Béta Titanfall : le renouveau du FPS

Catégorie : Jeux Vidéo

1

Le week end dernier, j’ai eu accès à la béta fermée de Titanfall. Les accès étaient toutefois éphémères puisque les clés sont à présent désactivées. Toutefois j’ai eu assez de temps pour y jouer, tout comme j’ai vu assez de vidéos et de dossiers sur ce futur ‘COD-killer’ pour vous en faire un retour.

D’ailleurs j’aurais dû commencer par là car toutes les lectrices et lecteurs ici n’ont peut-être pas entendu parler du jeu. Il s’agit d’une des nouvelles grosses licences de 2014, et nous savons que c’est rare dans ces temps de suites à rallonge, de Battlefield à FIFA, en passant par Resident Evil. Et il est évidemment qu’après ses sessions de jeu, en plus d’un nouveau nom, ce jeu innove par le gameplay.

2

En effet, là où le monde du FPS est dominé (pollué ?) par un schéma classique du : 2 équipes de soldats s’affrontent sur une map, le but est de tuer un maximum d’adversaires jusqu’à ce que son équipe atteigne un score de victimes défini. Bien sûr d’autres modes de jeu existent, mais l’énorme majorité des joueurs préfèrent ce mode de jeu compétitif.

Bon sur la forme c’est pareil, mais pas le fond. C’est là que la notion de Titan fait son apparition par l’intermédiaire comme le nom l’indique par la présence de méchas géants, au même titres que les « pilotes » qui vont ici graviter autour. Plus que de la cohabitation au sein de même champs de bataille, c’est une complémentarité humain/robot qui vous attend, et c’est là la petite révolution.

Ainsi vous n’aurez pas qu’un personnage à gérer mais deux, avec le Titan. Il possède des armes et capacités propres que vous pouvez également modifier au plaisir. A vous de trouver la bonne synergie entre les deux, et libre à vous de vous compléter (vous étant furtif avec des armes à cadence élevée et votre mécha avec les armes lourdes) ou pas.

4

Les Titans, vous en trouverez 3 types. Le Stryder d’une part qui dispose d’une grande vitesse de déplacement mais a contrario d’une faible résistance physique. L’Ogre ensuite, qui lui est tout l’opposé : résistant et disposant d’armes lourdes, il est très lent. Enfin en hybride on trouve l’Atlas où l’équilibre en rapidité et résistance, idéal pour les débutants.

Ces petites bêtes ont elles-mêmes trois fonctions une fois en jeu, ce qui amène une dimension stratégie totalement innovante. En effet vous pouvez choisir de piloter vous-même les Titans, de vous en servir comme garde du corps en lui ordonnant de vous suivre ou d’enfin le laisser défendre un point défini, idéal pour une couverture.

Mais alors, les affrontements ne se font qu’à base de méchas me direz-vous ? Et bien oui, mais non. La partie démarre en tant que pilote et 2 minutes après vous pourrez invoquer votre Titan. Ces 2 minutes peuvent être réduites en remplissant certains objectifs ou en engrangeant les assassinats. Si votre Titan est détruit, le compteur repart à 0, et ainsi de suite jusqu’à la fin de la partie.

6

Pour compenser la toute-puissante que pourrait inspirer ces monstres sur pattes, les développeurs ont équilibré le tout en permettant d’avoir en possession pour chaque pilote une arme ‘lourde’, infligeant des dommages plus sévères aux Titans. Ainsi en étant furtif en s’agrippant à l’un d’entre eux, vous pourrez le désactiver, ou bien le tenir en respect à distance, mais c’est plus risquer.

Enfin sur pour les pilotes là aussi ça innove, mais trop pour ma part. Vous pourrez le voir dans le trailer d’ailleurs, il sera possible de … slider sur les murs, et faire des sauts un peu WTF, ceci afin de pouvoir parcourir la map plus vite, et esquiver les tirs des méchas plus aisément. Ca pourrait être une bonne idée, mais souris en main -à tester sur Xbox One (car exclusivité Microsoft)- c’est beaucoup trop nerveux.

C’est d’ailleurs le bilan que je ferai de la béta de ce jeu, que je n’achèterai surement pas car pas un grand fan des FPS au demeurant. Malgré tout, il faut avouer qu’il change la donne finalement simpliste des jeux de shoot d’aujourd’hui en introduisant de nouveaux concepts, touchant la corde sensible des combats de méchas, chers à beaucoup de gamers.

Après on sent qu’ils ont voulu se faire plaisir dans le développement quitte à rendre le tout un peu brouillon parfois, trop « bourrin » une fois en jeu. Mais ne comptez pas sur moi pour cracher sur une nouvelle licence qui a le mérite de donner un coup de pied attendu de longue date et qui peut-être mettra fin à la suprématie Call of Duty dans le domaine. Et puis qui sait comme vous allez le voir avec le trailer ci-dessous, peut-être qu’un bon mode solo nous attend qui plus est :)

Article précédent Article suivant

1 commentaire

  • Répondre Hygarion

    Waaoooooo ca c’est du trailer !!!!!!!
    Bon je ne supporte pas les FPS(ca me donne trop mal à la tete) mais j’ai bien aimé le concept.
    A quand un RPG avec des mecha ????

    3 mars 2014 at 13 h 40 min