est qu’il n’y ai pas eu de seconde saison, on nous a un peu coupé l’herbe sous le pied, tout de même …

      8 septembre 2014 at 20 h 15 min