Life is Strange … and Boring

Catégorie : Jeux Vidéo
Life is Strange

Life is Strange, voilà une nom dont on entend de plus en plus parler dans la sphère vidéo-ludique. Développé par les français du studio DONTNOD et édité par Square Enix, le titre peut se targuer d’un prédécesseur de renom avec Remember Me.

Pour rappel le jeu était proposé au format épisodique, dont le dernier (le 5ème) est sorti il y a une semaine. Je vous avais fait part des mes impressions sur le 1er épisode ici et à mi parcours sur le 3ème . Voici donc mon retour sur le jeu dans son ensemble, garanti sans spoils ! :)

Life Is Strangeâ„¢_20151028155523

Mon ressenti vis-à-vis du titre a évolué en fonction de l’épisode auquel je jouais. Le 1er posait les bases et introduisait des bases qui n’allait plus nous quitter. Maxine, jeune adolescente un peu introvertie, retourne dans sa ville natale, Arcadia Bay, après l’avoir quitté pendant quelques temps et y étudie la photographie à l’académie de Blackwell.

On y découvrira donc le cliché de la vie étudiante avec son lot de pétasses prétentieuses, de fils à papa, de gothiques souffres-douleurs ou encore d’asiatiques férus de technologie. Un point qui ne m’avait pas dérangé plus que ça au début mais qui à long terme devient pompeux tellement c’est caricatural.

Notre héroïne va également retrouver Chloé, son amie d’enfance, dont elle découvrira les transformations physiques notamment, mais également un comportement radicalement différent. Et c’est à son contact que va se déclencher ce qui est au cœur du gameplay du jeu, la capacité de retourner dans le temps. Un événement dramatique va ainsi être évité grâce à des actions différemment exécutées, provoquant un futur alternatif.

Life Is Strange™_20150520002442

Le principe est donc plus que prometteur et le scénario qui va graviter autour tentera d’en tirer le meilleur. Tentera. Ainsi, plusieurs trames verront le jour à base de catastrophe climatique et disparitions mystérieuses de jeunes filles du campus. N’oublions pas également d’évoquer ce qui est certainement le point le plus positif du jeu : la BO. Attention je ne parle pas de l’ambiance sonore mais bien des morceaux à la guitare que l’on entend parfois, et les quelques-uns chantés. Du prometteur et de l’enchanteur donc, mais cela va-t-il perdurer et suffire à nous maintenir en haleine ?
Malheureusement, c’est non pour moi.

Si le début de l’aventure promettait donc le meilleur, j’ai vite développé un sentiment qui n’a eu de cesse de grandir au fil du temps : l’ennui. A tous les niveaux. L’ennui d’avoir une héroïne inexpressive au possible et quelque soit la situation (cf l’image ci-dessus), l’ennui de voir des situations se répéter. Les 4 épisodes suivant le premier que je qualifierai d’introductif respectent ce même schéma : 95% de discussions/exploration et 5% de révélations/tension.

Car oui, le jeu est un point’n’click que je qualifierai de contemplatif. Là où un Heavy Rain et des productions Telltale comme The Walking Dead ou The Wolf Among Us dynamisent leur contenu via des QTE et proposant des retournements de situations très bien dosés dans chaque épisode, Life is Strange pèche. Les lieux visités sont toujours les mêmes. Si la curiosité pousse à tout explorer et parler à tout le monde au début, à force d’y revenir encore et encore et de voir les mêmes personnages, c’est pénible.

maxine

Pourtant il y a des bonnes idées pour agrémenter notre progression, comme la gestion de l’inventaire de Max. Son téléphone portable lui permet de communiquer avec son entourage (et pas que) d’une manière très intéressante, mais c’est bien trop anecdotique pour rehausser l’intérêt. Egalement, les retours dans le temps me font penser à une fausse bonne idée, ou du moins une idée complètement sous-exploitée dans les 4 premiers épisodes et utilisée jusqu’à l’écœurement et l’incohérence dans l’épisode final. Enfin, je dirai que simplement le quotidien de nos explorations est fade.

Et ce ne sont pas les fausses conséquences de nos choix qui vont y changer grand chose. On nous rappelle dès le lancement du jeu qu’il s’agit d’un titre dont nos choix dans l’aventure vont changer le fil du scénario … je n’ai jamais vu pareil mensonge. La plupart des choix proposés se résumé à choisir une omelette au bacon ou des gaufres liégeoises au petit-déjeuner, génial donc. Et si on dépasse quelques fois ce stade, on se rend compte dans les épisodes qui suivent, que finalement rien n’en découle (à part peut-être avec la fin de l’épisode 2). Du coup, à défaut d’avoir ces conséquences annoncées et tant attendues, nous avons au moins la réflexion morale qu’implique les décisions qu’il faut prendre. Mais personnellement, ne rien avoir derrière ne m’apporte que déception et frustration.

Il est enfin à noter que le jeu est proposé à une vingtaine d’euros. A vous donc de voir s’il les vaut ou non. Pour ma part, je dirai oui mais en ne tombant pas dans le même piège que moi : en attendre trop. Si l’ambiance générale « feel-good » agit au début, elle ne m’a personnellement pas suffit pour passer outre les défauts du titre, qui viennent plomber l’expérience, la rendant lourde et pâteuse. Et ça n’est pas le choix final, qui est plus libérateur qu’autre chose, qui aura changé cela. Une toutefois bonne expérience pour ma part car elle m’a démontré ce que je m’évertue à répéter sur les réseaux sociaux : ne croyez pas la masse, n’achetez pas à l’aveugle pour un « nom » quel qu’il soit mais en connaissance de cause. J’ai lu qu’une saison 2 était en cours pour Life is Strange et je ne lui souhaite qu’une chose : qu’il n’ait pas honte de piocher dans les bonnes idées de Telltale qui maîtrise à merveille le rythme nécessaire au format épisodique, sinon c’est le format qui une nouvelle fois risque de nuire au jeu.

Article précédent Article suivant

17 Commentaires

  • Répondre Aramiende

    Pour ma part je ne peux pas émettre une seule critique puisque je n’ai pas fait le jeu. En ce qui me concerne le format épisodique est un frein à l’achat (en plus c’est démat alors là ça cumule les alertes). Moi qui ait abandonné TWD saison 1, je pense donc que Life Is Strange ne sera pas pour moi 😉

    PS : c’est toujours aussi bien écrit, du coup je voulais pas le faire remarquer, la redondance c’est lourd à la fin et puis les chevilles tout ça 😉

    4 novembre 2015 at 13 h 42 min
    • Répondre Alexandre

      Aie en effet … si tu as lâché TWD S1 que je trouve excellent (les derniers épisodes sont les meilleurs), je te déconseille à 100% Life is Strange, tu vas t’ennuyer à mourir !

      Merci pour tes compliments en tout cas, ça me va droit au cœur :) (et aux chevilles :p)

      5 novembre 2015 at 12 h 07 min
  • Répondre Billa

    Je n’ai pas fait le jeu et ton avis ainsi que celui de Cinemax ne me feront pas passer le pas, j’allais te dire de ne jamais rien attendre d’un jeu(ou d’un film) pour ne pas être déçu. Cependant le commentaire de Cinemax et ton article nous montrent que le jeu déçoit qu’il soit attendu ou non.

    Une bonne argumentation concernant tes déceptions et la garantie sans spoil est respecté. Je pense plus me lancer dans Game of Thrones de Telltale plutôt que dans LiS

    Merci à toi :)

    29 octobre 2015 at 12 h 26 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien ton avant-dernière phrase me ravie. J’ai fait l’effort de ne pas parler de Game of Thrones en comparaison parce qu’il reste encore 1 épisode, mais en comparaison il n’y a pas photo, je le préfère largement à Life is Strange :)

      Rythme, charisme des personnages, scénario, tout y est supérieur. Et si tu regardes la série, ça ne peut qu’être un plus avec certains acteurs modélisés et doublés par eux-mêmes !

      29 octobre 2015 at 15 h 10 min
  • Répondre ficktiff

    Enfin tu a envoyé l’article (toujours très bon au passage) ^^

    J’étais sûr que la fin te décevrais, elle divise d’ailleurs beaucoup (qu’importe celle choisie).

    Je suis totalement d’accord sur l’écœurement des retour dans le temps de cet épisode final, c’est tellement sur-utilisé qu’il en devient difficile de savoir où nous sommes, qui nous sommes, ou encore ce que nous faisons là…

    Après je pense que DontNod va revenir plus fort, ça a été une bonne expérience pour eux, et ils sont assez à l’écoute de la communauté, ce qui devrait donner du bon pour une éventuelle saison 2, ou une toute autre série :)

    29 octobre 2015 at 11 h 44 min
    • Répondre Alexandre

      Comme je l’ai dit en conclusion, c’est sincèrement ce que je souhaite aussi, mais il y a tant à corriger … pourvu qu’ils soient à l’écoute, oui !

      Et content de n’avoir pas été le seul à objectivement être perdu avec cet épisode 5 écœurant de voyages temporels ^^’

      29 octobre 2015 at 15 h 07 min
      • Répondre FickTiff (@FickTiff)

        Ah mais clairement, il y a un moment je me suis même demandé pourquoi ils en avaient foutu autant à ce moment-là, ça m’a embrouillé.

        29 octobre 2015 at 16 h 57 min
  • Répondre cinemadepigalle

    Mon avis est assez proche du tien. Je suis peut être moins sévère en particulier sur le personnage de Max qui, s’il m’a semblé fade quand elle est seule, était plus intéressante en présence de Chloé. De même, j’aime vraiment le personnage de Chloé. Tout les autres c’est poubelle : Warren complètement sous exploité, la dépressive, la casse-burne,… Comme tu dis ce sont tous des clichés ambulants et c’est frustrant.
    Le scénario est frustrant aussi et je dirais surtout la construction des épisodes : le premier bon, je peux lui pardonner son absence d’histoire, il sert à mettre en place le contexte, les personnages, ok. Mais le deuxième par pitié, il ne se passe tellement rien… Idem pour le troisième qui pourtant démarrait un peu mieux.
    Au final, seuls les deux derniers ne m’ont pas ennuyé. Juste le 5 est débile et maladroit mais on s’ennuit pas. Reste le 4, seul épisode de la série qui fait véritablement avancer l’intrigue, a des bonnes idées de mise en scène et quelques idées de gameplay. Mais bon 1 bon épisode sur 5…
    Malgré tout, j’aime bien l’ambiance du titre. Visuellement, leur moteur est joli (même si bordel la synchro labiale, c’est la tristesse) et permet de très beaux couchés de soleil. De même, les musiques sont reposantes et agréables et colle parfaitement avec l’univers visuel, deux points qui ont leur importance quand même.
    Du coup, Life is Strange, je trouve ça médiocre. Ca aurait pu être 1000 fois mieux avec de meilleurs scénaristes, il est la le problème pour moi. L’absence de QTE ne me gêne pas outre mesure, ce n’est pas franchement excitant chez Telltale non plus mais eux savent écrirent et construirent leurs épisodes de façon efficace (même s’il serait temps de renouveler la formule et changer de moteur depuis le temps).
    Là où je m’étonne c’est de voir les réactions enthousiastes sur le titre que ce soit la presse ou les joueurs. J’ai l’impression que les gens découvrent la formule alors que TWD date de 2012 et s’en sortait mieux.
    M’enfin bref, je n’attendais rien de LiS et…j’ai le sentiment de n’avoir rien eu. Je ne trouve pas ça nul à chier et chaque épisode a au moins une bonne scène mais globalement c’est un jeu que j’aurais oublié d’ici deux semaines.

    29 octobre 2015 at 11 h 05 min
    • Répondre Alexandre

      On est d’accord, il ne restera pas dans les mémoires ! … ou du moins, pas les nôtres 😉

      Le jeu a été énormément médiatisé, c’est peut-être pour ça que beaucoup ont découvert le genre avec lui et s’en émerveille même si, comme tu l’as rappelé, il existe bien mieux, et ce depuis des années.

      « Dommage », donc :)

      29 octobre 2015 at 15 h 05 min
  • Répondre Docaddict

    Oh qu’on s’était ennuyé! C’était pour bien parti, et pourtant, l’histoire tourne en rond et on doit attendre la toute fin pour… ce final. Ce que je regrette, c’est que les choix n’ont finalement aucune incidence par rapport à Beyond two souls. En tout cas merci d’avoir streamé!

    28 octobre 2015 at 21 h 04 min
    • Répondre Alexandre

      Mais de rien, les streams servent à ça : donner envie si le jeu m’a plu … ou pouvoir éviter des achats que l’on regrettera si les sessions de jeu vous montre un titre sous un angle différent de ce qu’on en dit parfois :)

      Merci à toi d’avoir été si assidue en tout cas, et en effet pour moi aussi le point négatif majeur, parmi tant d’autres, sera le manque de conséquences de nos choix, alors qu’on nous annonce le contraire à chaque lancement d’épisodes …

      29 octobre 2015 at 12 h 10 min
  • Répondre sifhel

    Voici l’article tant attendu !! Tes remarques sont très intéressantes. Tu sais, lorsque j’ai terminé le jeu, pendant la moitié de la nuit qui a suivit je n’ai PAS arrêté d’imaginer des façons différentes d’utiliser le pouvoir et de contrecarrer le méchant loup. Sans pour autant le faire de façon abusive. J’ai même imaginé que ce dernier se rendrait compte du manège de Max et en jouerait réellement. J’ai imaginé Chloé entrain de manipuler Max pour aider tu sais qui et qu’en réalité Nathan savait qui elle était. Bref

    En gros le scenario aurait tellement pu être meilleur et je suis un peu déçue qu’on en soit resté à l’effet papillon.

    Pour le reste j’ai bien aimé l’ambiance série américaine. J’ai quand même apprécié ma partie mais je ne suis pas de l’avis de ceux qui le classe dans les jeux de l’année.

    28 octobre 2015 at 19 h 20 min
    • Répondre Alexandre

      Je vois ne pas être le seul à m’impliquer et imaginer toutes sortes de scénarios possibles … on est d’accord, bien mieux que ce qui nous a été proposé. A la fin du 4 avec « la seringue », je m’imaginais que ce méchant loup SAVAIT pour les pouvoirs de Max, d’où l’étourdissement pour je ne sais quelles expériences ou autres … mais non.

      Moi aussi à ressasser ça j’en suis vraiment déçu. Les rebondissements ont été trop souvent bâclés dans leur conclusion, comme les conclusions des grosses intrigues d’ailleurs.

      Enfin, si au moins tu as été conquise par l’ambiance, tant mieux :) Pour moi et tu l’as lu, trop de clichés auront tué mon immersion …

      29 octobre 2015 at 12 h 08 min
  • Répondre Seilin

    Et bien voilà un retour honnête, et effectivement sans spoils! Non que je veuille y jouer, mais ce titre m’avait attiré à ces débuts, et je m’étais dit « pourquoi pas ». Dans ces cas-là, j’aime garder le suspens jusqu’au bout si jamais je décide un jour de m’y mettre!
    Malgré ton avis plutôt négatif, il me donne quand même envie de le connaître par moi-même, un jour, mais comme tu le dis, je n’en attendrai rien de particulier. En lisant le commentaire de la Fille en Geek, je vois que je ne suis pas la seule à penser cela :)

    28 octobre 2015 at 19 h 17 min
    • Répondre Alexandre

      Si je peux vous avertir et vous éviter la déception énorme que j’ai eu, j’en suis ravi ^^

      Tu as de la chance d’avoir éviter les spoils jusqu’à maintenant … si je m’applique à ne pas en faire, tout le monde n’est pas à la même enseigne et j’ai personnellement lu des trucs a-bu-zay depuis que j’ai fini le jeu, ça m’agace autant que des spoils séries grrr ..

      Amuse toi bien quand tu l’auras entre les mains alors ! :)

      29 octobre 2015 at 12 h 02 min
  • Répondre La Fille en Geek

    Merci pour ce retour honnête, c’est un jeu qui est sur ma to do list et que je n’ai toujours pas eu le temps de faire. Je ne l’ai même pas encore acheté. Bien que ton ressenti final ne soit qu’en demi-teinte, j’ai toujours très envie de le faire. L’univers, le concept m’attire toujours autant, et peut-être que je n’en attendrai pas autant que toi maintenant que je suis prévenue :) Du coup mon ressenti final sera peut-être plus positif que le tien.
    En tout cas, les erreurs que tu pointes du doigt sont les classiques du genre, c’est dommage qu’elles n’aient pas été évitées… Peut-être que Dontnod apprendra de ses erreurs dans la saison 2 😉

    28 octobre 2015 at 19 h 05 min
    • Répondre Alexandre

      C’est tout le mal que je leur souhaite ! Je suis aussi sensible au fait que ça soit un studio français qui soit aux commandes, mais ça ne m’empêche pas de faire tomber les oeillères quand il faut :)

      Finalement, c’est toi qui aura raison en le faisant maintenant que tous les épisodes sont finis, d’une traite et en étant prévenue des lourdeurs. Si ça se trouve tu vas l’apprécier, c’est tout le mal que je te souhaite : bon jeu ! 😀

      29 octobre 2015 at 11 h 59 min