Rencontrez le dernier Samouraï

Catégorie : Cinéma

1

Hier soir sur D8 était diffusé Le Dernier Samouraï, un film dont j’avais entendu parlé depuis loooongtemps (le film étant sorti en 2003), que je crois même avoir en DVD … ou K7 … mais sans l’avoir jamais vu ! Ne me demandez pas pourquoi je possédais un film que je n’ai jamais regardé, je ne me souviens pas de ce que j’ai fait hier, alors …

Passé ce petit aparté, les bandes annonces diffusées sur la chaîne m’ont beaucoup donné envie de rectifier le tir. L’univers du japon féodal au 19ème siècle est très intéressant culturellement parlant, et celui des Samouraïs tout autant. Le fait que Tom Cruise incarne le héros principal me rebutait un peu, et pourtant il y avait ce je-ne-sais-quoi qui m’intriguais.

4

Et j’ai bien fait. Punaise … je vais presque commencer par une conclusion mais après avoir visionné je n’ai pas réussi à décrocher, malgré avoir éteint ma télé. La fin, comme très souvent durant les 2h24 de film, est gorgée de symbolisme, et je crois que c’est bien ça le secret.

Nathan Algren, le capitaine américain incarné par Tom Cruise et personnage central de l’intrigue, est un personnage plus que tourmenté qui a vu, vécu et participé aux horreurs de la guerre. Il va notamment être opposé à des clans indiens en Amérique qu’il va décimer sous les ordres de son supérieur, le colonel Benjamin Bagley.

Rassurez-vous ce n’est pas un spoiler puisque l’histoire commence comme cela, et plante un décor initial rendu terriblement glauque par l’interprétation de Tom Cruise dès sa première apparition, réellement saisissante. Dès lors on découvre que ce personnage n’est qu’une bombe à retardement, tellement instable que son propre gouvernement le sait incontrôlable. Malgré tout, il va être amené à traverser l’Océan Pacifique pour aller sur le sol d’une nation émergente : le Japon.

3

Et là, tout commence … Une bataille, une rencontre, le héros va être amené à découvrir le mode de vie et la rigueur des Samouraïs. Leur leader charismatique, le général Katsumoto, représente le passé face à un pays désireux de s’occidentaliser, notamment au niveau de l’armement.

Par ailleurs ce dilemme traditions/modernisme est souvent repris, de cette manière symbolique que j’évoquais déjà plus haut, et cela donne lieu à des situations, dialogues, et mises en scène d’une intensité que j’ai rarement ressenti. Si vous êtes comme moi du genre à vous immerger totalement dans un film dès que vous le lancez, vous devriez également vous surprendre du niveau d’empathie développé ici. Réellement, on ressent la moindre évolution du personnage de Nathan, et il y en a, jusqu’à une situation finale un peu attendue, mais tellement bien amené.

Les rebondissements sont nombreux, avec des scènes de combats finalement moins impressionnantes émotionnellement parlant que certains tournants de l’histoire; une mise en scène encore une fois de haute volée, le temps qui défile sans qu’on le remarque, une immersion totale. Non vraiment, ce film est excellent et on ne remarque pas que la réalisation date pourtant d’il y a plus de 10 ans. Allez si, le défaut est pour moi le doublage français des acteurs japonais. Je m’étais déjà fait la remarque lors de l’excellentissime Inception, mais là franchement c’est parfois inaudible tellement l’accent est caricaturé.

Mais ne restons pas sur cette touche négative, et malgré la bande annonce avec laquelle je vous quitte qui est pour moi un peu trop orientée action alors que ce n’est pas le cœur du film, je vous ordonne de visionner au plus vite ce film, vous ne le regretterez pas ! :)

Article précédent Article suivant

4 Commentaires

  • Répondre jo3jeans

    J’adore ce film et j’ai toujours autant de plaisir à le revoir, curieux tout de même vu que mes goûts ont évolué pas mal avec le temps pourtant ce film là… c’est un chef d’oeuvre ♥

    15 mars 2014 at 14 h 49 min
  • Répondre myself

    Mon dieu j’ adore ce film je l’ ai vu quelques fois et à chaques fois il me fait le même effet.

    5 février 2014 at 23 h 55 min
    • Répondre Alexandre

      C’est vrai qu’il fait désormais pour moi aussi parti des rares films que je pourrais revoir plusieurs fois sans problème :)

      6 février 2014 at 0 h 02 min
  • Répondre Keysona

    Excellent film oui !

    29 janvier 2014 at 17 h 55 min