Final Fantasy XV – Kingsglaive

Catégorie : Cinéma
kingsglaive ffxv final fantasy xv

Voilà une sacrée surprise que la présence de ce film, prélude à Final Fantasy XV, sur le store du Playstation Network. Je l’attendais naïvement pour la fin septembre/début octobre comme pour la sortie en DVD et Blu-ray, et pourtant les réseaux sociaux se sont affolés hier dans la journée : la sortie était imminente !

La peur du spoil mais aussi l’envie d’enfin plonger dans cet incroyablement riche univers qu’a l’air d’être FFXV est trop forte, pour la première fois de ma vie j’achète donc un film en dématérialisé. Mais attention si le fan est conquis d’avance, surtout avec la qualité du dernier Advent Children (dernière production de Square Enix en matière de film), je vais tâcher de garder un œil objectif sur la production dans sa globalité. Et bien évidemment pour ne pas vous gâcher le plaisir, cet article est garanti sans spoilers 😉

kingsglaive ffxv final fantasy regis

Une guerre fait donc rage entre le Royaume de Lucis, détenteur du Cristal sacré faisant son grand retour dans la saga, et l’Empire du Niflheim, conquérant désireux de mettre la main dessus. Le film démarre sur un affrontement entre les deux factions qui donne le ton : le film est et sera mature tout en provoquant une hémorragie oculaire à chaque instant.

De ce côté d’ailleurs, on est donc dans la même veine que le dernier film, avec les moyens « d’aujourd’hui », c’est-à-dire un photo-réalisme dont seul Square Enix a le secret. C’est simple, jamais je n’ai vu des images de synthèse si belles, et du coup les émotions dégagées sont d’autant plus au service des subtilités du scénario, ou du moins du rôle de chaque personnage.

Et des personnages il y en a. A commencer par le roi Régis, père de Noctis qui sera le futur héros d’FFXV, défendeur de Lucis et dont le lien vis-à-vis du Cristal semble étroit. Egalement, les Kingsglaive, unité d’élite du royaume dont les membres sont des soldats triés sur le volet des différents territoires alliés afin de défendre la capitale tout en tirant partie des pouvoirs magiques conférés par le roi. Nous suivrons tout particulièrement Nyx, héros et meneur prêt à tout pour défendre ses idéaux. Il sera chargé entre autre de la protection de la princesse Lunafreya du royaume de Tenebrae, dont le rôle dans la bataille qui se déroule semble central.

kingsglaive ffxv final fantasy crowe

Rythme soutenu, intrigues denses et personnages complexes dont on sent un énorme potentiel derrière, le film réussit un sacré tour de force. A la fois il se suffit à lui-même tout en nous faisant amèrement regretter de ne pouvoir jouer au jeu, qui se passe donc chronologiquement après, afin d’en connaître les connaissances, les vivre nous-mêmes. Et en cela le contrat est rempli : un film tiré d’un jeu sorti avant me donne encore plus envie de mettre les mains dessus.

De plus il y a même eu cette petite révélation vers la fin qui fait le panache de certains films classiques et que je ne m’attends pas à retrouver dans une production qui gravite autour des JV. C’est con et super excluant, mais voilà généralement on ne nous habitue pas à cette qualité d’écriture, et je me suis fait totalement avoir. Et cette révélation coïncidant avec des combats d’une énorme intensité, c’était le cocktail gagnant pour définitivement me convaincre. Ca n’était pas pourtant pas gagné avec les premières démos du jeu m’ayant un peu effrayé avec le mélange magie/monde moderne, comme quoi !

Voilà ce que je peux dire du film et de mon ressenti sans vous en dévoiler davantage. Pour faire simple, on ressent les mêmes sensations que face à un film et lorsque l’on joue à un bon jeu, à ceci près bien sûr qu’on aimerait incarner les personnages à certains moments pour écrire soi-même l’histoire. Kingsglaive suscite donc l’envie autant que l’impatience en nous donnant les clés d’un monde que l’on imagine infiniment vaste en terme de contenu et de potentiel scénaristique. Ah et j’oubliais : même la VF est de qualité alors franchement, pourquoi se priver ? Vous pourrez ensuite rejoindre le clan de ceux déposant un rein sur un autel dédié à ce futur Final Fantasy XV qui s’annonce grandiose. Bordel, que c’est loin le 29 novembre !

Article précédent Article suivant

13 Commentaires

  • Répondre Wubri

    ce film m’a bien plu, très bien animé, assez rythmé. D’ailleurs j’ai envie d’acheter le jeu depuis que je l’ai vu :-(

    16 février 2017 at 19 h 07 min
  • Répondre Solene

    Je n’ai pas encore vu ce film. En fait, j’attends impatiemment d’avoir un weekend de libre pour pouvoir le visionner. Du coup, je vais éviter de lire ton article pour ne pas gâcher la surprise 😉

    9 novembre 2016 at 6 h 37 min
  • Répondre Foine

    Après visionnage je dois avouer ne pas partager le même enthousiasme que toi / vous ! ^^

    Le film n’est pas mauvais mais je le trouve parfois inégale.

    Certaines animations (une minorité, certes) m’ont paru particulièrement « raide ». J’ai trouvé vraiment dommage car le reste du film est magnifique. Les plans où j’ai eu donc l’impression que les personnages avait un balai dans le derrière m’ont donc particulièrement sautés aux yeux.

    Je trouve aussi le montage / mise en scène parfois un peu maladroite. La majorité du temps, on est devant un film de bonne facture, mais parfois, et surtout à la fin, j’avais l’impression de regarder des morceaux de trailer / cinématique d’intro d’un jeu. Certaines transitions dans les flammes m’ont perturbé car on se perd dans l’espace et elles dénotent tellement avec le reste qu’elle donne un effet cheap à la scène.

    Pour finir je n’ai pas été surpris par les diverses « révélations » du film. J’ai vu venir les surprises de loin donc… Ce n’en était pas. Peut être qu’à force de bouffer du polar les codes des mystères au cinéma n’ont plus de secret pour moi :p Ceci étant dit le scénario n’est pas à jeter.

    Bref, je n’ai pas « pas aimé » le film. C’est, à l’heure actuel, l’aperçu de l’univers de FF XV qui me donne le plus envie d’en savoir plus. D’ailleurs je trouve la situation initiale étrangement similaire à celle de FF XII. Limite on pourrait échanger le texte des intros ! 😀

    Bref, une bonne mise en bouche à l’univers, techniquement impressionnant (mais pas parfait), ce film aura au moins eu le mérite de me dire qu’il serait presque éventuellement possible que je mette 10 balles dans ce jeu 😉

    31 août 2016 at 22 h 29 min
    • Répondre Alexandre

      Oh, pas bête du tout le parallèle avec FFXII ! C’est vrai que le pitch « royaumes en guerre » ne révolutionne pas le monde des FF, mais je trouve qu’il s’en dégage quand même une certaine âme :)

      Par contre tiens tu évoques certaines raideurs et côté cheap, et du coup ça me fait surtout penser à certains moments. Notamment où les lèvres des personnages ne sont pas super réactives et les bestioles jaunes volantes vers la fin font un peu dégueu ^^’

      1 septembre 2016 at 15 h 59 min
  • Répondre Aya - La geekette au laptop

    Perso, j’ai moyennement aimé le film, comme je l’ai précisé sur mon blog. Je pense qu’il aurait pu être très très bon mais en 1h45, c’est à mes yeux trop limite pour bien traiter l’histoire.
    Mais bon, j’ai quand même hâte que le jeu sorte, hein x)

    31 août 2016 at 20 h 26 min
    • Répondre Alexandre

      Ah, il faut que j’aille lire ton article alors ! Oui c’est certain que pour un tel univers, presque 2h revient trop peu, j’ai aussi eu cette sensation avec le film Warcraft, dont pas mal de pans ont finalement été survolés, sans pour autant être mauvais :)

      1 septembre 2016 at 9 h 29 min
  • Répondre Sweet Judas

    J’ai jamais joué à aucun Final Fantasy donc je ne connais rien à l’univers (mais genre RIEN DU TOUT). Voilà voilà.

    Ce que je voulais surtout dire, c’est que le personnage tout à gauche, sur l’affiche, on dirait le sosie de Daniel Craig. En 3D. C’est très perturbant.

    31 août 2016 at 8 h 44 min
    • Répondre Aya - La geekette au laptop

      C’est le mannequin Johan Akan et non Daniel Craig. Mais c’est vrai qu’il y a un petit air, finalement ^^

      31 août 2016 at 20 h 27 min
    • Répondre Alexandre

      Je … n’y ai pas pensé une seule seconde pendant le visionnage, mais maintenant que tu le dis, oui en effet, il y a un petit air 😮

      1 septembre 2016 at 9 h 27 min
  • Répondre Shayann

    Merci pour ce retour, ça m’a donné envie de voir le film également :) (moi je regarde jamais la télé en direct de toute façon, je ne l’ai jamais laissée me dicter des horaires ahaha). Je le proposerai à mon homme aussi, qui a beaucoup joué aux FF dans sa vie et qui m’a fait regardé Advent Childrens il y a des années. J’avais bien aimé d’ailleurs.

    31 août 2016 at 8 h 23 min
    • Répondre Alexandre

      Si ton homme est amateur des jeux comme des films, je pense qu’il sera ravi ! Encore plus impatient de pouvoir toucher au jeu du coup par la suite mais … ravi 😉

      1 septembre 2016 at 9 h 26 min
  • Répondre Ben-J (@Jibenc0)

    Je viens de finir de lire, et c’est dingue de voir à quel point je suis tombé dans ce film de la même manière que toi (1er film acheté en démat’, que j’ai croisé au détour de quelques menu dans le PS Store). Et j’ai littéralement accroché.

    Moi qui avait eu beaucoup plus de mal avec Advent Children (j’aime pourtant beaucoup le VII), Kingsglaive m’a mis une claque monumentale et m’a conforté dans l’idée que le futur jeu promet de grandes choses (je n’ai pas posé une semaine de congés à ce moment là pour rien j’espère ^^).

    Et dernière chose (mais je divague sûrement), il me semblait que le film se déroulait durant le début du jeu, lorsque, justement Noct n’est plus là, mais je suppose qu’au niveau temporalité, il peut y avoir plusieurs interprétations.

    En tout cas, ravi que tu ai aimé, on se partagera des screens du jeu quand il sera sorti ;).

    30 août 2016 at 23 h 53 min
    • Répondre Alexandre

      Content de partager mon avis avec le tien ! Moi aussi j’ai rapidement accroché et punaise … tu as peut-être raison concernant la temporalité 😮

      Enfin la démo Duscae débute peut-être quand le mariage devait avoir lieu … enfin, je ne sais pas vraiment, comme tu dis plusieurs hypothèses sont possibles ^^’

      Et bien sûr qu’il y aura échanges, screens, larmes et joie lors de al sortie, quand enfin on pourra toucher au jeu !

      1 septembre 2016 at 9 h 13 min