Quand Destiny entre en Bêta, ça donne …

Catégorie : Jeux Vidéo

1

… ça donne du lourd, du très lourd même ! Et oui, lors de la phase Alpha mise à disposition le temps du week end post-E3 de tous les possesseurs de PS4, Destiny revient ici pour une période de Bêta fermée, c’est à dire accessible uniquement via des clés donnant accès au téléchargement du jeu. Ces clés s’obtiennent actuellement en précommande du jeu chez certains revendeurs, mais les plus curieux scruteront le web pour dénicher le précieux sésame, en récompense d’un concours par exemple.

Pour ma part c’est grâce à mon partenaire Julien Bourey, Community Manager Playstation France, que j’ai pu approcher la bête, et découvrir les nouvelles choses que nous dévoilent Bungie après cet Alpha un peu timide, mais non moins spectaculaire. Quid des nouveautés que j’ai pu découvrir (et il y en a eu), avec son lot de bonnes surprises … et de premiers doutes.

3

Je vais tout d’abord reparler brièvement d’un aspect évoqué plus tôt, mais qui frappe de prime abord quand on lance le jeu : les graphismes. Pwah, mais quelle claque quand on pose pour la première fois les pieds sur Terre, j’avais l’impression de redécouvrir les environnements tellement ils étaient beaux. Les arrières plans sont sublimes et les effets en combat splendides. Une tuerie visuelle, qui tend à se hisser vers la fracture des yeux qu’a été InFamous Second Son.

Mais le plaisir des yeux n’est pas le seul à agir. La dimension RPG (jeu de rôle) du titre s’étoffe avec les niveaux à atteindre : plus on augmente, plus on évolue dans son équipement, dans ses statistiques ou avec son vaisseau qu’il soit terrestre ou aérien. Tout peut s’acheter et se démanteler pour obtenir des Lumen (la monnaie du jeu) ou des composants pour fabriquer ses propres armes, le panard !

Ah, autre chose qui frappe : la notion de MMO où la coopération en ligne avec d’autres joueurs est carrément mise en avant. Personnellement j’ai du mal à m’y faire. Si j’aime et adore la coop en local avec Madame (aaah ces longues heures sur les Resident Evil …), je n’apprécie pas trop le fait d’être avec d’autres joueurs lors des missions, je ne retrouve pas les même sensations. Je m’explique : même si les événements ouverts à l’instar des world boss dans World of Warcraft est très sympa, on voit même sur ces séquences qu’il est difficile d’instaurer une forme de communication ou une quelconque stratégie, tellement les individualités priment … à voir sur le long terme et la communauté qui se mettra en place, mais les premières heures de jeu laissent un goût amer à ce niveau : les joueurs ne pensent qu’à eux.

Heureusement la notion de groupe que l’on peut trouver dans les MMO, enfin d’escouade comme c’est appelé ici, apporte une solution à cela. En effet à tout moment vous pouvez former cette escouade avec des amis ou des gens rencontrés en ligne pour former un groupe. Pour conclure la plupart des missions vous trouverez l’équivalent des donjons/instances appelées les « zones de Ténèbres » dans lesquelles se trouvent généralement un boss bien méchant comme il faut, que vous affronterez uniquement avec votre escouade, ou seul si vous n’êtes dans aucun groupe. Ainsi vous pouvez vous la jouer solo sans problème, ce qui n’est pas pour me déplaire.

4

Je parle beaucoup du gameplay, mais quand est-il de l’histoire ? Et bien là, on touche le point sensible. En effet même si manette en mains on prend un pied pas possible, j’ai personnellement besoin pour élever un jeu au rang de référence absolue d’un scénario béton. Ici on commence à en apercevoir quelques bribes … qui ne me plaisent pas vraiment.

Et oui il est ici question d’une humanité futuriste qui a connu son âge d’or grâce à l’apparition du Voyageur, cette grosse boule blanche dont on ne sait pas grand chose, ayant provoqué un véritable essor technologique, permettant ainsi la colonisation d’autres planètes du système solaires comme Vénus, ou Mars. Mais voilà on découvre que ce Voyageur possède un némésis : les Ténèbres

Brrr ça fait peur hein ? Voilà le soucis vous l’aurez deviné tout seul, c’est cet ennemi qu’on nous présente qui me pose soucis. Enfin pas seulement, notre « bienfaiteur » aussi : le Voyageur comme les Ténèbres sont là en tant qu’entités immatérielles mais à l’origine de tout, et ne pas avoir comme ça de protagonistes clairement identifiables (physiquement parlant j’entends), ça me gêne. Déjà que notre héros n’est pas quelqu’un en particulier mais un Gardien parmi d’autres … Bref j’espère que ce qui nous a été présenté à ce niveau sur la bêta n’est que la partie immergée de l’iceberg mais que le reste sera plus dense, complexe, sinon le jeu basculera vers un simple COD++ pour ma part.

2

Enfin, si comme nous l’avons vu plus tôt la notion de coopération avec d’autres joueurs en ligne est clairement mise en avant, la confrontation entre Gardiens n’a pas a rougir, car en effet Destiny possède des modes de jeux compétitifs on va pouvoir se friter avec d’autres joueurs, et personnellement … J’ADORE !

Un unique mode de jeu est ici disponible pour le joueur contre joueur, la Domination. Du classique donc, 3 points sur la map dont il faudra s’approcher d’assez prêt pour le « capturer », et là vous aurez le choix : défendre le point ou allez en capturer un autre. Tuer des joueurs augmentant le score de votre équipe, tout comme prendre les points. L’équipe gagnante (composée de 6 joueurs au passage) est celle qui dispose du plus grand score au bout d’un certain temps ou si elle atteint 20000 pts avant la fin de ce temps.

Et bien franchement j’avais des doutes là-dessus aussi, mais il n’en est rien : c’est un défouloir pas possible, mais pas que. L’utilisation des compétences propres à notre classe est jouissive face à d’autres joueurs, et même si l’équilibrage n’est pas encore parfait, une fois pris en main les différentes armes/véhicules/tourelles à notre disposition, on s’éclate, comme pour le solo mais finalement, mais en bottant les fesses de vrais joueurs. A noter qu’il n’y a que 2 cartes disponibles pour le moment, mais il ne fait aucun doute que le nombre grandira à la sortie du jeu.

Voilà vous l’aurez compris Destiny est un pot-pourri d’une multitude d’inspirations : des FPS comme Halo, des jeux de rôle à la Mass Effect, mais également quelques touches de MMO part les interactions possibles avec les autres joueurs. Ainsi le jeu possède de solides bases et nous entraîne facilement dans cet univers futuriste qui devra toutefois nous dévoiler dans sa version finale un scénario qui envoie le pâté, et pas seulement une vague histoire ultra manichéenne qui pénalisera le jeu dans son accession au trône de jeu de l’année 2015 :)

23 juillet 2014
Article précédent Article suivant

6 Commentaires

  • Répondre SuzuKube

    Perso, je trouve Destiny assez lent (par rapport à un titanfall), je trouve le feeling « Halo » assez retro au final… J’aurais préféré une maniabilité à la Titanfall ou Advanced Warfare de COD par exemple, quelque chose de plus dynamique :) J’avais essayé la Bêta à l’époque :)

    21 septembre 2014 at 4 h 24 min
    • Répondre Alexandre

      Ah ben comme quoi, moi je trouve que justement tout va trop vite : les missions sur les planètes, le leveling, etc. Mais bientôt je développerai tout ça sur un article dédié :)

      21 septembre 2014 at 11 h 24 min
  • Répondre SuperZE

    On vois bien que tu t’éclate et que tu l’attends de pied ferme. :)

    Cependant, je viens parler du statut du jeu par rapport au fait que tu l’attende en tant que GOTY.
    Le « problème » avec ce genre de jeux, c’est qu’il est difficile et bien trop hâtif de juger de sa qualité sur ses premiers instants. Destiny a été promit et signé de sorte à ce que la franchise soit exploitée sur 10 ans, il parait.
    Donc c’est un jeu alimenté et bonifié, normalement. On peux s’attendre à un tas de dlc et d’extensions pour faire grossir le jeu.

    Par contre, je ne sais pas quels sont les plans d’Activision, mais ce que je n’aimerais pas voir, venant de ce jeu qui a l’air prometteur, c’est qu’il y ai un tas de jeux à la CoD qui s’en suit et qui descend totalement le sens et la qualité de celui-ci.
    Activision a signé le contrat de Destiny pour 10 ans, comme je l’ai dit. Il se peut que le jeu devienne une série. Donc un rythme du style tout les 3 ans il y en a un nouveau.
    Dans ce cas là, Destiny perdrait tout son potentiel et on se verrait tous déçu et abusés. :/

    Dans le cas où Destiny reste un jeu unique, et se voit ajouter des grosses extensions, sur 10 ans, c’est là où je pose la question du  » Est-ce qu’on peut vraiment dire que Destiny peut être le jeu de l’année à son début ? « . Raisonnablement, non, si il devient meilleur par la suite. Certains diront que c’est possible, mais il ne faut pas oublier que d’autres jeux sortent à coté et qu’il y en a qui sont vraiment très bons. :)

    Ah sinon, je viens sur le point où tu parles du scénario. C’est un genre, du fait qu’il soit online, qui donne un pretexte à ton aventure. Ici, tu es un de ces fameux Gardiens qui sont le rempart de notre civilisation. Comment voudrais-tu être « quelqu’un » alors que « vous » êtes tous là pour le même devoir ? C’est toujours comme ça.
    Après, ça ne veux certainement pas dire que le jeu sera dénué d’une trame scénaristique intéressante.
    Personnellement, je trouve que dans le modèle qui nous est proposé, il est plus convenable de s’inventer son rôle, dans les notions RP, parmi les Gardiens, plutôt que d’être « quelqu’un » en particulier. C’est pour ça qu’on peux créer son perso et que l’on a pas de nom en particulier.
    Par contre, niveau solidité du périple, ça m’a l’air très bien animé et mis en scène. On nous fais comprendre l’importance de notre rôle, et on assez bien valorisé dans les scènes cinématiques.
    Je pense pas que ce sera donc la patate scénaristique à laquelle tu t’attends, mais je pense pas qu’il y aura de quoi être déçu et que ça se tient.

    Voilà, sinon je ne parlerais pas du gameplay, tu as assez garni le sujet je pense. Mon avis, c’est que je trouve les trois classes de base ( oui car je pense qu’il est possible d’en ajouter d’autres ) ont l’air bien complètes grace au système de Doctrine et qu’on sent bien que l’on a des possibilités qui changent notre façon de jouer.

    GG pour l’article, à voir ce que tu en dira à la sortie du jeu.

    28 juillet 2014 at 10 h 49 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien quelle analyse également, un vrai plaisir à lire ! :)

      Je crois que tu as malheureusement pour mes attentes bien résumé en disant « (…) du fait qu’il soit online, (…) Comment voudrais-tu être « quelqu’un » alors que « vous » êtes tous là pour le même devoir ? ». Et peut-être que de part ce fait qui a priori n’évoluera pas, ce fameux titre de jeu de l’année que j’évoquais sur les forums de JV.com, ne se présentera jamais pour Destiny …

      Merci pour les compliments en tout cas, j’espère te revoir prochainement sur le blog, la page Facebook, et évidemment sur Destiny quand il sortira :)

      29 juillet 2014 at 11 h 38 min
  • Répondre Docaddict

    Ce genre de jeu n’est pas ma tasse de thé. Mais à regarder le trailer, j’avoue que les graphismes sont très beaux. Pourquoi pas à tester en mode coop’.

    23 juillet 2014 at 21 h 24 min
    • Répondre Alexandre

      Malheureusement impossible d’y jouer en coop’ local avec Monsieur/Madame, c’est uniquement possible en ligne :(

      24 juillet 2014 at 14 h 22 min