Interstellar

Catégorie : Cinéma

1

Peut-être avez-vous entendu parler du film dont je vais vous parler tellement on peut lire d’écrits sur lui, Interstellar se pose comme la dernière production de Christopher Nolan, déjà à l’origine de l’excellent Inception, Le Prestige ou encore de la saga récente des Batman. Le moins qu’on puisse dire est que le nom est synonyme de valeur sure.

Toutefois je suis atteint du syndrome Avatar qui me fait me méfier par nature des grosses productions que tout le monde encensent. Malgré l’excellent article de Sandra du blog Belle et Cultivée (que je vous conseille d’ailleurs de suivre) et certains autres de mes confrères blogueurs, je me devais donc d’être prudent, surtout que l’intrigue « spatiale » ne m’attire pas plus que ça au cinéma.

10

Interstellar nous développe donc l’histoire d’une humanité sur le déclin, gangrenée par la famine et de constants nuages de poussière mettant à mal les maigres récoltes. Un retour à des besoins primaires alimentaires qui renvoient certains personnages comme Cooper, le héros du film brillamment interprété par Matthew McConaughey (True Detective), à des temps méconnus où les avancées technologiques d’aujourd’hui ne servent à rien. La priorité est la survie, et la survie passe par la nourriture.

Malgré son passé de pilote pour la NASA, Cooper se pliera malgré lui à ces nouvelles nécessités. Toute la première partie du film se passera d’ailleurs sur Terre, avec un rythme et une ampleur qui n’ont rien à envier à la suite. Le décor est planté, les personnages se mettent en place et des éléments de résolution du film sont également à la vue du spectateur, plus ou moins en évidence. Car oui, Interstellar est un film qui se veut un de réflexion, où les dernières minutes sont réservées à des explications sur le pourquoi du comment des choses.

Mais le film se veut aussi d’ambiance, avec une seconde partie consacrée au voyage dans l’espace du héros et de quelques uns de ces compagnons, parmi lesquels Anne Hathaway réalisera également une interprétation plus que convaincante. Ils vont ainsi entreprendre cette aventure aux confins de la galaxie, de laquelle ils doivent tirer profit en trouvant une planète habitable pour l’Homme, afin d’y immigrer.

8

Les scènes sont fortes, les décors poignants, et l’ambiance musicale n’est pas en berne avec des passages où le silence règne et est plus que pesant. On vibre avec les personnages et l’immersion est totale : l’isolement quasi total et permanent se ressent et l’interprétation des acteurs est encore une fois de haute volée. Un des éléments favorisant cela est la prise de conscience du temps passant différemment dans l’espace par rapport à celui sur Terre.

Ainsi quand des messages provenant de la Terre leur parviennent, les proches qu’ils ont quittés il y a quelques temps sont désormais bien plus âgés. Et on aborde ainsi une autre dimension importante du film, la dimension scientifique. Nombreuses sont les références quant à l’astronomie ou la physique dans le film, et je vous avoue avoir décroché lors de certains passages. C’est dommage d’ailleurs qu’ils n’aient pas plus vulgariser leur langage parfois, ça aurait facilité la compréhension. Peut-être décrédibilisé le rôle des personnages, je ne sais pas, mais personnellement j’aime bien comprendre ce que je vois/entends.

Je vais enfin conclure par cette fin, qui comme souvent avec les films du réalisateur, est sujette à réflexions, interrogation. Ici encore c’est le cas même si je regrette le surplus d’indices quant à la résolution d’une des trames du film : tellement d’éléments nous sont proposés que c’est indécent. Là où Enemy n’en donnait pas assez, Interstellar s’en donne à cœur joie. Mais bon, cela n’empêche pas d’être au spectacle quand la révélation se produit et bien sûr pour l’accepter en tant que telle, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit là d’un film de science-fiction, même si on nous formalise tellement le côté science qu’on oublierait la possible fiction.

Le film va donc en étonner plus d’un. Par sa construction, sa durée (presque 3h !) ou peut-être même sa fin. Attention toutefois à ne pas qualifier une production d’ « intelligente » ou de révolutionnaire uniquement parce qu’elle nous inonde de termes scientifiques et qu’elle part loin dans l’espace dans la réflexion. Ce sont les excellents acteurs et le travail d’ambiance qui vous permettront malgré tout de ne pas voir le temps défiler et même s’il ne s’agit pas pour moi du film de la décennie, il s’agit là d’un bon film, un très bon même :)

Article précédent Article suivant

26 Commentaires

  • Répondre tiloabnb

    Moi je l’annonce direct J’ai ADORE ce film !
    Cela faisait plus d’un mois que je l’avais sous le coude mais n’y prêtais pas trop d’intérêt.
    Je me suis décidée hier soir et bon sang qu’est ce que j’aime être transportée comme ça 😀
    Les 3h du film ont défilées car le scénario est bien ficelé, l’intrigue est prenante car toujours dynamique. Les acteurs (bon sang quel cast !!) sont au top de leur performance et rendent les perso très crédibles.
    Je suis fasciné par le côté stellaire (étoiles, lune, trou noir…) alors admirer le rendu du trou de ver m’a ébloui j’étais comme une gosse ^_^
    Tout le côté du temps qui s’écoule différemment et tous les autres trucs que je vais pas poiler m’a évidement réjouie (Dr Who power :p) !

    Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas autant accroché à un film sérieusement !!

    10 mai 2015 at 21 h 07 min
  • Répondre MatSilverX

    Je n’avais absolument rien regardé sur ce film, ni bande annonce, ni synopsis. Mais bon, j’adore la science fiction dont je me devais de le voir.

    Et j’avoue ne pas avoir été déçu. Le film est prenant, le jeu d’acteur est au top et je n’ai pas vu le temps passer ^^

    J’ai adoré la fin, même si c’était un peu étrange quand même! Du grand Nolan quoi =)

    12 avril 2015 at 12 h 51 min
    • Répondre Alexandre

      Comme tu dis, du Nolan :)

      De base la SF impose la libre interprétation de son réalisateur aux spectateurs, donc il y aura des déçus, mais aussi des réceptifs. Ravi que nous soyons du même bord !

      13 avril 2015 at 11 h 55 min
  • Répondre ChichiLove

    Une fois de plus je suis d’accord avec toi, je suis allé un peu à reculons voir ce film (choix de monsieur) mais finalement ça en valait la peine! C’est vrai qu’à certains moments tu te dis attend stop mets pause faut que je fasse une recherche google ! Mais sinon j’ai eu l’impression d’être toute seule devant le film grâce à la musique et à l’ambiance du film, les trois heures sont passé assez vite, en un seul mot captivant! En plus j’ai appris pleins de choses puisqu’en rentrant chez moi j’ai passé une heure sur internet avec les lois de la relativité, de murphy & compagnie! =p

    6 décembre 2014 at 17 h 44 min
  • Répondre tinalakiller

    Enfin vu ce film récemment (un mois de décalage par rapport à mes amis les blogueurs). Je ne savais pas à quoi m’attendre, vu que je n’aime pas vraiment Nolan et il s’agit pour moi d’une belle surprise, un des meilleurs films de l’année selon moi. Visuellement, le film est à la hauteur, mais j’ai trouvé le résultat poignant. La musique de Hans Zimmer est surprenante par une certaine douceur, les acteurs sont tous convaincants, le film reste accessible malgré un grand nombre de termes scientifiques et les 2h50 sont passées rapidement.

    5 décembre 2014 at 18 h 28 min
    • Répondre Alexandre

      Ravi que nous ayons partagé le même ressenti ! Et en effet je n’ai pas parlé de la bande son, mais elle est une nouvelle fois de haute volée pour Hans Zimmer :)

      5 décembre 2014 at 20 h 53 min
  • Répondre Sorenette

    J’y suis allée la semaine dernière, en traînant les pieds parce que moi aussi j’ai tendance à me méfier des gros blockbuster, surtout en matière de SF.
    Finalement j’ai n’ai pas autant détesté que j’aurais cru, j’ai même bien aimé la relation entre le père et la fille, l’ambiance fin du monde et les moments émouvants qui m’ont mis la larme à l’œil :’)! Mais en dehors de ça, j’ai trouvé le temps terriblement long et j’ai détesté le moment où c’est passé de « science-fiction et futur de l’humanité probables » à « WTF Nolanesque incompréhensible » x).
    Je vois bien les qualités de ce film, mais vu ses défauts, je ne comprends pas pourquoi il est autant apprécié :/. En tout cas, ça fait plaisir de voir un avis nuancé sur le sujet!

    19 novembre 2014 at 18 h 05 min
    • Répondre Alexandre

      Tout comme le tien, de ce que je peux en lire !

      En effet les critiques sont unanimes, à outrance selon moi, pour un film qui est certes « énorme » en termes de dépaysement, mais qui de par sa nature de film de SF, part arbitrairement en sucette parfois. Malgré tout, le temps est passé assez vite pour moi et je n’en suis pas au point d’avoir regretté.

      Merci de ton retour :)

      19 novembre 2014 at 18 h 15 min
  • Répondre Alexandra

    Ce film m’a scotché !

    18 novembre 2014 at 15 h 57 min
  • Répondre Jenychooz

    Je dois avouer que j’ai peur d’aller le voir, peur d’être déçue :/ Tout le monde encense Nolan et parle de ce film absolument extraordinaire… Bizarrement pas tellement de bouches à oreilles, mes amis ont boudé le film tout comme moi…
    Merci Alex pour cette critique, je vais peut être me laisser tenter car ça doit être quand même une expérience à voir au cinéma :p
    Biz Jeny

    http://jenychooz.net

    12 novembre 2014 at 8 h 46 min
    • Répondre Alexandre

      C’est sûr que si tu te décides, je te conseille d’y aller maintenant au ciné, en DVD dans ton salon tu perdrais en ambiance, qui comme je l’ai rappelé est très importante pour le film !

      Si tu y vas n’hésite pas à revenir me donner ton avis :)

      12 novembre 2014 at 13 h 30 min
  • Répondre AnahAddict

    Je n’ai pas (encore) vu le film mais je vais quand même tenter d’écrire mon petit pavé habituel ! 😛 J’avoue avoir hâte de voir le film, tout le monde en parle c’est vrai (en vrai tu es le premier dont je lis la revue depuis la sortie du film ahah) mais pas que. Déjà, comme tu l’as dit, Nolan est une valeur sûre et je suis une grosse fan de Matthew depuis un moment (ouais j’aime aussi les comédies romantiques US bourrées de stéréotypes) mais il m’épate de plus en plus dernièrement (True Detective et Dallas Buyers Club notamment <3). Donc encore une autre valeur sûre !

    Comme toi je ne suis pas fan des trucs dans l'espace (je n'ai pas vu le FAMEUX Gravity et je ne sais pas quand je le verrai d'ailleurs). Mais toute l'intrigue qu'il y a autour m'intéresse, l'enjeu qui amène ce voyage dans l'espace etc..

    Bref ! J'espère pour aller le voir ce week-end d'ailleurs, ou du moins assez rapidement ^^'

    11 novembre 2014 at 19 h 25 min
    • Répondre Alexandre

      Pas mal pour quelqu’un n’ayant pas vu le film, qu’est-ce que ça va être quand tu en reviendras 😉

      C’est marrant que tu évoques Gravity je remarque que je n’en ai pas parlé dans mon article … car moi non plus je ne suis pas allé le voir, et je ne pense d’ailleurs pas le mater en DVD (sans l’ambiance ciné je doute que le rendu soit assez puissant pour captiver).

      A bientôt alors !

      11 novembre 2014 at 21 h 18 min
  • Répondre Sand

    Waouh trop sympa Alex

    11 novembre 2014 at 19 h 15 min
    • Répondre Alexandre

      De ? Il faut savoir rendre à César ce qui lui appartient :)

      Sans ton avis je ne me serais pas lancé. Voir des « grandiose », « magnifique » ou encore « extraordinaire » de sites spécialisés ou des boites de prod elles-mêmes m’intéressent peu tellement c’est subjectif. Belle et Cultivée, une valeur sûre … ou presque ^^

      11 novembre 2014 at 19 h 18 min
      • Répondre Sand

        grrrr Ipad de misère mon message était plus long !! Je disais donc que j’étais heureuse (et soulagée 😛 ) de savoir que tu avais aimé :-)
        Ben oui mais merci tout simplement, c’est gentil de le dire, c’est là où les blogs prennent tout leur sens : le partage de passions, la découverte de films que l’on n’aurait pas forcément vus.
        Bref… merci… 😉 fin de la séquence émotion ^^

        11 novembre 2014 at 19 h 27 min
        • Répondre Sand

          grâce à toi j’ai découvert Enemy et Gone girl ! Y’a rien là ?! 😀

          11 novembre 2014 at 19 h 42 min
        • Répondre Alexandre

          Et moi qui me pensais que tu étais tellement émue par cette note à ton égard que tu en avais perdu tes mots … comment Apple brise des rêves :'(

          11 novembre 2014 at 21 h 19 min
          • Sand

            exdrrrrrrrr Tu me fais trop rire :-))))))
            Encore merci 😉

            19 novembre 2014 at 13 h 00 min
  • Répondre MnmSndra

    rien a redire !!^^ je pense exactement tout ce que tu as mis
    GG c perfect

    11 novembre 2014 at 18 h 59 min
    • Répondre Alexandre

      C’est gentil Sandra, merci :)

      11 novembre 2014 at 19 h 10 min
  • Répondre Shayann

    Salut !

    Merci pour cette analyse fort sympathique, ça fait du bien de lire des articles nuancés et tempérés, car au contraire, plus les films sont encensés, moins j’ai envie de les voir… à tort peut-être, je ne sais pas.

    En tout bravo pour l’écriture, c’est difficile de ne pas spoiler 😉 Je te dirai ce que j’en ai pensé quand je serai allée le voir ^^

    11 novembre 2014 at 18 h 42 min
    • Répondre Alexandre

      Moi aussi j’ai cette peur, c’est vraiment l’avis de Sandra, en qui j’ai confiance, qui m’a fait me lancer :)

      Merci pour les compliments, et en effet n’hésite pas à revenir me donner ton avis si tu vas le voir toi aussi !

      11 novembre 2014 at 19 h 08 min
      • Répondre Sand

        Y’a un fan club d’Alex où adhérer ? 😉

        11 novembre 2014 at 19 h 28 min
        • Répondre Alexandre

          Il n’existe pas encore mais avec toutes ces choses qui s’ajoutent de jour en jour pour Noël, ça serait pas un mal d’y penser haha ^^

          11 novembre 2014 at 21 h 20 min
          • Sand

            loool tu peux toujours essayer de faire une liste Ookoodoo 😛

            20 novembre 2014 at 12 h 16 min