Marco Polo, la série phare de Netflix

Catégorie : Séries

1

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet article se sera fait désirer. Je vous l’avais promis il y a plus d’une semaine sur la page Facebook du blog mais suite aux récents événements d’actualité, je ne me voyais pas écrire d’articles comme j’en ai l’habitude de faire.

Mais depuis le climat s’est apaisé et cet article m’ayant aidé, je peux désormais m’attaquer à ce Marco Polo dont j’ai tant à vous dire et qui je dois l’avouer, ne s’est retrouvé chez moi que grâce aux centaines de spot publicitaires diffusés actuellement, et surement aussi aux écrits de Tequi, consœur blogueuse de talent.

6

Je pense pouvoir affirmer que nombre d’entre nous ne connaissent Marco Polo que comme un grand marchand vénitien et … bon ok je vous l’avoue, je ne savais même pas cela, je pensais que c’était un explorateur tout comme Christophe Colomb alors qu’en effet il a plus été un marchand, et a notamment voyagé jusqu’en terres mongoles et chinoises.

C’est justement l’objet de cette série, propulsée à grands renforts de presque 100 millions de dollars (!), que ce voyage vers l’Est. En effet, Marco Polo s’est aventuré avec son père et son oncle sur la route de la soie reliant Europe et Asie afin d’en découvrir les peuples, mais surtout les richesses. Ainsi, et je m’arrêterai là pour l’introduction afin de ne rien gâcher, les 3 hommes se retrouveront à la cour du tout-puissant Kubilai Khan, petit-fils de Genghis Khan et actuel souverain absolu des mongols.

L’intrigue de cette première saison, découpée en 10 épisodes de 50 minutes à 1 heure, repose donc sur la vie de Marco Polo lors de son « séjour » chez Kubilai. J’étais d’abord sceptique quant au potentiel d’action sur la longueur d’un tel pitch, et pourtant … cette série dont Netflix est le producteur et qui a été annoncé comme le Game of Thrones du célèbre service de vidéo à la demande remplit toutes ses promesses, et j’annonce déjà qu’elle se hisse dans le panthéon de mes séries préférées.

4

Les acteurs, tout d’abord, sont la force de cette série. Nous avons eu avec Madame beaucoup de mal avec celui incarnant le héros, Marco Polo. Mais finalement au fil des épisodes, il fait de moins en moins tâche avec ses confrères (la barbe aidant, comme souvent) ayant chacun un charisme de dingue, tant par leurs accents que leurs physiques, Benedict Wong (Kubilai) en tête.

Mais le charme n’opère pas qu’avec les acteurs, et ce sont en effet les décors qui sont absolument somptueux; j’ai rarement vu une esthétique si léchée dans une série. De ce côté-là l’univers médiéval est très bien retranscrit et le tout est réellement très soigné, captivant et immersif à souhaits. La série est à gros budget, et là clairement on le ressent, pour notre plus grand plaisir.

Je vais enfin vous parler de l’histoire et de son rythme. Et bien là aussi la claque est violente. Nous assistons à chaque épisode à des démonstrations de stratégies militaires et politiques toutes plus machiavéliques et réfléchies les unes que les autres. La lutte pour la conquête de la Chine ne se fera pas sans heurts de la part de Kubilai, et les rebondissements sont nombreux. Je me suis souvent plains également du manque d’action, de batailles, dans Game of Thrones. Et bien ici il y en a finalement très peu et éclipsées à l’aide d’ellipses (hormis peut-être la bataille finale) mais … ça ne fait rien, l’essence même de la série, son charme, était ailleurs.

Une sacrée expérience donc que ce Marco Polo. Pardon, une putain de sacrée bonne expérience, vraiment. Et clairement vous l’aurez compris, je vous la conseille à toutes et tous, avec pour une plus grande immersion/crédibilité une version originale sous-titrée qui vous ravira les oreilles. Préparez-vous pour une expérience unique en Asie, dont je suis sûr vous ne ressortirez pas indemnes. Et si mes mots ne vous ont toujours pas convaincu, j’espère que la bande annonce qui s’en chargera :)

15 janvier 2015
Article précédent Article suivant

10 Commentaires

  • Répondre Khanapay

    Une très belle série, qui effectivement raconte l’histoire de Marco Polo… Une histoire finalement bien méconnue car j’ai cru, comme toi, que c’était un peu le christophe colomb de l’inde !

    J’ai juste été sidérée dans un épisode d’entendre « l’Europe » qui est à mon sens une abérration, car la notion d’europe n’existait pas à l’époque (moins moins je le crois)…

    Après niveau purement série, j’ai beaucoup accroché aux premiers (je dirais les 4)… Mais j’ai vu beaucoup trop de violence par la suite et ça m’a un peu refroidie. Il me reste deux épisodes à voir, mais j’ai du mal à finir… Sans trop vouloir spoil, ce qu’à fait Si Dao, ça m’a fait tellement de peine (éducation à la chinoise)… que ça m’en a presque écoeurée.

    22 janvier 2015 at 12 h 43 min
    • Répondre Alexandre

      Oui c’est vrai je n’avais jamais fait attention à cet anachronisme qui en effet est évoqué au sujet de l’Europe …

      Malgré tout ça ne gâche en rien le côté vraisemblable de l’aventure je trouve, et ce que tu as vu de Si Dao, si j’associe bien le passage dans la série, est en effet dur (Madame a tourné la tête à ce moment) mais le pose comme la vraie ordure qu’il est.

      Il fait parti de ces personnages que j’ai aimé détester : manipulateur et stratège hors pair, ambitieux, dur avec les siens, mais aussi très fort dans les arts martiaux. Je te conseille d’ailleurs vivement de poursuivre ton visionnage, tellement la fin crescendo se finie en apothéose. N’hésite pas à revenir me dire ce que tu en as pensée :)

      23 janvier 2015 at 15 h 32 min
  • Répondre sorenette

    Avec mon chéri quand on a vu la bande-annonce on s’est dit que c’était vraiment une série à voir, mais comme on a résilié Netflix, depuis on y a plus pensé… Donc merci pour la piqûre de rappel x’)!
    Je ne sais pas si ça sera à la hauteur de Game of Thrones, mais ça a l’air d’être une très bonne série avec du grand spectacle comme on l’aime! Merci pour ton avis, je sens qu’on va se faire une bonne séance de binge watching ^^!

    16 janvier 2015 at 12 h 19 min
    • Répondre Alexandre

      Tout dépend de ce que tu aimes dans une série, pour la comparaison avec Game of Thrones. Perso je trouve l’esthétique, assumée, de GoT dégueulasse en comparaison avec ce Marco Polo qui est parfait à ce niveau.

      Du coup, l’immersion était plus grande et au niveau des conspirations/jeux de pouvoir, il y en a à foison ici aussi. Des scènes d’érotisme sont également présentes, par contre peu de scènes sont violentes ou gore, comme souvent dans GoT.

      Bref tu sais tout maintenant, alors zou te mettre à jour et revenir me donner tes impressions 😉

      16 janvier 2015 at 15 h 33 min
  • Répondre Docaddict

    A lire ton article, j’ai l’impression de me replonger dans « Krondor : la trilogie de l’Empire » de R.E. Feist et Jenny Wurst. Il s’agit de 3 tomes narrant la montée de la famille des Acoma, clan modeste qui, malgré les intrigues au Grand Conseil, les tentatives d’assassinats et les guerres de Clan, va bouleverser tout un peuple. Comme dans Marco Polo, l’arrivée d’un barbare dans ce monde inspiré de la culture asiatique va perturber les codes et la vision du chef des Acoma.
    Du coup, j’ai bien envie de voir cette série, mais comme je n’ai pas envie de m’abonner à Netflix, cela risque d’être compliqué.

    15 janvier 2015 at 21 h 05 min
    • Répondre Alexandre

      Incroyable, ton ressenti pourrait presque faire croire que tu as vu la série tant il correspond à ce qu’il s’y passe ! Cette montée en autorité et confiance de Marco Polo dans la cour du Khan est vraiment progressive et bien retranscrite. Cela ne plait d’ailleurs pas à tout le monde, mais c’est ça qui est bon :)

      En ce qui concerne Netflix ils font 1 mois d’essai gratuit sans aucun engagement et auquel tu peux mettre fin à tout moment. Du coup, plus d’excuses ^^

      15 janvier 2015 at 21 h 37 min
  • Répondre Necro

    Mouais, j’ai regardé cette série à défaut d’autre chose pendant la période de fêtes et j’ai vraiment pas été emballé. Première chose qui m’embête c’est le charisme d’huître des acteurs … honnêtement il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, sauf peut-être Sifu le moine qui a la classe. L’autre truc perturbant c’est qu’ils parlent tous un anglais impeccable … que ce soit les chinois, les mongoles ou les italiens : aucune nuance ! Difficile de s’immerger selon moi dans ces conditions.
    Je repensais souvent à l’épisode de South Park et le chinois qui construit un mur avec ses « enfoirés de mongoles ! » (http://www.wat.tv/video/south-park-saltes-mongols-1tv0g_2inp3_.html).
    Sinon globalement on est quand même très loin de l’intensité d’un Game of Thrones, et même si on peut reprocher un certain nombre de choses à la série de HBO, celle de Netflix y arrive très difficilement à la cheville : le scénario n’a rien d’exceptionnel, c’est le plus souvent mollasson et personnellement le cadre m’indiffère au plus haut point.
    Et le final genre « mmmh, il nous faut un bon gros rebondissement pour éventuellement faire une saison 2 » tombe comme un cheveux dans la soupe. J’étais genre « Meh … »
    Bref, non.

    15 janvier 2015 at 21 h 01 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien, que tu es difficile ^^

      Par contre tu soulèves un point qui m’a perturbé également au début et que j’ai oublié d’évoquer : ils parlent anglais. Ils vont jusqu’à appeler Marco Polo « le Latin », et pourtant eux-mêmes parlent … anglais.

      Sinon tu vois je ne suis pas du tout d’accord pour Game of Thrones, et même si je sais que cela est question de goûts, moi je trouve que cette série lui est bien supérieure. Tu évoques le scénario, mais je ne vois pas en quoi GoT est loin devant, tellement les choses y sont justement mollassonnes au possible et globalement prévisibles hormis 1/2 coups d’éclat dans la saison. Pour le cadre … question d’affinités une nouvelle fois, perso j’ai été bercé :)

      Et sinon on est d’accord pour Sifu, le mec est terrible en tous points.

      15 janvier 2015 at 21 h 11 min
  • Répondre Tequi

    et surement aussi aux écrits de Tequi, consœur blogueuse de talent. > <3 <3 <3 <3
    Merci cher confrère ! 😉

    Et pour ma part je ne suis pour le moment qu'à la mi-saison, je me le savoure mon Marco Polo ! 😛

    15 janvier 2015 at 18 h 22 min
    • Répondre Alexandre

      Mais quel courage, comment fais-tu pour tenir 0.0

      J’ai bien fait de ne pas spoiler dans ma critique alors, mais si comme je le pense tu as apprécié le début, tu devrais être plus que ravie de la suite !

      15 janvier 2015 at 21 h 04 min