Downton Abbey

Catégorie : Séries
Downton Abbey

La plus grande faiblesse des hommes sont les femmes, c’est bien connu. Et pourtant je remercie la mienne pour m’avoir déjà fait découvrir une série telle qu’Outlander, dont je vous ai parlé précédemment sur le blog.

Et figurez-vous qu’elle ne s’est pas arrêtée là. Si le charme écossais a fait son effet plutôt rapidement, c’est celui de l’Angleterre qui allait désormais tenter d’agir avec Downton Abbey, dont quasi tous les acteurs sont britanniques, avec cet accent délectable dont ils ont le secret.

1

Mais Downton Abbey, de quoi ça parle ? Tout rassurez-vous, il n’y aura dans cet article aucun spoil. La série est d’une telle qualité d’écriture et les rebondissements tellement nombreux que je ne me pardonnerai pas de vous gâcher cela, comme à mon habitude.

Nous suivons donc une famille de l’aristocratie anglaise au début du 20ème siècle. Une période où les classes d’une société étaient encore bien définies et où l’on pouvait parler du « règne » d’une famille sur un domaine. Et cette famille, ce sont les Grantham.

Mais les membres de cette famille ne sont pas les seuls dont il sera question au fil des saisons. En effet, les domestiques sont également présentés et mis en scène comme des personnages à part entière, à considération égale.

Si je devais faire un condensé de l’histoire de dirai qu’il s’agit d’une série retraçant la vie quotidienne d’une famille aristocratique et de leurs domestiques en Angleterre. Avec toutes les intrigues qu’il est possible d’avoir entre ce qui nous est vraiment présenté comme deux mondes différents, mais non moins complémentaires.

Vous trouverez ainsi un patriarche charismatique, Robert, accompagné de son épouse, Cora. Ils ont 3 filles chacune très différentes l’une de l’autre et cela donnera, vous vous vous en doutez, des situations parfois aussi savoureuses que douloureuses.

Et à ce sujet, je voudrais souligner, sans développer, la puissance émotionnelle que se dégage de certaines intrigues, de certaines scènes. J’ai moi-même versé des larmichettes devant des tableaux parfois déchirants … ou même heureux, tellement le jeu d’acteurs est excellent, et les situations amenées avec soin, intelligence et pertinence.

2

Le rythme est également très soutenu et on ne s’ennuie jamais. Ainsi la série n’hésite pas à user d’ellipses dont elle-seule à le secret. Une partie de la famille doit s’absenter pour rencontrer une tierce personne dans une autre ville ? La scène qui suivra pourra très bien marquer leur retour pour en avoir directement les conclusions. Mais ça n’est là qu’un exemple, pour vous montrer le dynamisme du récit.

Les personnages sont donc tous très attachants, chacun à leur manière. Mais la puissance de cette série repose sur une chose : la réflexion qu’elle apporte à celui qui la visionne. Réflexion tout d’abord la mort et ses conséquences. Il y en a plus d’une parmi les 6 saisons diffusées et chacune apporte son lot de réactions et de conséquences. Ferions-nous la même chose ? Réagirions-nous différemment ? Par différents jeux de caméras ou encore les différents prismes que représente chaque personnage, cela nous est proposé.

En fond, la lutte des classes est également au cœur des intrigues. On suit tout de même en 2015 une famille ayant des us et coutumes d’une autre âge désormais, et la rencontre entre les deux mondes se concrétisent parfois avec des heurts. La période d’entre-deux-guerres est d’ailleurs révélatrice à ce niveau, tant sur le rôle des femmes que celui des domestiques, en passant par la nécessité pour les aristocrates d’investir durablement dans les sources de revenus d’aujourd’hui, s’ils veulent perdurer.

Difficile pour moi d’en dire plus sans vous gâcher ne serait-ce qu’une minute de cette série, je vais donc m’arrêter là. Sachez toutefois que la série est terminée, ou presque (il manque un épisode spécial de Noël concluant les 6 saisons), et de manière prévue et souhaitée. Chose assez rare pour le souligner, beaucoup de séries partant trop tôt sans avoir le temps de réaliser un épilogue digne de ce nom. J’espère donc avoir eu les mots pour vous donner envie de tenter l’aventure Downton Abbey, dont on ne ressort pas indemne :)

17 novembre 2015
Article précédent Article suivant

16 Commentaires

  • Répondre Tiloa

    Tentative de commentaire n°2 (haha) :

    J’ai découvert la série grâce aux recommandations de plusieurs personnes et notamment Tiphanie et toi :)

    Comme je suis très convaincue des séries britanniques dernièrement, j’avoue que vos avis ont finis de me convaincre !
    Celle là ne fait pas exception à la règle et j’y trouve également une ambiance british bien particulière que j’adore ! Couplé au délice de l’accent britannique c’était déjà de très bons atouts !

    Suivre tous ces personnages sur fond d’évènements historiques est vraiment plaisant et ça fait franchement du bien de s’éloigner des séries SF US qui tournent un peu en rond…

    Tous les persos sont charismatiques et ont leur propre histoire et j’apprécie vraiment ça car les acteurs sont crédibles. Même si, comme discuté rapidement avec Tiphanie, Mary n’est pas du tout mon perso préféré, l’actrice joue parfaitement ce rôle !

    Une très bonne série donc en de nombreux points !

    19 novembre 2015 at 11 h 36 min
    • Répondre Alexandre

      Oui c’est bien vrai pour Mary, j’ai d’ailleurs halluciné en la voyant sourire pour de soirées de promo ^^ Mais son personnages, autant je l’aimais jusqu’à la saison 5, mais dans la 6 ils l’ont fait devenir détestable à souhait. Pauvre Edith :(

      Et comme tu le dis, ça fait du bien de se changer des séries US. Entre le fantastique, la SF ou les séries d’enquêtes policières, yen a marre : on veut du neuf ! 😀

      19 novembre 2015 at 12 h 23 min
  • Répondre tequi

    Cette 6ème saison m’aura fait éclater de rire et chialer à chaque épisode ! J’ai à la fois hâte de voir le dernier épisode et tellement pas envie que ça soit fini ! En tous cas je suis ravie que ça t’ai plu, c’est vrai qu’en général on s’imagine plus une fanbase féminine ! 😉
    Et vive Violet ! <3

    19 novembre 2015 at 11 h 35 min
    • Répondre Alexandre

      Tante Violet, la meilleure <3 Tellement mythique avec ces mimiques et son « so middle class » !

      Et je suis ravi de rehausser la proportion d’hommes regardant la série, elle le mérite bien :)

      19 novembre 2015 at 12 h 20 min
  • Répondre hiboudiurne

    Faudrait vraiment que je lui redonne sa chance, j’ai malheureusement du m’arrêter en cours du premier épisode et ne l’ai jamais repris 😡

    Mais avec la période actuelle, j’ai plus envie de séries comiques…

    18 novembre 2015 at 21 h 24 min
    • Répondre Alexandre

      Le 1er épisode uniquement ? Rho, ben oui, il faut reprendre absolument :) On passe d’ailleurs par toutes les émotions avec cette série …

      Pour ce qui est du comique, je sais que Madame adore New Girl !

      18 novembre 2015 at 21 h 31 min
  • Répondre loobeelkmw

    très belle présentation d’une série quasi parfaite ! j’ai failli arrêter après qu’ils aient tué coup sur coup mes personnages préférés mais malgré tout, on reste accrochés jusqu’au bout !! actuellement, je me suis refait toutes les saisons, je vais enfin commencer la dernière !!!!

    18 novembre 2015 at 17 h 12 min
    • Répondre Alexandre

      Aie, cette sensation d’être bientôt à jour mais en même temps, que c’est difficile de résister ! C’est vrai qu’elle réunit à elle-seule énormément de qualités que je recherche dans une série, et que visiblement nous partageons :)

      Pour tenir il ne me reste plus que l’épisode final de Noël, mais arg, que c’est dur …

      18 novembre 2015 at 21 h 29 min
  • Répondre prettylittletruth

    J’adore Downton Abbey. La derniere saison vient de finir et j’ai hate de voir le dernier episode de Noel :)

    18 novembre 2015 at 10 h 30 min
    • Répondre Alexandre

      Moi aussi ! Même si je suis un peu agacé de « ce qui arrive » à Mary, j’ai hâte de voir une jolie conclusion pour une série qui m’a captivé de bout ne bout :)

      18 novembre 2015 at 10 h 55 min
  • Répondre La Fille en Geek

    Bon alors non seulement tu viens de me convaincre de m’y mettre, mais en plus je vais embarquer le chéri dans l’histoire, tes arguments l’ont convaincu aussi ! Je te dirai si on est aussi enchantés que toi par la série 😉

    18 novembre 2015 at 7 h 58 min
    • Répondre Alexandre

      Wow, et bien, best comment ever ! 😮

      J’espère vraiment que la « magie Downton » fera mouche chez vous aussi. Attention, c’est dur de décrocher une fois entamé :)

      18 novembre 2015 at 8 h 38 min
  • Répondre Petite G

    J’ai vu les 4 premières saisons, j’adore !! je ralentis la cadence car je sais qu’il ne me reste que deux saisons à déguster…with a cup of tea :)

    17 novembre 2015 at 21 h 48 min
    • Répondre Alexandre

      Héhé, respect des traditions oblige !

      J’admire ton courage d’attendre avec autant de discipline pour regarder les épisodes que tu sais disponible. Je n’ai pas eu cette patience :p

      17 novembre 2015 at 23 h 07 min
  • Répondre Krokos Le Blog (@krokos_K)

    Alors là, je ne peux m’empêcher de venir réagir. Au début, lorsque l’on m’a offert la saison 1, je me suis dit, oui, encore une série traitant du début du siècle, sans grand charisme. Mais la magie a été totale, j’ai littéralement plongé dans les abysses de Downton Abbey, à tel point de visionner les cinq séries sans interruption (sans changement de séries entre les saisons je précise). Une, si pas la meilleure, des séries que j’ai eu l’occasion de voir !

    17 novembre 2015 at 18 h 11 min
    • Répondre Alexandre

      Tu réserves de manière bien plus concise le sentiment que j’ai voulu transmettre : le charme opère très vite et il est difficile d’en décrocher une fois commencée ! :)

      17 novembre 2015 at 23 h 07 min