Les Animaux Fantastiques

Catégorie : Cinéma
les animaux fantastiques

Harry Potter, c’est plutôt l’affaire de Madame. Alors quand nous avons appris qu’une suite aux films que nous connaissons tous allait sortir sous forme de pièce de théâtre, c’est Madame qui a fait l’acquisition du livre associé.

Et pourtant quand nous avons entendu parler de cette nouvelle adaptation de l’univers du sorcier, aucun d’entre nous n’était particulièrement intéressé par l’annonce, ni enthousiasmé comme on peut le lire sur les réseaux sociaux. Ainsi nous y sommes allés en ne sachant qu’une chose : le film est un prélude à la saga d’Harry Potter. Alors, arriverons nous à la hauteur de l’octalogie initiale ? Réponse :)

animaux fantastiques collin farrell

Tout d’abord je préfère le rappeler : cet article ne vous spoilera pas, pas plus que le pitch de base ou la bande annonce du moins. Et maintenant que la mise au point est faite, je peux vous dévoiler l’esprit tranquille que l’histoire du film se passe en effet avant celle d’Harry Potter, quand un magicien répondant au doux nom de Norbert Dragonneau arrive aux Etats-Unis pour découvrir de nouveaux animaux fantastiques (nooon ?).

Alors bien sûr rien ne va se dérouler comme prévu et à la chasse aux monstres viendra s’ajouter l’acclimatation au contexte local, celui d’un pays où les Mold- oups, les « non-mages » côtoient les sorciers sans que ceux-ci aient d’endroit comme en Angleterre où ils pourraient rester entre eux. Et devinez qui on accuse des maux du monde quand une série de malheurs inexpliqués voit le bout de son nez ?

Du coup ce premier film (car oui, des suites sont d’ores et déjà prévues) est vraiment très classique dans le fond, voir trop. J’avoue avoir attendu davantage de profondeur quant à l’intrigue et en être un peu déçu. Heureusement la magie opère malgré tout, notamment grâce à un bon casting et des personnages finalement attachants. Et je dis bien finalement car ça n’a pas été le coup de coeur pendant toute la séance, au contraire.

animaux fantastiques 2

Le héros est en effet très particulier et ne correspond pas à ce à quoi nous sommes habitués. Déjà adulte, manieur de baguette émérite, c’est quelqu’un de déjà formé qui nous est donné de voir. Ca n’est pas pour me déplaire de ce côté car voir des gosses de 11 ans se sortir des pires situations et affronter de grands vilains like a boss, ça m’a toujours dérangé. Non le souci vient de l’acteur … ou du personnage … en fait, j’ai longtemps été tiraillé car je ne sais qui de l’un ou de l’autre possède toutes ses mimiques, ce phrasé bien particulier qui m’a tant rebuté au début.

Mais au final j’ai adoré car cela lui donne un charme particulier, charme qui s’étend au reste des personnages, à commencer par l’ami moldu (on ne se refait pas) qu’il se fera et les deux magiciennes qu’il sera amené à rencontrer. Quant aux méchants j’ai pour ma part été ravi. A défaut d’avoir été surpris sur l’identité du grand méchant, son apparition m’a totalement bluffé. Bon, c’est difficile à raconter comme ça sans spoiler, mais c’est très bien amené et nombreux seront les satisfaits à n’en pas douter.

Du reste, les images sont magnifiques et les différentes créatures rencontrées très bien modélisées, avec une recherche intéressante sur le visuel et les capacités de chacune. Leur traque est du coup intéressante, parfois amusante, pour pallier à un petit manque de rythme qui survient parfois. Les Animaux Fantastiques représente donc un très bon divertissement pour tous les âges et, je m’avance peut-être un peu trop, une bonne passerelle vers les prochains films que les fans de la saga attendent déjà avec impatience. Pour ma part c’est le cas : je n’ai pas été emballé outre-mesure mais les différents clins d’œil disséminés et la petite troupe désormais créée donnent envie d’en voir plus, d’en savoir plus.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? 😉

Article précédent Article suivant

9 Commentaires

  • Répondre tinalakiller

    Etant une grande fan de HP, je suis allée le voir et finalement, malgré probablement quelques défauts, j’ai bien aimé ce film, idéal pour tous les publics! Il y a de la magie, c’est divertissant et attachant et mine de rien avec une bonne dose de réflexion.

    3 janvier 2017 at 18 h 32 min
    • Répondre Alexandre

      Oui, c’est ce que j’ai bien aimé aussi, le ton est bine plus mature (plus quand dans les HP classiques) et ça permet en tant qu’adulte d’apprécier, mais différemment :)

      6 janvier 2017 at 10 h 12 min
  • Répondre Aramiende

    Alors moi j’ai été conquis du début à la fin et bien avant déjà. La 3D est excellente et dieu sait que je déteste ça en temps normal. Et je ne mettrai pas ça sur le compte de l’IMAX laser, je ne pense pas que cela fasse la différence avec de la 3D de base.
    Le personnage de Robert Dragonneau m’a bluffé. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit joué de cette manière j’ai vraiment adoré car peu commun. Sa compagne américaine en revanche n’est pas à la hauteur, mais bon on ne peu pas avoir le même niveau pour tous.
    Le film est un tantinet trop long à mon avis et malheureusement on ne baigne pas autant dans la magie que dans les HP, mais cela peut être voulu au final du coup je ne lui en tiens pas vraiment rigueur.
    L’identité de l’ennemi à la fin m’a complètement laissé sur le cul car je ne m’attendais pas à ce qu’il joue dedans… Après la surprise, la déception car je trouve que cet acteur a perdu de sa superbe et ne sait plus se renouveler, mais là aussi ça sera un autre débat.
    En tout cas j’ai hâte de voir la suite qui se déroulera en France visiblement. Si on suit la logique, les animaux fantastiques devraient se dérouler dans les pays où JKR a dévoilé il y a quelques temps les écoles (comme de par hasard). Bref, cela n’est que mon avis sur ce point là.
    Je ne dois pas être assez objectif (malgré mon vieil âge je suis un fan de HP ^^) mais j’ai adoré ce film.

    25 novembre 2016 at 13 h 13 min
    • Répondre Alexandre

      Merci de ton retour mon cher, tous les avis sont bons à prendre, surtout de passionnés justement 😀

      Comme toi je me suis fait totalement avoir à la fin sur l’identité du personnage/acteur, j’ai bien aimé le cheminement qui a conduit à tout cela d’ailleurs, vraiment bon car nous n’y étions pas habitué avec la précédente histoire. A pris ou ailleurs, j’ai vraiment hâte de connaître la suite du coup, même si en effet « Mme Dragonneau » a bien moins de charisme que ce cher Norbert !

      30 novembre 2016 at 17 h 19 min
  • Répondre anahaddict

    Moi non plus je n’étais pas impatiente et forcément ravie par l’arrivée du film (on en avait parlé sur ta page FB il me semble). J’ai au final été agréablement surprise car le pari est quand même risqué : on est aux antipodes de la saga HP (aux USA, des adultes, dans le passé…) Et pourtant ça fonctionne, même si en effet la trame est très (trop ?) classique : au final on va encore se retrouver face a un grand méchant tout puissant (et ce connard de Depp pour jouer Grindelwald putain je suis dégoutée, j’attendais tellement ce personnage effacé des films HP). A part lui, j’ai aimé tous les personnages, même Eddie Redmayne que je n’apprécie pas à la base : je le trouve drôle, attachant, maladroit. De même pour Jacob et Queenie qui sont top et Credence que j’ai trouvé très touchant. Le principe de l’Obscurial est d’ailleurs très intéressant ! Pour la suite je demande à voir… surtout que Grindelwald sera au coeur du film tandis que Newt et ses amis vont être relégué au second plan.. mauvais choix d’avance :’)

    24 novembre 2016 at 22 h 26 min
    • Répondre Alexandre

      Merde, j’ai l’impression de louper quelque chose avec Johnny Depp … qu’a-t-il fait pour mériter ça ?! :’) En plus pour ma part ça a été la surprise puisque je ne pensais le voir que sur le second film. Ne connaissant d’ailleurs rien aux romans je ne connais pas le personnage, en dehors de ce qui en est dit durant l’intro …

      Du coup je suis bien intrigué par son histoire et ce qu’il va faire par la suite ! J’espère ne pas être déçu 😮

      30 novembre 2016 at 17 h 08 min
      • Répondre anahaddict

        Johnny Depp a battu Amber Heard, sa femme (ex-femme maintenant), il a été jugé et condamné pour ça. Donc c’est une raclure de fond de chiotte !
        Dans les bouquins, Grindelwald tient une place très très importante dans le passé de Dumbledore :) (je n’en dis pas plus !)

        7 février 2017 at 20 h 43 min
  • Répondre Sun' (@Sundarks17)

    Perso’ j’ai été hypé dès le visionnage de la bande-annonce au cinoche. Ayant été le voir il y a peu en ATMOS (ça fait tellement la diff’ p’tain), j’ai kiffé bien que mon postérieur sur la fin du film, me rappela sans gêne que le film fut trop long.

    Un film dans la ligne des Harry Potter & co, c’est censé être long, mais pas futile. Bien des scènes auraient pu être occultées au profit de mystères irrésolus, dans le film du moins. Car oui, je reproche un sérieux problème à ce film, c’est d’avoir été vicieux en laissant quelques miettes de pain dans le film, menant bien évidemment jusqu’au sacro-saint bouquin.

    J’ai trouvé le fait de volontairement laisser le mystère sur de (trop) nombreux sujets fort irritant. C’est une incitation volontaire et poussive à l’achat du livre, du moins c’est comme cela que je l’ai perçu, et franchement je pensais J.K Rowling au-dessus de ça.

    Pour ma part, j’irai voir avec hâte les prochains et j’achèterai sans aucun doute le(s) bouquin(s), car je suis un putain de faiblard bien évidemment.

    24 novembre 2016 at 19 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      Au moins, tu assumes :’)

      Plus sérieusement, j’ai aussi eu ce ressenti. A pas mal de reprises comme tu le dis, il y a des sous-entendus soit avec l’histoire et le « monde » que l’on connait à Poudlard, soit dans des intrigues sous-jacentes à ce film, et c’est assez frustrant.

      Heureusement pour ma part je ne lis que très peu de romans, par flemme, je vais donc bien m’en sortir à ce niveau héhé

      30 novembre 2016 at 17 h 03 min