La planète des singes : l’affrontement

Catégorie : Cinéma

1

Ca faisait longtemps que je n’avais pas été aussi impatient de voir un film. Cette suite de la Planètes des singes : les origines s’est faite attendre pendant 3 longues années durant lesquelles les rediffusions télé et les différents teasers ont su maintenir la flamme de ce qui est désormais une  saga à part entière, en complément des anciens films de la licence.

Le pitch se veut dans la continuité du précédent film. César et les siens vivent paisiblement dans la forêt dans laquelle ils ont trouvé refuge auparavant tandis que les humains doivent faire face à une grippe simiesque propagée par le même virus qui a donné son intelligence aux singes. Cette suite va donc-t-elle être à la hauteur du génialissime premier film ? Je vous avoue que j’avais de gros doutes tellement la barre était haute, et quasi tous se sont dissipés.

6

Le soucis était donc principalement cette identification et personnification des singes que l’on pouvait observer dans Les origines. Ils ont beau être ce qu’ils sont, on sait désormais qu’ils sont pourvus de sentiments mais aussi d’intelligence, dans ce qui ressemble à un semblant de civilisation. Mais à trop humaniser les singes, ne vont-ils pas ainsi perdre ce qui fait leur charme, celui d’animaux nous ressemblant peu à peu ? Les trailers les montrant avec des mitraillettes à la main nous font pencher vers le oui, mais concrètement ce n’est pas aussi direct, et l’évolution est bien plus progressive qu’il n’y parait.

En effet dans leur petite cité sauvage, chassant d’autres animaux sauvages pour se nourrir sans intervenir dans le monde en perdition des hommes, les singes utilisent des armes rudimentaires : des lances taillées dans le bois, quand ils ne décident pas d’utiliser leur simple force physique pour parvenir à leur fin, quelle qu’elle soit. Malgré l’ellipse l’évolution ne se veut donc pas aussi rapide qu’on nous le fait croire, et ce n’est qu’à la toute fin du film qu’ils acquièrent, sans trop savoir s’en servir au début, des armes. Comment, pourquoi ? Je suis déjà limite en matière de spoil, je n’irai donc pas plus loin à ce niveau :)

Une chose appréciable également est de voir que, et ce au contraire du premier film où les humains sont présentés comme les méchants et eux les gentils de manière assez manichéenne, ici des dissonances se font ressentir au sein du peuple de César, prouvant ainsi que malgré toutes les bonnes volontés du monde, on ne peut empêcher certains d’agir contre leur nature bestiale. Et pourtant les singes font tout pour conserver cet esprit de famille qui passe au dessus de tout, au dessus des volontés individuelles, et c’est d’ailleurs un des points qui élèvent le film et ont su dissiper mes doutes.

On assiste il est vrai pendant près de 2h à une démonstration de commandement de la part de César. Vraiment, est-ce que c’est grâce/à cause de mes années de « Maître de guilde » sur World of Warcraft ou mon penchant naturel à aimer les personnages charismatiques, mais pwah quelle claque. Certains n’aimeront pas d’ailleurs les quelques longueurs présentes pour incruster César dans ce rôle, qui ralentissent la trame globale mais nous le déifie presque dans chacune de ses actions, extrêmement posées et réfléchies, même quand ses semblables lui hurlent d’agir de manière contraire. Saisissant.

Planète-singes-affrontement03

D’ailleurs puisque j’évoque la trame globale, je vais maintenant parler du scénario … et ça sera très court. Pas forcément pour des raisons de spoilers, mais parce qu’au final, il est très restreint et pourrait très facilement est réduit à quelques lignes. Ici on ne suit pas de manière rythmée l’évolution des singes, de l’état de simples primates de foire jusqu’à leur ascension au sommet, mais comme je vous l’ai dit leur vie en tant que clan isolé du reste du monde, du moins pour une large partie du film. Certains n’aimeront pas, personnellement pour les raisons évoquées je n’ai pas décroché une seconde.

Mais vous l’aurez deviné cet état statique ne vont pas le rester bien longtemps, dès lors que les hommes mettront les pieds sur le domaine des singes. Eux-aussi possèdent une tête à claques qu’on a envie de baffer à chaque apparition et qui mettra le feu aux poudres par la suite. Les deux mondes entreront ainsi en conflit, même si l’Affrontement qui est évoqué dans le titre n’est peut-être pas celui auquel on s’attend …

Enfin au niveau de la technique, le rendu est toujours aussi impressionnant. L’acteur Andy Serkis incarne un César plus réaliste que jamais, et dont les moindres expressions sont bluffantes de réalisme, renforçant cette identification constante au personnage. Ses moindres faits, gestes et désormais paroles prennent une ampleur sans égale et quand il s’adresse à quelqu’un, humain comme singe, on a pas envie de lui chercher des crosses.

Voilà, il est difficile d’en dire plus sans ne rien dévoiler, c’est pourquoi j’en resterai là en vous invitant chaudement à aller voir ce film. Oui il y a des longueurs qui peuvent en lourder certains, mais si vous n’y allez pas en cherchant un film d’action, mais au contraire un film profond, émouvant à bien des reprises, et qui vous captivera pendant 2h, la Planète des singes : l’affrontement est fait pour vous. En espérant que si mes mots n’ont pas pu vous convaincre, cette bande annonce le fera, je vous laisse la regarder et en attendant, je campe désormais en attendant la suite ! :)

Article précédent Article suivant

18 Commentaires

  • Répondre Charkan

    Vraiment un super film! A vrai dire j’ai été agréablement surpris.
    [Petit Spoil=ON]
    C’était très intéressant de voir la réaction de Cesar face à la dure réalité de la race humaine qui s’instaure dans son utopie de clan familial et qui la détruit.
    [Spoil=OFF] Off

    3 février 2015 at 2 h 49 min
  • Répondre Tiloa

    Gnaaaaaaaaaaaaa je viens juste de le cisionner et j’ai ADORE !!!!! Ta critique est très proche de tout ce que j’ai pu ressentir.
    César a la méga classe tout du long, le visuel des singes est magnifique, la façon dont ils ont évolués est interessante et « crédible » par rapport au 1er film, les humain (hormis la petite famille) sont désolants et prévisibles…et j’ai versé quelques larmes tellement j’ai été transportée par tout ça !
    Cette suite est vraiment à la hauteur de son prédecesseur selon moi.
    Je recommande ++

    4 décembre 2014 at 22 h 46 min
    • Répondre Alexandre

      Aaaah merci pour ce retour Tiloa, content qu’il t’ait plu également !

      J’avoue que j’ai eu une micro larmichette tout de même quand César revient dans son ancienne maison, et la « façon » dont il revient … je n’en dévoile pas plus, mais c’était clairement un moment de fou émotionnellement parlant :)

      6 décembre 2014 at 11 h 23 min
  • Répondre jenni kalamity

    Alors moi je n’ai pas reussi à accrocher vraiment . Je pense que j’en attendais sûrement trop et finalement les longueurs du film ont eu raisons de moi ^^ En plus et même si je n’ai rien contre la motion capture je trouve ça dommage de voir disparaitre les maquilleurs FX et autres prothésistes , je préfère de loin les prothèses réalisées par Rick Baker pour la version Tim Burton mais là c’est une réflexion personnelle parce que c’est ce que je fais et ce que j’aime .
    ps : moi aussi j’ai été gm sur wow 😉

    22 août 2014 at 16 h 28 min
    • Répondre Alexandre

      Ah, ça fait plaisir de voir une collègue de WoW alors ^^

      Je suis désolé pour toi alors, pas cool de sortir déçue d’une séance ciné … pour ma part je n’ai pas de préférences quant à la motion capture/maquilleurs ça dépend pour ma part, pas de préférences particulières les 2 me plaisent tout autant du fait du niveau de technique atteint dans les 2 côtés :)

      25 août 2014 at 22 h 24 min
  • Répondre Jokira

    J’ai été le voir il y a quelques jours au cinéma en 3D. Alors tout d’abord j’aime autant dire que j’ai vraiment adoré le dernier film avec un de mes acteurs préférés, et c’est pourquoi j’appréhendais un peu les changements de têtes qu’impliquaient ce nouvel épisode. Et bien comme tout le monde je me suis laissé tenté par les teasers et trailers en tout genre (terriblement bien foutus btw) ainsi que les critiques toutes élogieuses à l’égard du film. Donc voilà ce que j’en pense : tout d’abord la 3D ne vaut pas le coup, comme pour la plupart des films du moment, j’ai l’impression qu’on ne saura plus refaire de « bons » films en 3D comme Avatar (il faut dire que c’était aussi le truc qui était bien mis en avant à sa sortie). La feature mis en avant pour ce Planète des Singes, c’est bien entendu le motion capture, et mon dieu Andy Serkis a fait du bon boulot ; donnez un oscar à ce mec punaise, y a rien de plus dur que de jouer naturellement avec des capteurs partout ou même sur un fond vert! J’me suis même étonné qu’on puisse autant s’accrocher à des personnages « de synthèse » plus qu’aux humains. Dans tous les cas la conclusion que j’en tire c’est que c’est un très bon blockbuster, mais peut être pas un excellent film. Y’a du budget, ça se voit, peut être même un peu trop, c’est ce que je reproche aux blockbusters. On se cache tellement derrière les effets spéciaux que ça en devient une simple vitrine à technologie. M’enfin j’ai quand même adoré le film hein 😛 voilà c’était mon p’tit pavé :)

    22 août 2014 at 13 h 07 min
    • Répondre Alexandre

      Barf, pour moi les moyens ont surtout été utilisés comme tu dis pour le travail de l’image et les animations des singes pour les rendre le plus réaliste possible. Et en effet ça envoie bien le pâté !

      Après perso si la scène vers la fin, où les singes menés par Koba chargent le bunker, avait été supprimée, ça n’aurait pas été un mal. Mais pour ma part je me suis tellement attaché aux singes plutôt qu’aux humains, comme tu le répètes également, que rien que pour ça je ne cracherai pas sur les moyens. Ce ne sont pas des effets gratuits et explosions en tout genre à la Transformers mais au service de l’immersion et ça, c’est cool :)

      22 août 2014 at 14 h 59 min
  • Répondre Isabelle

    Je suis allée le voir et je l’ai adoré, je n’étais pas du tout tentée au début mais j’ai regardé la bande annonce du 1er puis celle de celui-là et l’histoire tient la route et niveau sensibilité j’ai même lâcher ma petite larme lors de la confrontation entre César et son fil qui fû très poignante =) Un César magnifiquement charismatique et qui mène du début à la fin ce film et qui donne une grande leçon de vie sur le coté « débile » que peuvent malheureusement avoir les hommes dans le domaine présenté -_-‘ je vous le conseille vivement !

    10 août 2014 at 23 h 39 min
    • Répondre Alexandre

      Je comprends pour la larmichette, c’est en effet assez poignant ^^

      11 août 2014 at 9 h 45 min
  • Répondre Agrippine

    effectivement quelques longueures pour moi…mais globalement j’ai apprécié meme si préféré le premier..

    6 août 2014 at 15 h 20 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien de ce que je peux lire à droite/ à gauche, c’est le ressenti de beaucoup de personnes :)

      6 août 2014 at 18 h 48 min
  • Répondre dame skarlette

    Très bon commentaire. Un très bon film effectivement pour la suite ce sera en 2016. Bon week end

    2 août 2014 at 9 h 27 min
  • Répondre Cleophis

    Tu me rassures, j’avais très peur car j’ai adoré le premier. J’ai hâte de voir celui-ci.

    1 août 2014 at 22 h 13 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien écoute si tu as adoré le 1er, je peux presque te garantir que tu aimeras celui-là :)

      Je t’invite à me dire si je me suis trompé quand tu l’auras vu, mais on retrouve cette sensibilité développée dans le 1er film. On retrouve César dans son rôle de leader ultra charismatique qui tente de mener son clan vers une vie paisible, et ce même lorsque l’équilibre semble menacé par l’arrivée des hommes. Rha j’ai envie d’en dire plus, donc va vite le voir et reviens par ici ^^

      1 août 2014 at 23 h 14 min
  • Répondre Charlie Dupin

    Honnêtement je n’ai vu aucun des films. Je pensais que c’était la bonne grosse saga commerciale hollywoodienne (je parle des films récents, pas les anciens). Le sujet ne m’intéresse pas mais avec ton article, tu es en passe de me faire changer d’avis.

    1 août 2014 at 16 h 13 min
    • Répondre Alexandre

      Aie, si le sujet ne t’intéresse pas et que t’as du mal avec les animaux qui parlent, ça peut bloquer ^^ Même si ça vient trèèès progressivement (ce qui fait la magie du 1er épisode) et honnêtement si tu cherches de la profondeur dans un film, les 2 sont faits pour toi !

      Si tu te lances, reviens me faire tes retours :)

      1 août 2014 at 22 h 32 min
  • Répondre Tiloa

    Aaaaah je ne l’ai pas encore vu et tin article me rassure sur les points dont on avait parlé auparavant ! Un article très bien rédigé, qui me donne plus envie d’aller voir le film que la bande annonce ne l’avait fait 😉

    1 août 2014 at 13 h 29 min
    • Répondre Alexandre

      Ben en fait moi aussi, la bande annonce donne envie bien sûr, on est toujours nostalgique des épisodes précédents, mais ça semblait bercer vers de l’action à 100% avec des singes ayant acquis la technologie des hommes itou itou … alors qu’en fait pas du tout.

      Après question de sensibilité, certains aimeront, d’autres pas :)

      1 août 2014 at 13 h 37 min