La Légende Final Fantasy X

Catégorie : Divers, Jeux Vidéo
La légende FFX

Je croyais avoir fait cet article depuis un moment déjà, mais je me suis aperçu qu’en fait, non. Honte sur moi et ma descendance, je corrige le tir dès maintenant. Ce livre, cette oeuvre, avait instantanément frappé le cœur de fan d’FFX que je suis.

Belle reliure, promesse de replonger ne serait-ce qu’en pensée dans cette formidable épopée du dixième épisode et qui sait, pousser le vice jusqu’à l’acquisition de la version PS4 du remastered que j’ai déjà sur PS3 … mais si j’ai été raisonnable sur ce dernier point, je n’ai pu résister au voyage qu’offrait ce livre, La Légende Final Fantasy X.

ffx-1

Rédigé par Damien Mecheri qui a ici accompli un travail de titan au niveau de la recherche d’oeuvres pour donner cette formidable synthèse qu’est ce livre, La Légende Final Fantasy X représente à mes yeux la bible absolue que tous les fans se doivent de posséder.

Et comme certains le savent, fan je le suis. Il y a d’ailleurs 2 jeux dans la vie : Mass Effect et Final Fantasy. Si je me vois mal parler de Mass Effect dans cet article, je vais donc en venir à mes motivations quant à l’achat … enfin, l’achat offert par Madame. Il faut rendre à César ce qui lui appartient !

Cela faisait donc des années (ndlr : une) que je n’avais pas refait l’aventure que représente FFX. Et je parle bien d’aventure comme le jeu est une telle oeuvre onirique dans tous les sens du terme que je pourrais en parler pendant des heures. J’avais donc entendu parler que l’équipe de Third Editions envisageait de publier un ouvrage à vocation encyclopédique sur le titre. Il n’en fallait pas plus pour que mon dévolu soit total.

Et les promesses, elles sont tenues. Reliure magnifique, première de couverture (édition First Print oblige) de qualité, et le tout est sobre est classieux. Bon par contre, le marque-page intégré n’a pas fait long feu, pour la bonne cause : mon chat l’a absolument détruit, après des heures de jeu avec. Salopiot. Et j’allais oublié l’illustration disponible avec le livre qui font du tout un beau bijou (qui sent bon le livre, hé). Mais qu’en est-il du contenu ?

Final_Fantasy_X_Opening

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’avec 224 pages, on ne s’ennuie pas. Et on ne s’ennuie pas non plus avec le contenu puisque celui-ci est varié et très pertinemment découpé. Vous y trouverez entre autres le bestiaire du jeu, le descriptif des zones mais aussi un retour sur les personnages et leur histoire avant et pendant l’aventure.

Egalement, l’histoire en elle-même est résumé d’une manière très efficace et j’ai réellement eu l’impression d’avoir la manette en mains plus d’une fois, sauf que … et bien non. Et comme chez Third Editions ils sont généreux, le récit d’FFX-2 est également passé au crible, sans jamais prendre partie d’ailleurs, et c’est ce que j’ai aimé dans l’ouvrage : l’auteur nous donne tous les éléments de manière objective pour que le lecteur se fasse une opinion. Bien sûr, on sent une légère orientation sur quelques points, mais au contraire de la linéarité du jeu, le récit est lui très libre 😉

Et puisque l’on parle de ce qui est offert en plus de la formidable vue d’ensemble sur le jeu en lui-même, parlons d’FFX-2.5, le Prix de l’Eternité. Si cela ne vous dit rien, il s’agit pour rappel d’un roman faisant suite aux événements du X-2, dont j’ai d’ailleurs parlé ici. Il est donc dans la création de Third Editions mieux résumer que je ne pourrais jamais le faire. Certains points étant assez obscurs (oserais-je un « mal écrit » ?), j’ai même enfin, bien des mois après, compris des choses brumeuses auparavant. Le pied ! Et que dire des spéculations quant à FFX-3 …

Je pourrais enfin revenir sur les musiques dont les secrets de composition sont passés au crible (tout comme le scénario que j’ai volontairement évoqué brièvement) et bien d’autres points réellement passionnant pour qui s’intéresse au jeu de base, mais je vais vous laisser la surprise de la découverte. Et puis, cela me permet de ne pas réaliser un pavé indigeste, aussi. Je ne saurais donc que trop vous conseiller d’acquérir ce petit bijou, même si on peut regretter son unique défaut, de manquer d’illustrations. Et puis à 25€, c’est donné :)

25 janvier 2016
Article précédent Article suivant

6 Commentaires

  • Répondre Raphaelle

    Waouh ! Il me faut ce livre ! Je suis également une inconditionnelle de FFX. Je suis fan de la série mais celui-ci m’a particulièrement marquée. Pour moi c’est une œuvre à tous niveaux. Merci pour la découverte !!!!

    27 janvier 2016 at 9 h 08 min
    • Répondre Alexandre

      Je sens en toi la même passion qui m’anime qu’en j’en parle : IL TE FAUT CE LIVRE ! 😀

      Si jamais tu sautes le pas, n’hésite pas à venir mes donner tes impressions d’ailleurs :)

      27 janvier 2016 at 9 h 57 min
  • Répondre Tiloa

    Moi j’adore quand tu parles de FF-X car on ressent ta passion pour ce jeu ^^

    26 janvier 2016 at 12 h 23 min
    • Répondre Alexandre

      J’y peux rien, ce jeu a marqué ma vie de joueur 😀

      Et je te retourne le ‘compliment’ quand tu parles d’FFVIII. Dans tous les cas, c’est beau la passion !

      26 janvier 2016 at 13 h 40 min
  • Répondre Doc-Addict

    Encore un livre à ajouter à ma wish list B-day… ahlala tu développes mes désirs d’achats compulsifs, mais je résisterais!
    En tout cas, j’aimerais bien que certains mystères soient résolus, et ce livre risque d’être la réponse à toutes mes questions!

    25 janvier 2016 at 21 h 13 min
    • Répondre Alexandre

      Honnêtement, on y apprend des choses, et ce même si l’on est déjà fan du jeu. J’ai par exemple appris la vraie signification de l’Hymne des Priants, qui est intelligemment analysé dans le bouquin :)

      26 janvier 2016 at 0 h 01 min