Game of Thrones : Iron from Ice, de Telltale Games

Catégorie : Jeux Vidéo

1

Depuis quelques mois, l’équipe de Telltale Games se faisait un plaisir de teaser deux nouvelles licences à venir, deux nouvelles adaptations : celle de Game of Thrones et de Borderlands. Si cette dernière de m’intéresse pas car je n’ai jamais joué aux épisodes de cette saga, l’univers de la série Game of Thrones m’est familié, comme vous pouvez le lire ici dans ma critique de la saison 3 (et celle de la 4ème va être publiée très prochainement).

Les équipes de Telltale étaient déjà à l’origine de l’excellent The Walking Dead qui a valu à tous ses joueurs des moments de tensions mémorables. Même si la saison 2 était pour moi en deçà de sa grand sœur, la fin reste dans les mémoires, et on a hâte de voir la suite. Mais que peut donner cette maîtrise de la tension scénaristique , de choix drastiques, avec Game of Thrones ? Les espoirs sont grands, et en grande partie réalisés.

2

Il y a un point sur lequel je m’interrogeais et qui a trouvé réponse dès les premières minutes de jeu : quand l’histoire se passe-t-elle ? Seule l’univers du Trône de Fer est-il utilisé où le scénario du jeu est-il calqué sur celui-ci de la série ? Et bien nous contrôlons dans cet épisode différents membres de la maison Forrester, situés à différents endroits du monde. Port Réal, le royaume du Nord, le Mur, tout est là pour ancrer les personnages dans l’univers que nous connaissons.

Cet univers, nous le partageons donc avec les personnages de la série, puisque nous commençons le jeu à la « fin » du mariage pourpre, dernier événement majeure de la saison 3. Les événements commencent juste après et l’un des Forrester, bannière des Starks depuis des générations, est présent lorsque tout dérape. La narration nous emmènera également près de Margaery TyrellMira, dame de compagnie de la future reine, tentera (ou non) d’user de sa fonction pour recevoir une aide salutaire pour sa famille, menacée par un certain Ramsay Snow

Je vais revenir sur ce « ou non » pour clore cette introduction à l’histoire et nous amener au gameplay : les choix moraux que vous prenez par l’intermédiaire des personnages jouables sont toujours présents, et plus difficiles à prendre que jamais. La tension est telle qu’à certains rares moments où il n’y avait pas le fameux temps de réponse limitée, j’ai attendu plusieurs minutes devant la console en m’interrogeant sur le bien-fondé de chaque proposition, et les conséquences qu’elles auront sur les personnages, auxquels on s’attache déjà.

Des dilemmes terribles auxquels il faudra faire face, et cela ne sera pas évident lorsque vous êtes en pleine audience face à l’implacable Cerseï Lannister, froide, intelligente et manipulatrice; ou encore Ramsay qui comme dans la série se montre extrêmement imprévisible et hormis face à son père, il est dur d’anticiper quelle réaction il peut avoir. Dans ce contexte, vous comprendrez bien la difficulté de ces choix, mais également la parfaite retranscription des caractères de chaque personnage de la série. Le résultat est vraiment bluffant, d’autant plus que les acteurs ont prêté leurs voix aux personnages du jeu ! Saisissant, vraiment.

5

Les QTE sont également présentes et même si elles ne sont qu’anecdotiques dans cet épisode, elles participent au fait de dynamiser l’action et à rendre certains passages prenants, même s’ils n’ont pas vraiment besoin de cela. J’ai vraiment eu des crises de conscience car chaque personnage incarné à une situation/mentalité différentes des autres et l’exercice de sélection de l’action parfaite, s’il en est, est parfois difficile -mais c’est ce qui rend le jeu prenant.

Mais parlons également de l’esthétisme, propre aux productions Telltale. C’est un style, comme vous pouvez le voir sur les images et le trailer ci-dessous, très particulier. Personellement je m’y suis fait dès la saison  de The Walking Dead. Certains ne jurant que par les graphismes crient au scandale de voir ça sur next-gen, mais ça ne me dérange pas plus que ça, au contraire ça donne du charme.

D’ailleurs, le passage sur la nouvelle génération de consoles aura régler un souci majeur qui nuisait vraiment à la jouabilité sur PS3 : les freezes et les temps de chargement interminables. Punaise, quoi de pire que d’être interrompu en pleine action par un écran figé pendant 2 secondes ou un temps de chargement entre deux séquences de plusieurs dizaines de secondes. Ici le problème est réglé est cette fluidité nouvelle est un vrai bonheur : nous n’avons plus qu’à nous concentrer sur les dialogues pour rapidement les traduire et faire nos choix en conséquence. Car oui, le jeu est toujours en VO.

Ce jeu est donc une excellente surprise. N’étant pas un fan absolu de la série mais aimant l’univers et surtout les personnages, c’est un plaisir de les retrouver ainsi modéliser, qui plus est avec la voix des acteurs d’origines. L’immersion est totale et on prend également le meilleur du savoir-faire de Telltale afin d’aider la maison Forrester, pour laquelle nous n’avons pas finit de souffrir, nous, joueurs. Ce premier épisode, Iron from Ice, marque le début d’une nouvelle saga dont j’ai plus que hâte de connaître la suite afin d’assister aux conséquences de certains de mes choix.

Article précédent Article suivant

11 Commentaires

  • Répondre PixelPlayr

    Intéressant cet article.
    J’avoue que je ne m’étais jamais intéressé à ce jeu, pourtant j’adore les productions TellTale. J’aime beaucoup GoT même si, comme toi, je ne suis pas un fan inconditionnel.
    Malgré tout, ça me semble bien sympa de se replonger dans l’univers par le biais d’un jeu vidéo qui semble bon :)

    Comme l’amie Sorenette, je me laisserai certainement tenter pendant les soldes Steam :)

    27 janvier 2015 at 13 h 59 min
    • Répondre Alexandre

      Alors comme pour elle j’aimerais beaucoup avoir ton retour quand tu auras sauté le pas ! :)

      27 janvier 2015 at 14 h 09 min
  • Répondre sorenette

    Etant fan de GoT j’ai un peu peur d’être déçue par ce jeu et aussi que la formule Telltale devienne lassante à la longue. Mais bon, ton article me rassure et je le prendrai sans doute quand il sera soldé ^^. Par contre, ce sera sur PC pour ne pas prendre de risques, j’ai eu ma dose de bugs sur la version Vita de The Walking Dead…

    9 décembre 2014 at 11 h 22 min
    • Répondre Alexandre

      Et bien écoute franchement, la « formule Telltale » comme tu dis (j’adore l’appellation ^^) m’avait moi-même lassé quelque peu sur la saison 2 de The Walking Dead, surtout au niveau de l’exploration qui se réduisait à quelques secondes de liberté avec 1 ou 2 actions misérables disponibles.

      Malgré ce contexte, j’ai été agréablement surpris de la qualité du titre. Le fait de contrôler plusieurs personnages (et donc plusieurs personnalités, différentes, à incarner) impose une vraie réflexion, et comme je l’ai dit c’est un plaisir de croiser/entendre les personnages de la série :)

      9 décembre 2014 at 11 h 33 min
  • Répondre Sifhel

    Je suis fan de la série mais j’hésitais beaucoup pour le jeu. Ton article me motive un peu pour l’essayer mais j’avoue ne pas être fan du style graphique. Cela dit c’est loin d’être moche dans ce ton là.

    8 décembre 2014 at 22 h 48 min
    • Répondre Alexandre

      Et c’est franchement très fluide en jeu. Si tu es fan de la série les doublages originaux te séduiront j’en suis sûr.

      Alleeeeeez, cède à la tentation ! 😉

      9 décembre 2014 at 10 h 13 min
  • Répondre Docaddict

    Comme je le disais sur Twitter, je suis bien triste de ne pas pouvoir y jouer n’ayant pas de PS4. Après, j’ai peur d’être vraiment frustrée de faire toujours le mauvais choix, et de voir par exemple un des personnages mourir par ce cinglé de Ramsay ou voir mon Tyrion encore plus en mauvais état :(

    8 décembre 2014 at 20 h 44 min
    • Répondre Alexandre

      C’est cette tension qui est excellente, je trouve ^^

      D’ailleurs j’attends avec impatience le moment où le jeu va (peut-être, mais je le souhaite) se détacher de la série, scénaristiquement parlant. Ca serait le meilleur moyen de nous surprendre, même si ça sera surement en nous frustrant encore plus …

      8 décembre 2014 at 21 h 18 min
    • Répondre Ophiel

      Le jeu existe sur de nombreuses plateformes (PS4 & PS3, Mac, Steam, Xbox One & 360, mais aussi sur Android & iOs) :p

      5 janvier 2015 at 14 h 43 min
  • Répondre sébastien

    Bel article qui me donne envie de me plonger dans ce jeu ayant attrait à une des séries que j’affectionne le plus !! Telltale me surprendra tjrs :-)

    7 décembre 2014 at 21 h 15 min
    • Répondre Alexandre

      Si la patte graphique ne te bloque pas et que tu aimes la série, je peux te garantir à 100% que tu apprécieras Sèb :)

      N’hésite pas à revenir me donner tes impressions si tu te lances !

      7 décembre 2014 at 21 h 21 min